75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°3 : Un peu de fantasy ! Désactivez votre Adblock pour notre domaine et nous revivrons comme par magie !
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique de la Bande Dessinée : Le Fond
Le Fond >

Critique de la Bande Dessinée : Le Fond

Avis critique rédigé par Nicolas R. le mercredi 18 avril 2007 à 1511

Dark Knight Returns...

Après quelques années de silence radio, Moon Knight revient à nouveau sur le devant de la scène, tout comme certains autres personnages souvent considérés à tort comme secondaire. Moon Knight n'a jamais connu le succès des grandes figures de l'univers Marvel tel que Spidey, mais a tout de même toujours eu son lot de fans, comme par exemple Ghost Rider. Pour ceux qui ne connaissent Mooney, son vrai nom est Marc Spector, un ancien soldat et mercenaire, et il est l'envoyé du dieu égyptien de la lune, Khonshu. Souvent comparé au célèbre Batman de DC, Moon Knight lui emprunte une personnalité sombre et peu exubérante de guerrier nocturne, et surtout purement humain, contrairement à beaucoup de super-héros possédant des facultés surnaturelles…
Lorsque cette nouvelle série régulière (volume 4) démarre, nous découvrons Spector dans un état lamentable, sur un fauteuil roulant, n'ayant plus sa fiancée avec lui, et ayant totalement touché le fond (en anglais "The Bottom", titre de ce premier arc de six numéros). Nous découvrons alors la raison de cette déchéance, Marc ayant été gravement blessé lors d'une énième bataille contre son némésis Bushman, au terme de laquelle il finit tout de même par terrasser son adversaire. Cette bataille lui a donc laissé des séquelles physiques mais aussi et surtout psychologiques. Marc est depuis hanté par le fantôme de Bushman, qui devient alors le lien entre Khonshu et Moon Knight celui-ci croyant entendre les paroles de son dieu à travers son ennemi de toujours.
Il faut avouer que Marvel a su choisir les bonnes personnes pour faire revenir Moon Knight, les dessins de David Finch faisant honneur à l'ambiance sombre et très adulte du scénario de Charlie Huston, par ailleurs romancier à succès. Destiné à un public résolument adulte, cette série nous fait plonger dans l'enfer d'un homme qui a tout perdu, tout sacrifié au combat. Moon Knight est un comic book qui vous fera oublier les blagues de Spidey ou les histoires délirantes et cosmiques des Fantastic Four. Ici, malgré les costumes de super-héros, l'histoire s'intéresse plus à la psychologie tourmentée voire carrément allumée d'un héros mystérieux. Au terme de cette première aventure, Spector finit par re-devenir un héros costumé mais son attitude le rapproche plus d'un certain Frank Castle que de Peter Parker. Il n'hésitera pas par la suite à faire régner sa loi d’une manière implacable.

La conclusion de

Un excellent book, qui permet de découvrir le côté obscur d'un héros trop méconnu dans notre contrée et qui mérite largement le détour.

Que faut-il en retenir ?

  • Le scénar très adulte
  • Les dessins impeccables de Finch

Que faut-il oublier ?

  • Un peu hermétique pour les non initiés au perso
  • Pas assez intégré dans l'univers Marvel

Acheter Le Fond en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Le Fond sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+