75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°7 : Reconfigurez votre Adblock d'un coup de baguette magique. Harry P. l'a fait et n'a pas eu de séquelles.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Manga : Tsukihime
Tsukihime >

Critique du Manga : Tsukihime

Avis critique rédigé par Lionel B. le mercredi 19 juillet 2006 à 0451

Des vampires et des lignes...

Shiki est un adolescent qui a un pouvoir particulier depuis son accident lorsqu’il était encore un enfant. Depuis ce jour, il voit des lignes sur toutes choses. S’il suit ses lignes avec un couteau, il parvient à détruire l’objet en mille morceaux quelque soit sa taille et sa consistance. Alors que Shiki retourne dans sa nouvelle demeure suite à un malaise en classe, il est pris d’une envie meurtrière à la rencontre d’une jeune fille blonde. Pensant que c’est un mauvais rêve Shiki retourne en cour le lendemain comme si rien ne c’était passé. Cependant, la jeune fille blonde encore vivante le retrouve…
Durant la première moitié de ce tome, l’histoire semble un peu ridicule. En effet, le fait de découvrir les aventures d’un jeune garçon qui découpe une fille qui revient à la vie et qui en le retrouvant lui annonce : « c’est toi qui m’a tué ? Heureusement que je suis un vampire sinon je serai morte » paraît un peu ridicule. De plus, ici il s’agit d’un vampire qui se promène en pleine journée sans craindre les coups de soleil. Bref, vous l’aurez compris le mythe du vampire est totalement abandonné. Cependant, Tsukihime redevient vite intéressant une fois la rencontre passée et l’étrange pouvoir du héro passe du ridicule à originale grâce à l’explication de l’existence de ces lignes. De plus l’action prend le dessus très vite et l’hémoglobine coule à flot. Cela rend le manga encore plus divertissant (oui, j’adore quand c’est sanglant).
En ce qui concerne les personnages principaux, Shiki semble posséder une double personnalité qui est dûe à la présence de ces lignes. Lorsqu’il porte ses lunettes magiques qui camouflent les lignes, celui-ci semble un adolescent comme les autres avec cependant une santé assez fragile. Mais lorsqu’il n’a plus ses lunettes, il devient un autre homme, voir un surhomme. Quant à Arcuied, elle est une vampire. Au premier abord, elle semble être une jeune fille comme les autres. Elle semble très guillerette mais fait preuve également de sérieux et de détermination lorsque la situation l’exige. Au final, le duo fonctionne bien et la complicité se fait ressentir de plus en plus au fur et à mesure que le lecteur tourne les pages.
Le style graphique est un peu trop enfantin par rapport à la noirceur de l’histoire. Les yeux sont d’un rond façon manga tout comme le reste du dessin. Bien que je n’ai rien contre ce style, il me semble qu’un côté plus mature au niveau du dessin aurait été plus approprié, un peu plus dans le genre de Bloodsucker. Par contre, le dessin est particulièrement détaillé, surtout lorsqu’il s’agit de scènes gores. De plus, les expressions des personnages sont très bien retranscrites et les perspectives bien exploitées.

La conclusion de

Après un début mitigé, Tsukihime nous dévoile une histoire intéressante et prenante. Bien que l’histoire parle de vampire, les fans du genre n’y trouveront pas satisfaction en raison du non respect du mythe et de l’aspect shônen du manga. En revanche, ceux qui souhaitent découvrir un bon shônen où le sang coule à flot seront servis.

Que faut-il en retenir ?

  • L'ambiance
  • C'est gore !

Que faut-il oublier ?

  • Un style graphique inapproprié

Acheter Tsukihime en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Tsukihime sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Tsukihime

  • Voir la critique de Tsukihime : Pas très vampirique mais l’essentiel y est !
    82

    Tsukihime - Critique du manga par Lionel B.

    Pas très vampirique mais l’essentiel y est ! : Tsukihime nous offre un excellent moment de lecture grâce à son dessin de qualité et à une histoire des plus prenante. Mystères, a…

  • Voir la critique de Tsukihime : Ça un vampire ?!
    70

    Tsukihime - Critique du manga par Lionel B.

    Ça un vampire ?! : Si l’on ne considère pas Tsukihime comme une histoire de vampire, l’œuvre devient beaucoup plus plaisante grâce à son originalité …

En savoir plus sur l'oeuvre Tsukihime