75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°6 : Vador nous consulte sans Adblock alors pourquoi pas vous ?
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Roman : Coeur de Jade: la piste Infernale
Coeur de Jade: la piste Infernale >

Critique du Roman : Coeur de Jade: la piste Infernale

Avis critique rédigé par Nicolas L. le mardi 18 août 2009 à 2223

Au Coeur des Royaumes Combattants

Les démons fonçaient vers eux à une vitesse folle, glissant à la surface des eaux bouillonnantes comme des requins ayants senti le goût du sang. Avec une agilité inconcevable, le plus proche surgit du torrent pour se jeter vers leur petit groupe. Plus rapide encore, Coeur de Jade tira ses poignards de leurs fourreaux. Elle se baissa. Les lames de fer tendues devant elle, elle esquiva la créature d'une volte, traçant au passage deux sillons parallèles sur la peau luisante et visqueuse. Mais aucun sang ne jaillit de blessures superficielles. La guerrière eut la nette impression que ses armes n'avaient même pas entamé l'armure naturelle du démon...

Lors du dénouement du secret des masques, premier tome de la trilogie Coeur de Jade, l'auteur Kristoff Valla nous avait laissé entrevoir le développement ultérieur d'enjeux d'ordre cosmique. Et, à la lecture de La Piste Infernale, force est d'admettre que tout ceux qui espéraient qu'il en soit ainsi ne risquent pas d'être déçus tant l'arc principal de ce cycle prend une tout autre dimension.

Ainsi, si l'on retrouve le trio central du roman, à savoir Coeur de Jade et ses deux compagnons, le mercenaire Xian et le fanshi Trois Vérités (auxquels ils ne faut manquer d'ajouter la guerrière Lune de Sang), d'autres groupes d'individus aux personnalités marquées, d'autres entités politiques, d'autres sectes s'affirment et en viennent même à jouer un rôle clé dans le déroulement de l'intrigue. C'est d'ailleurs un autre trio, composé de la jeune fanshi Coeur Noir (soeur de Lune de Sang), de l'érudit Idéogramme Hasardeux et de l'espion Ombre, qui, accomplissant une quête parallèle à celle de Coeur de Jade, compte parmi les "compagnies" les plus en vue.

La Piste Infernale fourmille de personnages reliés entre eux suivant un maillage sophistiqué. Certains traversent le roman le temps d'un éclair, suivant la tradition des seconds couteaux cinématographiques, d'autres sont des personnages déclencheurs d'évènements d'importance variable et de rebondissements. Kristoff Valla aborde alors son sujet à la manière d'une fresque historique sérieuse et touffue - elle s'appuie sur un background que l'on sent très solide et l'écrivain connaît assurément bien son sujet -, mais il finit par nous égarer un peu par des excès digressifs, avec notamment des flash-back qui, s'ils nous permettent de mieux appréhender la psychologie de certains personnages, nous égarent un peu plus dans ce récit aux fils narratifs convergents.

Heureusement, à coté de cela, le style aéré et vivant de l'auteur, bien en phase avec cette atmosphère de wu wia pian fantastique, et les nombreuses péripéties qui agrémentent le récit, sont toujours des atouts qui font que La piste Infernale reste un roman très agréable à lire, et cela même si le charme opéré dans le premier par l'originalité du décorum s'estompe quelque peu. J'ai également trouvé que le chapitre qui narre la descente aux Enfers du groupe de Coeur de Jade manque de puissance dramatique. En fait, il me semble que Kristoff Valla est nettement plus à l'aise dans le développement de situations martiales et épiques. Ainsi, les descriptions des duels traditionnels qui habitent le roman et la bataille épique finale, très spectaculaire, sont les passages les plus réussis du livre.

La conclusion de

Bien qu'un peu moins accrocheur que le premier tome - la faute à un excès de "trop bien vouloir" - La piste infernale est cependant un excellent roman d'aventure épique, agréable à lire et reposant sur un univers rarement exploité. Volet central du triptyque Coeur de Jade, il joue donc le rôle - toujours très délicat dans le registre de la fresque - de "creuset" dramatique dans lequel est fusionnée une grande quantité éléments. Nul doute que Le Sanguinaire, résultat de cette alchimie romanesque, mettra un terme à la trilogie de la plus belle des manières.

Que faut-il en retenir ?

  • Un univers original et cohérent
  • Des personnages attachants
  • Une écriture agréable

Que faut-il oublier ?

  • Parfois un peu confus
  • Une narration non linéaire peu propice à l'immersion

Acheter Coeur de Jade: la piste Infernale en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Coeur de Jade: la piste Infernale sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Qin

En savoir plus sur l'oeuvre Qin