75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°3 : Un peu de fantasy ! Désactivez votre Adblock pour notre domaine et nous revivrons comme par magie !
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Film : __A VERIFIER__
__A VERIFIER__ >

Critique du Film : __A VERIFIER__

Avis critique rédigé par Amaury L. le mardi 31 août 2010 à 2241

En quête d’enquêtes…

Le légendaire Orient Express s’élance dans la brume matinale parisienne vers sa destination stambouliote. Ces quelques jours de repos qui se profilent engendre un dilettantisme réconfortant après les dures enquêtes qui vous ont été confiées. Pourtant, lorsque vous croisez dans les coursives le contrôleur qui arbore un faciès transpirant la mine des mauvais jours, vous sentez qu’un drame vient de se dérouler. La vérité ne se fait pas attendre, un assassinat sordide d’un riche passager, quelques minutes après le départ, a été commis. En approchant du lieu du crime, des flaques de sang attestent de la violence de l’acte. Le meurtrier se terre parmi les passagers, un huis clos angoissant et mortel commence…

MATERIEL PRESUME INNOCENT

Days of wonder présente une charte éditoriale appréciée avec la garantie d’un matériel de très haute qualité. Mystery express respecte cette ligne de conduite même si le plateau de jeu et la boîte pâtissent d’un carton qui gondole facilement, avec des coloris légèrement plus fades que dans leurs productions antérieures. La suite, heureusement, compense cette déception minime avec neuf figurines en métal joliment sculptées (cinq enquêteurs, un contrôleur, un sifflet, un train, un sac), 72 cartes Crime (wagon, mobile, heure, modus operandi, suspect), cinq Aides de jeu qui servent aussi de paravent, un Bloc de cent feuillets d’enquêtes, un Bloc de télégrammes en terminant par un Livret de règles de huit pages. Un matériel loin d’être suspect !

PAS DE REGLES SUSPECTES

Les enquêteurs incarnés par les joueurs s’efforcent de retrouver les circonstances du crime. S’approcher au plus près de la réalité augmente les chances de victoire. Elucider le lieu, l’heure, le modus operandi, le meurtrier et le mobile s’annonce comme une tâche ardue.

Le jeu se déroule en cinq étapes qui vont conduire les joueurs de Paris à Istanbul. A chaque ville, un quota d’heures (ou points d’action) est alloué aux enquêteurs afin d’avancer dans leurs investigations. Suivant le compartiment où se situe la figurine Enquêteur, l’action correspondante  est effectuée qui consomme systématiquement le capital Temps (révéler une carte simultanément, voler ou échanger ou regarder une carte…). Afin d’avoir des certitudes, il faut repérer les cartes qui sont présentes en deux exemplaires, preuve qu’elles n’ont pas été écartées en début de partie.

La partie se termine lorsque le train entre en gare d’Istanbul, tout le monde rédige ses conclusions sur leur feuille d’enquête. On révèle les cinq cartes Crime mis de côté lors de la préparation du jeu. Le vainqueur est le joueur qui a trouvé le plus d’indices. En cas d’égalité, un système de départage lié à un télégramme (une anticipation des conclusions lorsque les joueurs atteignent Budapest) est prévu.

COUPABLE OU INNOCENT?

Les impressions qui naissent immédiatement à la lecture des règles nous replongent dans nos souvenirs évoquant le sempiternel Cluedo dont l’édition originale date de 1946 !! On se pose la question comment Antoine Bauza et Serge Laget vont dépoussiérer ce classique indémodable des jeux de déduction…

Mystery express se distingue de son illustre aîné avec l’astuce suivante. Les cartes Crime sont en deux exemplaires, il faut repérer celles présentes une seule fois ce qui complique fortement la résolution afin de déterminer les cinq cartes écartées. Il faut garder sa concentration et bien observer les transferts de cartes entre les adversaires, noter les indices donnés aux autres. Apercevoir deux fois la même carte pendant des moments distincts sème la confusion si on ne s’astreint pas à une notation organisationnelle efficiente. En effet, rien ne garantit qu’il ne s’agisse pas de la même carte et non de sa jumelle. Lors des premières parties, cette subtilité trouble les apprentis enquêteurs et la plupart du temps, ils perdent le fil assez rapidement, augmentant le risque d’un désintéressement précoce.

Dans Cluedo, les déplacements se résolvent en jetant deux dés à six faces ce qui manquent franchement d’originalité de nos jours. Mystery express délivre un système fixe de points d’action, symbolisés par des heures, identique pour tous les joueurs. Impossible d’invoquer une malchance quelconque pour justifier sa défaite. Les détectives ludiques se meuvent gratuitement d’un wagon à un autre pour réaliser l’action attitrée. La plupart font intervenir les autres participants ce qui dynamise l’interaction, mais nécessite une vigilance constante afin de ne pas se perdre dans les cheminements erratiques des cartes Crimes. On notera que certaines actions ne sont utilisées que très rarement, surtout celle de faire remonter les cartes Crime dans sa main (à chaque fois que vous montrez, échangez une carte, vous la placez dans votre défausse personnelle) ainsi que celle de voler une carte à un adversaire avec une chance sur deux de revenir bredouille et le risque d’amputer vos capital temps inutilement.

Cette accumulation de possibilités enrichit grandement Mystery express mais ne le destine pas vraiment vers un public familial. D’ailleurs, l’explication des règles requiert une assistance captive si on souhaite démarrer dans un laps de temps raisonnable. La première partie se résume à un constant va-et-vient entre la règle de jeu, les aides de jeu afin de saisir le fonctionnement des différentes actions. En plus, les cartes ne cessent de passer de main en main créant un sentiment désagréable de progresser dans une nappe de brouillard épaisse. Mystery express s’apprécie avec l’acquisition d’une prise de note méthodique, presque professionnelle, ce qui dans un jeu de société demeure un paramètre atypique. L’ambiance autour de la table s’apparente à une session de révision d’étudiants extrêmement studieuse avant une période d’examens, ce qui nuit à une complète immersion. Ne vous attendez pas à entendre des éclats de rire, Mystery express n’est pas un jeu qui libère les zygomatiques.

L’éditeur affiche une durée raisonnable autour des 75 minutes. Cette indication trouve sa justification uniquement pour ne pas effrayer les potentiels acheteurs. Lors des tests, pas une partie ne s’est terminée en moins de deux heures, certaines atteignant presque trois heures. On attend qu’une chose, la fin de la partie. Surtout qu’une désagréable impression survient, le jeu tourne en rond, la découverte de nouveaux indices devient rare et on retombe souvent sur les mêmes cartes, déjà visualisées une dizaine de fois. Mystery express se délite complètement et provoque des bâillements chez les moins endurants. On rédige ses conclusions sans certitudes absolues car des interrogations subsistent jusqu’à la fin. Souvent, on se fie à son intuition entre deux possibilités, en implorant Dame Chance de ses bonnes grâces. On mise sur les indices les moins vus en espérant faire mouche. Pour un jeu de déduction, gagner sur des interprétations hasardeuses demeure une incohérence, ce qui risque de décevoir moult personnes.

Train arrivé en gare d'Istanbul, tout le monde descend...

La conclusion de

Mystery express revisite le Cluedo en apportant des innovations et améliorations intéressantes. Les amateurs de déduction trouveront un challenge difficile à relever avec ce système de cartes Crime en deux exemplaires. Trouver les cinq éléments criminels nécessitera une concentration constante tout au long des deux heures que durent le jeu. Pour beaucoup, un sentiment légitime d’ennui les envahira et n’incitera pas à la répétition des parties. Malgré un matériel réussi, difficile de se projeter à bord du célèbre Orient Express tant l’ambiance apathique et studieuse dessert le plaisir de jouer. Mystery express est un jeu exigeant en terme de temps et d’attention, ce qui le détourne d’une cible familiale. Avec l’expérience, Mystery express dévoile un charme qui séduira les joueurs friands d’ébullition neuronale. Coupable ou innocent, à vous de juger !

Que faut-il en retenir ?

  • Matériel réussi
  • Règles bien expliquées
  • Mécanismes intéressants
  • Jeu de déduction

Que faut-il oublier ?

  • Trop long
  • Fin de partie ennuyante
  • Répétitif
  • Pas super amusant

Acheter __A VERIFIER__ en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de __A VERIFIER__ sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Titre

En savoir plus sur l'oeuvre Titre