75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°2 : Remontez le temps jusqu'à l'installation de votre Adblocker et rajoutez-nous en liste blanche.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Film : Evil Dead III : l'armée des ténèbres
Evil Dead III : l'armée des ténèbres >

Critique du Film : Evil Dead III : l'armée des ténèbres

Avis critique rédigé par Richard B. le lundi 13 février 2006 à 0617

Les aventures de Ash au Moyen-age.

Qui ne connaît pas le fameux Ash ? Honte à vous !! Vous avez raté Evil Dead 1 (1981) et son semi-remake Evil Dead 2 (1987) ? Deux petits bijoux du cinéma d’horreur sortie de l’imagination de Sam Raimi. Il fallut attendre 1993 pour voir cependant un troisième chapitre, pourtant Raimi entre temps n’avait réalisé que l’excellent Darkman. Production Dino de Lorentiis (King Kong, Dune, Conan le barbare), ce nouvel Evil dead possède un budget un peu plus conséquent que les deux précédents. Mais les studios universal sont en charge de sa distribution en salle. Cette Major, ne souhaitant pas le titre d’Evil Dead, décide de renommer le film : Army of the Darkness. Néanmoins, Sam Raimi quitte à changer de nom - paraît’il -aurait préféré un titre du genre Medieval Dead.
Sam Raimi possédant un budget plus conséquent revoit son scripte avec son frère Ivan et transporte Ash à l’époque des sorciers et des chevaliers. Mais qui dit budget plus conséquent dit aussi plus d’auto censure et cet Evil Dead perd en sang ce qu’il gagne en humour. Ainsi on notera des répliques aujourd’hui culte du genre :
Seigneur Arthur : « Une telle arrogance a tout du suicide »
[Ash tire !]
Ash : « Bien… très bien bande d’abrutis écoutez ça et regardez… Ceci est un … Une baguette magique ! Remington à canon double, calibre douze. La meilleure affaire de chez PrixBas. Et c’est au rayon armurerie que vous la trouverez. C’est un pur produit du Michigan en amérique. Et ci c’est américain c’est bien ! Et on vous la laisse à un prix ridicule de 180 dollars. Sa crosse est en noyé, son canon en acier bleu trempé et elle a une détente très sensible. Chez PrixBas les prix son bas ! … C’est Clair !!!!! »


Ou encore :
Sheila : « De grâce, pardonnez-moi mon seigneur, je pensais que vous étiez à la solde d’Henry Le Rouge » Ash : « Dans l’ordre tu veux que je meure et ensuite que l’on ce mari ! … Barre-toi ^^ »
Sam Raimi profite aussi du budget pour rendre hommage au film qu’il aime. Ainsi il utilise le procédé image par image de Ray Harryhausen pour son armée de Squelette. Renvoyant ainsi une belle référence au 7éme voyage de Sinbad ou encore Jason et les argonautes. Les références ne s’arrêtent pas là puisque lors du passage où le Scribe lui demande de prononcer trois mots, cela donne :
Ash : « Quoi qu’est ce qui y-a ? » Le Scribe : « Ce Chemin te conduira en un lieu funeste … un cimetière, c’est la que le Necronomicon t’attend. Quant tu hotteras le livre de l’endroit ou il se trouve tu devras prononcer les mots : Klaatu Barada Nikito . » Ash : « Klaatu Barada Nikito, ok ! » Le Scribe : « Bon répétons encore » Ash : « Klaatu Barada Nikito. » Le Scribe « Encore... » Ash : « Mais ça y est. Je la sais !!! Quant il y a que trois mots je retiens !! »
3 mots qui rendent en fait hommage au film de Robert Wise : Le jour ou la terre s’arrêta.
Cependant que tout le monde se rassure, malgré les dollars en plus, le réalisateur ne perd pas de sa splendeur et aime toujours faire virevolter sa caméra ou encore faire des doubles loopings à ses macchabées.

Côté casting Bruce Campbell reprend son rôle, et Raimi lui donne carte libre à ses délires. L’acteur en profite et se multiplie, saute de partout tout en courant dans tous les sens. Bref il se torture bien. Il est connu que Raimi aime à voir ses acteurs souffrir, en particulier sur Evil Dead 2 où il ne manquait pas d’aider à donner des coups. Bruce Campbell devient par ses répliques et son personnage une légende des séries B et sera éternellement marqué et à juste titre par ce rôle où il demeure irremplaçable et extraordinaire. Je fais une parenthèse pour signaler aussi un petit rôle attribué à Bridget Fonda et à la famille du réalisateur puisqu’on y retrouve Ted et Ivan Raimi.
Le film aujourd’hui est trouvable dans 2 versions ; celle en salle et sur la plupart des vidéos (déjà terrible). Mais il existe aussi un director cut’s, censuré lors des projections test où Sam Raimi profite du DVD Z1 pour sortir sa fin où Ash se retrouve transporté dans un futur apocalyptique et seul.

La conclusion de

L’armée des ténèbres est hilarant et doit tout à une mise en scène aussi délirante que son acteur Bruce Campbell marquant dans son rôle d’Ash. Culte ! Oh ! Ca oui ! Une chose est sûre je ne suis pas prêt de m’en lasser « Tuons les tous nous serons plus nombreux » disait-ils ^^

Que faut-il en retenir ?

  • Bruce Campbell
  • encore Bruce Campbell
  • La mise en scène de Sam Raimi

Que faut-il oublier ?

  • plus beaucoup de sang

Acheter Evil Dead III : l'armée des ténèbres en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Evil Dead III : l'armée des ténèbres sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Evil Dead

En savoir plus sur l'oeuvre Evil Dead