75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°2 : Remontez le temps jusqu'à l'installation de votre Adblocker et rajoutez-nous en liste blanche.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Coeur de Jade: Le secret des masques >

Critique du Roman : Coeur de Jade: Le secret des masques

Avis critique rédigé par Nicolas L. le lundi 15 octobre 2007 à 14:27

A la découverte des Royaumes Combattants

Désorienté, toujours au sol, il rampa rapidement jusqu’à son arme qui avait glissé à quelques pas de lui. Puis, se redressant, il la pointa vers l’escalier où devrait se trouver la jeune femme. Mais il ne vit personne. Il entendit le bruit sourd de sa réception sur le sol dallé. Elle avait franchi d’un bond la distance qui les séparait. Un vol plané de plus de dix mètres pour atterrir derrière lui. L’assassin regretta d’avoir sous-estimé la jeune femme juste avant que la lame tranchante ne s’abatte sur son coup et envoie sa tête rouler jusqu’au pied des marches…
Le secret des Masques est le premier opus de Cœur de jade, un cycle de romans d’aventure édité par le Septième Cercle et se déroulant au cœur des Royaumes Combattants, un univers créé pour le jeu de rôle médiéval fantastique Qin (prononcez Tchin…). L’auteur Kristoff Valla nous y raconte les aventures épiques de Cœur de Jade, une jeune héroïne aux pouvoirs martiaux surhumains. Ce personnage féminin, issu des nouvelles argumentant les ouvrages consacrés au jeu de rôle, forme avec deux compagnons- Xian le brave mercenaire et Trois Vérité le sorcier - un trio que l’on pourrait considérer au premier abord comme très (trop ?) classique dans le domaine de la littérature d’heroic fantasy. Pourtant, il n’en est rien, et cela pour plusieurs raisons.
La première est la nature même du monde dans lequel ces personnages évoluent, à savoir une Chine Médiévale fantasmée (celle de Hero, d’ Histoire de Fantômes Chinois et de Tigres et Dragons). Un élément aux conséquences culturelles importantes, suffisamment bien documentées et mises en avant, pour que tous les protagonistes de l’œuvre revêtissent d’une couleur inhabituelle, une texture originale et exotique. D’ailleurs, on retrouve également cette richesse dans la description des lieux et des intérieurs domestiques. Puis, au-delà de cet aspect « us et coutumes » synonyme de dépaysement, une des autres forces de ce livre repose sur le façonnage des personnages principaux. En effet, bien introduits, dotés de profils psychologiques finement construits (loin du manichéisme souvent rencontré dans ce type de littérature populaire), les héros se révèlent particulièrement attachants, chacun a des niveaux différents bien entendu. Chaque lecteur y trouvera donc son compte, et même une tentante invitation à une identification propice à combler les plus enthousiastes.
Au niveau de la narration, Kristoff Valla, avec un style simple et très cinématographique (par contre, la pagination, avec une carence en sauts de ligne, contrarie la lisibilité de la lecture), nous propose une intrigue aux multiples ramifications, dont les enjeux et les aboutissements restent très flous durant la plus grande partie du roman. On devine bien entendu rapidement que le trio - épaulé par des seconds rôles très intéressants (notamment la belle et redoutable Lune de Sang) - s’est engagé bon gré mal gré dans une quête aux conséquences décisives pour l’avenir des Royaumes Combattants, mais le mystère reste parfaitement entretenu, les informations étant délivrées au compte-goutte, aux moments opportuns. Et cela même si certaines situations sont amenées de manière un peu forcée ; on mettra cela sur le compte du destin, n’est-ce pas ?
De toutes manières, la grande force du Secret des Masques est principalement sa structure générale, que l’on sent très solide car reposant sur un background parfaitement maîtrisé et surtout très dense.

80

Le Secret des Masques, premier tome du cycle de Cœur de Jade, m’a particulièrement séduit. J’y ai trouvé tout ce que je recherche dans un roman de littérature épique populaire, plus quelques surprise liées à un extrême-orientalisme qui ne m’est guère familier. Avec ses personnages attachants, ses scènes d’action parfaitement découpées, son intrigue bien élaborée et son mystère habilement entretenu, le premier livre de Kristoff Valla se révèle bien plus qu’un simple produit dérivé du jeu de rôle Qin, mais une œuvre a part entière. Et qui plus est réussie…

Critique de publiée le 15 octobre 2007.

Que faut-il en retenir ?

  • Un héros féminin, des personnages aux profils psychologiques riches
  • Une intrigue générale très accrocheuse
  • Un style d’écriture très accessible
  • L’univers dépaysant de Qin ouvert à tous

Que faut-il oublier ?

  • Quelques coïncidences un peu « forcées ».
  • Une pagination un peu trop dense pour les jeunes lecteurs

Acheter Coeur de Jade: Le secret des masques en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Coeur de Jade: Le secret des masques sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Suis nous sur facebook !