75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°7 : Reconfigurez votre Adblock d'un coup de baguette magique. Harry P. l'a fait et n'a pas eu de séquelles.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du film d'animation : Dark Crystal [1983], par Lucie M.

Avis critique rédigé par Lucie M. le dimanche 19 février 2006 à 12h09

Un film Intemporel

Suite à une terrible commotion planétaire, le puissant Crystal qui contribue à l’équilibre du bien et du mal d’une planète où rayonnent trois soleils s’est brisé et perd peu à peu de son éclat. Cet effet dévastateur divise une race en deux entités opposées. Naissent alors les horribles et cruels Skeksis ainsi que les Mystics, paisibles et sages. Ces deux entités étroitement liées n’ont de cesse de vivre sous la tutelle d’une étrange prophétie. Un jour un Gelfling viendra soigner le Crystal et délivrera du joug ignoble son royaume des Skeksis.


Dark Crystal est un film d’animation culte sorti pour la première fois en France dans les années 80. On doit ce film d’animation principalement réalisé avec des marionnettes à Jim Henson et à Frank Oz. Jim Henson fut également le créateur de séries d’animation devenues cultes ; du Muppet Show en passant par 1, rue Sésame tout en finissant par les Fraggle Rock. On doit également au talentueux marionnettiste Frank Oz la conception de Yoda ainsi que son doublage à partir de l’épisode V jusqu’au dernier, la Revanche des Sith. Il en inventera même le phrasé si particulier du noble Jedi. D’ailleurs, l’empreinte de Star Wars ne s’arrête pas là car la production Dark Crystal est signée Gary Kurtz.

Dark Crystal fut un travail de dur labeur et le duo Henson/Oz mit cinq années à enfanter ce film empreint d’une richesse poétique et éternelle. J’ai eu la chance de le revoir récemment sur grand écran, au Max Linder, suite à une soirée thématique sur les films d’animation présentée par le Forum de l’Image. Ce fut une expérience unique de retrouver mes souvenirs d’enfance projetés sur ce grand écran panoramique. Souvenirs d’enfance puisque Dark Crystal porta pendant un certain temps mes rêves, sans compter mon adoration envers le Muppet Show. On retrouve d’ailleurs quelques personnages qui ressemblent fort à la morphologie de marionnettes présentes dans le Muppet Show. Là je parle des adorables Podling, les pauvres esclaves des terribles Skeksis qui leur subtilisent leur essence vitale, et surtout de ce fameux passage où Jen accompagné de la douce Kira font la fête dans le repaire de ces petits êtres si accueillants.

Dark Crystal fut également la réunion d’un nombre important de techniciens et de créateurs talentueux. On doit la conception visuelle à l’illustrateur féerique Brian Found dont le travail le plus célèbre reste l’Art Book «Faeries » réalisé en collaboration avec Alan Lee. Néanmoins, Jim Henson et Brian Found se retrouveront bien des années plus tard, en 86, pour l’élaboration des créatures du film Labyrinth avec David Bowie et la jolie Jennifer Connelly.
Bien sûr je ne cacherai pas que le travail technique des effets spéciaux a évolué depuis les années 80 surtout au niveau de l’incrustation de paysages ou de décors. Malheureusement, à la vision de Dark Crystal – surtout sur grand écran – on ressens un côté vieillot et un mauvais rendu des différentes inscrustations, plus vers la fin d’ailleurs, quand on retrouve devant le Crystal les Skeksis, Les Mystics avec les deux survivants Gelfling, les adorables Jen et Kira. Néanmoins, ces petits détails techniques sont bien vite oubliés grâce au foisonnement merveilleux que contient Dark Crystal. Un foisonnement énorme pourvu de détails fantaisistes et remplis de touches humoristiques. Décidément Dark Crystal touche à notre corde sensible et l’on ne peut qu’être émerveillé devant le chien hilarant Fizzgig de la jolie Kira et devant le déroulement des aventures du jeune Jen au courage étincelant.

Cependant, n’oublions pas les ignobles Skeksis qui nous font immanquablement penser à certains nobles de n’importe quelle cour royale, tous aussi hypocrites les uns que les autres, précieux et vulgaires. L’un de mes passages favoris a lieu quand on les voit festoyer, découvrant certains détails de leur façon de manger ; cela me fait toujours autant mourir de rire. Néanmoins, étant enfant, le rire n’était pas de mise ; j’étais plûtot terrorisée devant leur faciès ignoble et leur voix criarde. Ensuite, je pourrais également parler d’Aughra, la sorcière, celle qui détient le morceau de Crystal et qui le donne à Jen. C’est un personnage fort en caractère et sa confrontation, suite à sa capture perpétrée par les Garthims, soldats insectes des Skeksis, est à mourir de rire grâce à ces échanges verbaux avec les Skeksis.

Vous l’aurez compris Dark Crystal est inimitable. De part sa technique, son potentiel créatif et son infini pouvoir de séduction. Je ne conseillerai que vivement de le faire découvrir à toute nouvelle génération. Néanmoins, cette dernière plutôt habituée au rendu 3D aura certainement du mal à être captivée par les marionnettes de Jim Henson. D’ailleurs, la suite est en cours et sera un mélange de prises de vues réelles avec des images de synthèse et des animatronics. Il se nommera The Power Of The Crystal et racontera les nouvelles aventures de Jen et Kira. L’univers visuel du premier opus sera toujours de mise et on retrouvera David Odell, accompagné d’Annette Duffy, au scénario. Cependant, Jim Henson ne sera pas présent pour voir et accompagner l’élaboration de cette suite puisqu’il mourut dans les années 90. J’espère sincèrement que ce grand monsieur, comme on dit si bien, ne se retournera pas dans sa tombe.

La conclusion de à propos du Film d'animation : Dark Crystal [1983]

Lucie M.
95

Dark Crystal a le pouvoir de toucher notre corde sensible. Corde sensible surtout si il vous rappelle des souvenirs d’enfance mais également grâce au savoir faire imaginatif de Jim Henson et de Franck Oz. Film d’animation réalisé avec principalement des marionnettes il compte les aventures de Jen et de sa compagne Kira, les seuls survivants d’une race éteinte les Gelfling. Tous deux vont soigner le puissant Crystal pour rétablir l’équilibre du bien et du mal perdu il y a de nombreuses années à cause d’une commotion planétaire. Dark Crystal foisonne de créatures merveilleuses ainsi que d’autres terriblement hideuses comme les cruels Skeksis. Le spectateur passera des larmes de joie aux larmes de tristesse toutefois en gardant une âme d’enfant devant ce spectacle si enchanteur. Dark Crystal est un film intemporel qui ne s’oublie pas et qui reste à jamais enfoui dans notre cœur.

Acheter le Film d'animation Dark Crystal en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Dark Crystal sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Dark Crystal