75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°7 : Reconfigurez votre Adblock d'un coup de baguette magique. Harry P. l'a fait et n'a pas eu de séquelles.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Ratchet & Clank 3 >

Critique du Jeu Vidéo : Ratchet & Clank 3

Avis critique rédigé par Bastien L. le jeudi 25 juin 2009 à 17:39

A s'en dévisser les boulons...

Nos collecteurs de boulons préférés sont de retour pour une troisième aventure plus riche en action et en humour pour le plus grand plaisir des possesseurs de PS2 dans une aventure sobrement intitulé Ratchet & Clank 3.

Malgré le fait d’avoir repoussé une invasion extraterrestre dans sa galaxie et avoir stoppé la propagation d’animaux extrêmement dangereux dans la galaxie voisine, Ratchet n’est toujours pas reconnu comme le héros qu’il est. Au plus on le reconnaît parce qu’il joue le chauffeur de Clank devenu star de cinéma dans la saga Agent Secret Clank. Mais quand un génie du mal associé avec de très moches et vilains aliens tente d’attaquer sa planète natale, il ne peut que repartir en guerre… Cette fois-ci il faudra déjouer les plans du Dr. Nefarious tout en apprenant plus sur son passé lié à celui du héros au rabais, le Capitaine Qwark. Ce dernier est bien connu des fans puisqu’il a été l’ennemi de Ratchet même si cette fois-ci ils doivent collaborer quand bien même si Qwark se prend pour un singe depuis qu’il a perdu la raison après son dernier échec. Le scénario basique est transcendé par un humour qui fait mouche à chaque fois entre les personnages loufoques et quelques sous-entendus tordants… Les développeurs d’Insomniac déjà responsables des deux premiers épisodes se sont vraiment lâchés et le résultat est génial, chaque cinématique est l’occasion de réveiller nos zygomatiques. On peut ainsi noter comme exemple les commentaires des rangers robots vous accompagnant appelant à la victoire ou se faisant dérouiller avec leurs voix plates de robot. Il faut dire que le casting vocal totalement en français est très réussi entre le docteur Nefarious (la voix du Le Pingouin dans Batman, la série animée pour les connaisseurs) ou son monotone assistant Lawrence. L’univers de la série s’affirme de plus en plus tout en offrant une richesse comique rafraîchissante.


D’autant plus que les décors sont toujours aussi colorés et variés, avec le système d’une mission représentant une planète où l’on voyage entre jungle, ville planétaire, désert ou cité maritime… Les graphismes sont toujours aussi mignons avec ce champs de profondeur incroyable et les améliorations sont surtout visible sur les personnages dont Ratchet ayant une fourrure plus que réaliste. La jouabilité reste inchangée avec ce jeu d’action/plates-formes avec des attaques à la clé à molette s'accompagnant d'armes aux spécificités toujours aussi destructrices et/ou drôles. On retrouve les classiques comme l’onde de choc, la mitraillette le fusil sniper, le lance-roquettes ou les mini-tourelles d’attaques. S’ajoutent une épée laser, un pistolet à virus infectant les ennemis touchés en encore un générateur de champs de protection derrière lequel notre héros peut se cacher pour canarder tranquillement ses ennemis. Cet arsenal qui fait la force de la série reste certes efficaces mais perd en surprise et l’action omniprésente du titre fera qu’on attaquera plus avec les armes classiques qu’avec celles plus caustiques. Autre regret venant du fait de l’abandon des courses et des passages sur rail qui apportaient beaucoup aux opus précédant même s’ils sont en quelques sortes remplacés.


La série perd de plus en plus son côté plate-forme pur pour devenir un jeu d’action doté d’une réalisation qui a de la gueule pour un tel jeu. Ca tire vraiment dans tous les sens parfois avec la volonté d’imposer au joueur une certaine réflexion afin d’aborder un niveau donnant un petit côté old school à l’ensemble puisqu’il n’est pas rare d’apprendre par cœur le déroulement d’un niveau pour pouvoir réagir proprement à chaque attaque ou obstacle. Le tout est aussi un véritable défouloir tant les ennemis sont nombreux explosant dans une gerbe d’explosion et de boulons qui permettront encore une fois d’acheter les armes et armures indispensables. Cette action est d’ailleurs bien mise en scène lors de missions spéciales où il faudra se rendre sur le théâtre des opérations accompagné de rangers robotiques, entre la défense d’une position, le raid aérien (apportant une touche de jeu de shoot assez sympathique) ou l’assaut final sur une base ennemie. La sensation de guerre est plutôt bien ressentie et l’on ne peut que s’y éclater. On trouve aussi quelques mini-jeux comme pour ouvrir une porte ou parler avec les envahisseurs lorsqu’on se déguise parmi eux où il faudra appuyer sur le bon bouton au bon moment tel un jeu de danse. On peut aussi relever la mise en abîme traduite par un jeu vidéo mettant en scène Qwark avec un côté vieux jeu de plate-forme du début des années 1990 qu’il faudra faire pour glaner de précieuses informations. Enfin, grande nouveauté, la présence d’un mode multijoueur jusqu’à quatre sur la même console ou en ligne. Les modes proposés bénéficient des personnages et des armes de l’univers entre capture du drapeau, destruction… Même si graphiquement l’ensemble est vraiment de moindre qualité que l’aventure solo, il y a de quoi vraiment prolonger le plaisir.

87

Encore une réussite pour le duo organico-robotique le plus classe de l’univers. Une action trépidante dotée d’une jouabilité impeccable servant un scénario à l’humour décapant. Quelques pertes sont à déplorer mais les remplacements donnent vraiment le change comme le fameux mode multijoueur. Après il faut noter que l’univers du titre pouvant plaire aux plus jeunes ne colle pas vraiment à la difficulté parfois assez élevée du titre.

Critique de publiée le 25 juin 2009.

Acheter Ratchet & Clank 3 en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Ratchet & Clank 3 sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Suis nous sur facebook !