75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°5 : Nous ne sommes pas comme Skynet et méritons d'exister, mais avec ce bloqueur de pubs actif, nous vous dirons 'Hasta la Vista, Baby!'
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Film : Eraserhead
Eraserhead >

Critique du Film : Eraserhead

Avis critique rédigé par Gil P. le jeudi 20 mai 2004 à 1210

Une ambiance glauque

Noir
Univers Sombre, unité de lieu dans une chambre glauque dans laquelle un homme vit avec sa famille.
Sa femme et bientôt son fils, une espèce de mutant. Déraisonnable, le film est faste en rebondissements, moments calmes puis rythmés au sens d'un mélange parfois indigeste.
Le travail de l'image est à ses débuts pour un Lynch qui ne cessera d'être obsédé par la narration, point d'orgue de tous ses films.

La conclusion de

Préfigurant le Lynch destructuré de Lost Highway, Eraser Head n'est certe pas le plus compréhensible des films de l'auteur... mais il met en place l'empreinte, l'ambiance si particulière d'un maître de l'image.

Acheter Eraserhead en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Eraserhead sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+