75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°4 : Au secours ! Un Publi-killer se ballade dans le coin. Une seule solution, le désactiver pour de bon.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Jeu Vidéo : Shrek le troisième
Shrek le troisième >

Critique du Jeu Vidéo : Shrek le troisième

Avis critique rédigé par David Q. le vendredi 29 juin 2007 à 1338

Grrrrrr !

A chaque gros film d’animation (et blockbuster) nous avons désormais droit à une adaptation en jeu vidéo. Shrek le troisième ne déroge pas à la règle et Activision nous propose la version multi-plateforme et next-gen de l’univers féérique de cet ogre mal léché. Mal léché pourrait d’ailleurs être un adjectif qui s’applique au jeu sur Xbox 360 (la version testée ici) tant le côté next-gen est absent du titre. Les couleurs sont sympas mais les décors sont vraiment basiques, l’animation à la ramasse et pourtant la console affiche rarement plus de 5 ennemis à l’écran, les niveaux simplistes tout comme les énigmes et les coups possibles avec vos personnages. Les niveaux sont vraiment petits et on a l’impression de jouer sur des rails tant la liberté d’action est réduite à une seule solution. L’intelligence des ennemis est égale à celle d’une huitre chaude et il est quasiment impossible de perdre en se faisant taper dessus à moins de répondre au téléphone et des manger des chips tout en jouant (et encore c’est même pas sûr). Les énigmes du jeu sont vraiment très basiques et ne devraient pas poser de problèmes à qui a plus de 5 ans, idem pour la gestion des boutons puisque vous n’utiliserez que les poings, le saut et le super coup. Le seul coup un peu fun du jeu est de donner un uppercut à un ennemi et de le rattraper au vol, il faut d’ailleurs le faire 50 fois pour débloquer un succès Xbox intitulé « Art de la Jonglerie ».

Le jeu vidéo Shrek 3
Le jeu vidéo Shrek 3

La chasse aux sorcières dnas le parc du chateau
La chasse aux sorcières dans le parc du chateau

Alors oui on nous propose de jouer avec Shrek, l’âne, le chat-botté, Fiona et la belle au bois dormant mais tous ces personnages n’ont qu’une caractéristique spéciale qui les différencient. C’est ainsi que Shrek est le gros balaise du jeu (on s’en doutait un peu), le chat-botté peut faire des double sauts pour accéder aux endroits surélevé, la belle au bois dormant utilise sa robe comme un parachute pour ralentir sa chute, Fiona se la joue à la Matrix et pour l’âne, je n’ai pas trouvé son coup particulier (désolé). Chaque personnage ne dispose que de 2-3 coups ce qui rend le jeu vraiment répétitif, un effet accentué par la récupération de poussière de fée qui n’est possible qu’en cassant des caisses et tonneaux éparpillés un peu partout. Je peux vous assurer qu’au bout de 20 minutes ça devient vraiment très ennuyeux. Dommage aussi qu’on ne puisse pas choisir avec qui l’on veut jouer, l’alternance étant imposée ce qui évite toute ambiguïté pour passer les pièges du jeu (une seule solution possible). Il aurait été plus sympa de faire comme dans Lego Star Wars 2 en changeant de personnage dans le niveau pour passer l’obstacle.
Le chat-botté permet de sauter plus haut
Le chat-botté permet de sauter plus haut

Le jeu aurait pu rattraper son gameplay clairement ciblé pour les plus jeunes voir les tout petits mais il n’en est rien. Les doublages non officiels ne font pas rire du tout, les sauts sont d’une imprécision à tomber par terre (et justement c’est quasi impossible de sauter sur certaines plateformes au dessus des gouffres tant la précision est mauvaise et la caméra mal placée), l’humour du film est complètement absent et la difficulté est proche du néant. On arrive à la fin du jeu sans aucun problème, la seule difficulté sera de trouver tous les objets à collectionner, cachés dans des caisses à détruire, pour débloquer des points sur le live. Nos compagnons peuvent aussi récupérer des piécettes pour acheter des choses dans la boutique qui se trouve dans le menu principal du jeu. On aura donc le droit de changer de costume pour tout le monde avec comme seul effet de récolter un peu plus de poussière de fée. On pourra aussi acheter de la difficulté ou des petits goodies. Vous pourrez aussi jouer à quelques mini jeux mais encore une fois ils sont vraiment dédiés aux plus petits.
Récupérer de la poussière de fée cachée dans le décor
Récupérer de la poussière de fée cachée dans le décor

Les cinématiques avant chaque niveaux sont présentées sous forme de petit théâtre de marionnettes et après avoir vu la première vous allez vite passer les autres. Le jeu se termine en quelques heures sans forcer et il vous suffira de refaire quelques niveaux pour vraiment tout débloquer. D’ailleurs je vous conseille de regarder à chaque début de niveau les challenges à réussir car on vous demandera parfois de tuer 5 ennemis avec un super coup, récupérer 5 tasses ou encore finir le niveau sans perdre (le challenge le plus facile à réaliser). Je ne m'étalerais pas plus longuement sur les temps de chargement qui ne sont pas à la hauteur de ce qu'on charge et j'espère sérieusement que pour Shrek 4 on aura droit à un jeu vidéo digne de ce nom, basé sur la même cible que le film qui est, rappelons-le, pour petits et grands.
Extrait d'une cinématique
Extrait d'une cinématique

La conclusion de

Shrek 3 est une adaptation vidéo ludique loin d’être mémorable. S’adressant aux plus petits, le titre leur fera peut être passer quelques heures agréables mais n’y comptez pas si vous avez plus de 5 ans. Sa réalisation fait penser aux jeux sur PS1 et son intérêt n’est réduit qu’à son titre et à la licence.

Que faut-il en retenir ?

  • L'univers de Shrek (et encore)

Que faut-il oublier ?

  • La réalisation globale
  • La difficulté proche du néant
  • Le côté répétitif du jeu
  • Le doublage non officiel
  • Aucun rapport avec les next-gen

Acheter Shrek le troisième en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Shrek le troisième sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Shrek

En savoir plus sur l'oeuvre Shrek