75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°2 : Remontez le temps jusqu'à l'installation de votre Adblocker et rajoutez-nous en liste blanche.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique de la Bande Dessinée : Interventions
Interventions >

Critique de la Bande Dessinée : Interventions

Avis critique rédigé par Nicolas L. le mercredi 29 septembre 2010 à 1802

Mulder et Scully à Jurassic Park

Prisonniers des espions soviétiques sur les bords du lac Victoria, l'agent du MI-5 Kathy Austin et le romancier-aventurier John Remington assistent, impuissants, au mouillage d'un cargo pirate. Alors que les deux héros s'inquiètent de leur avenir, le responsable du groupe adverse, l'étrange albinos Balthazar Irmanius, propose à Kathy de l'accompagner dans une mission d'exploration sous-marine...

Après un précédent opus un peu mou du genou, on attendait beaucoup de ce quatrième tome du cycle de Kenya. On espérait notamment une montée en puissance dans le déroulement des évènements, Leo et Rodolphe ayant jusqu'alors trainé en petit peu en chemin. Le rapprochement géographique des différents protagonistes pouvait même laisser entrevoir la naissance rapide d'un récit à trame unique, à la fois plus nerveux et plus fertile en révélations. Hors, à la lecture d'Interventions, force est d'admettre que si cet album éclaircit bon nombre de mystères, on ne peut pas dire que les auteurs aient adopté un ton plus direct. La preuve, cette sous-intrigue des pirates qui n'apporte rien à l'intrigue hormis le fait qu'il sert à rapprocher un peu deux groupes devant s'allier face à l'adversité... et surtout à rallonger la sauce! En opérant quelques petits changements, le bateau aurait très bien pu appartenir aux agents communistes que cela n'aurait pas eu grande différence. Pour ce qui est donc de l'avancée de l'intrigue, Rodolphe conserve donc la même retenue dans sa narration, ce qui fait que l'on a parfois l'impression qu'il ne se passe rien.

Heureusement, cela n'est pas le cas. Quelques planches habilement ciselées qui nous exposent le fond du lac Victoria fourmillant d'artefact extra-terrestre, la naissance d'un gigantesque brontosaure et la furtive intervention d'un étrange personnage, et cela suffit pour le lecteur reste accroché à l'intrigue de Kenya, une œuvre au capital de séduction très élevé. En effet, sans que l'on sache trop pourquoi, l'on a beau se rendre compte de la filouterie d'un Rodolphe qui tente de garder l'attention du lecteur en accumulant les mystères et en sortant des bestioles de sa poche, on n'arrive pas à décrocher de cette histoire. En se penchant un peu plus sur le sujet, l'on se prend conscience que la force du cycle repose en grande partie sur ses personnages "Hemingwayen" très hauts en couleurs, et sur cette atmosphère pulp mêlant aventure exotique, science-fiction rétro et récit d'espionnage. Evidemment, le scénariste est bien aidé dans sa tache par Leo qui, toujours avec le même coup de crayon (et son style "ligne claire" si reconnaissable et si... perfectible!), parvient à restituer une très convaincante ambiance aventureuse (il est bien aidé par la mise en couleur de Scarlett Smulkowski). Au final, l'on ne s'ennuie pas une minute à la lecture de ce nouvel épisode, et l'on trouve même l'album trop court. Il faut dire qu'avec son récit économe en dialogues, le style épuré de Leo et la présence de nombreux dessins sur des demi-planches, Interventions est relativement vite lu.

A noter, pour finir, la présence de quelques planches d'introduction se déroulant en URSS, avec des personnages dialoguant dans un russe non traduit. On comprend tout de même les faits, mais bon... Etrange...

La conclusion de

Avec Interventions, Rodolphe et Leo continuent de faire avancer l'intrigue de Kenya à la vitesse d'un gastéropode sous tranquillisants. Remarquez, cela nous laisse le temps d'admirer les paysages africains, magnifiques, ainsi que la faune locale qui compte désormais quelques étranges spécimens de plus. De surcroit, comme on le fait en compagnie de personnages assez sympathiques, ce safari aux atours fantastiques et SF est loin d'être désagréable. On aurait juste aimé que les auteurs densifient un peu leur histoire (si tant est qu'ils aient vraiment quelque chose à nous raconter car, pour le moment, ils ne nous le prouvent pas), quitte à la dérouler sur un nombre moins élevé d'albums.

Que faut-il en retenir ?

  • Une ambiance générale assez envoutante
  • Agréable mélange de SF, conte fantastique et récit d'espionnage
  • Des personnages sympathiques

Que faut-il oublier ?

  • Un récit qui traine en longueur
  • Incertitudes concernant la valeur de l'intrigue
  • Un album très vite lu

Acheter Interventions en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Interventions sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Kenya

En savoir plus sur l'oeuvre Kenya