75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°2 : Remontez le temps jusqu'à l'installation de votre Adblocker et rajoutez-nous en liste blanche.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
La Mouche >

Critique du Film : La Mouche

Avis critique rédigé par Manu B. le vendredi 10 février 2006 à 02:42

téléportation

Seth Brundle est un jeune scientifique plutôt brillant, sa dernière invention est une machine capable de déplacer les molécules d'un point à un autre: une machine de téléportation. Il rencontre dans le même temps, une jeune femme qui tombe sous le charme de ce génie. Après quelques essais peu fructueux, il décide de tester la machine sur lui-même. Malheureusement, il ne voit pas la mouche qui fait partie du voyage dans le caisson de départ, avec lui, et qui n'apparait plus dans le caisson d'arrivée. Lui et l'insecte ont dû fusionner pendant le transfert...

La mouche: Veronica Quaife (Geena Davis) et Seth Brundle (Jeff Goldblum)
La mouche: Veronica Quaife (Geena Davis) et Seth Brundle (Jeff Goldblum)

La téléportation. Physiquement, la théorie ne s'oppose pas à un transport d'une particule d'un lieu à un autre. De sérieuses études ont été entreprises pour techniquement effectuer la téléportation, actuellement sans succès. Pourtant, les physiciens, dont Stephen Hawking, parlent de trous de ver, dont de nombreux auteurs de science fiction se sont servis pour étayer leur univers et pour développer l'essaimage de l'homme ou d'autres entités extra-terrestres à travers galaxies ou l'univers. Le principe usuellement utilisé est que l'on peut courber l'espace temps de manière si importante que si l'on représente l'espace temps comme une feuille de papier avec deux points aux extrémités, on peut la courber de manière à rapprocher les deux extrémités et faire coïncider les deux points où le passage de l'un à l'autre serait très facile et instantané. Dan Simmons avec ses portes distrans dans Hypérion, avec ses fax dans Ilium, Stargate ou Star Trek sont les plus célèbres portes de téléportation de la science fiction. la difficulté dans la théorie repose sur le nombre de molécules qui passe d'un endroit à un autre, car au-dessus de deux, il faut pouvoir les remettre dans l'ordre à l'arrivée. Alors que penser d'un être vivant comportant des milliards de molécules ! L'autre question est le passage de ce qu'on appelle la conscience, l'âme ou l'esprit. Si ce sont des éléments purement physiques, pas de problème, dès lors que la recombinaison se passe bien à l'arrivée. Sinon, comment réintégrer le corps ? La téléportation est donc un problème technique et physique épineux qui devient vite un problème philosophique si on y réfléchit bien...


La mouche: Veronica Quaife (Geena Davis) et Seth Brundle (Jeff Goldblum)
La mouche: Veronica Quaife (Geena Davis) et Seth Brundle (Jeff Goldblum)

Métamorphose. L'autre qualité de ce film est donc la fusion de la mouche et de l'homme. Autant l'homme représente 99% de la masse totale téléportée, qui de la mouche ou de l'homme va être prépondérant, sachant que c'est au niveau moléculaire que la fusion se fait: le code génétique est transformé. Ainsi, notre pauvre scientifique va physiquement changer pour acquérir certaines des caractéristiques de la mouche, mais comme précédemment lors de la téléportation de l'âme, qui va prendre le contrôle du corps de la fusion: la mouche ou l'homme. C'est en cela que réside l'essentiel du film: Seth va t'il rester humain ou bien l'instinct animal de la mouche va t-elle prendre le contrôle de ce corps ? Jeff Goldblum réussit à incarner ce personnage peu à peu désincarné de manière extraordinaire. Les effets spéciaux sont impressionnants pour un film datant de 1986. Le maquillage a d'ailleurs reçu un oscar pour la transformation du pauvre Seth, lui qui parlait au début du film d'une "machine qui changerait le monde et la vie humaine telle qu'ils la connaissaient". Il faut donc prendre ce changement sur deux niveaux ! La mouche est donc ce genre de film qui permet au réalisateur David Cronenberg de se questionner sur la nature humaine, par rapport à la nature animale. Qu'est ce qui fait de nous des êtres humains. Quand perdre notre nature humaine ?

La mouche: Stathis Borans (John Getz) et Seth Brundle (Jeff Goldblum)
La mouche: Stathis Borans (John Getz) et Seth Brundle (Jeff Goldblum)

80

Un film à voir de toute urgence.

Critique de publiée le 10 février 2006.

Acheter La Mouche en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de La Mouche sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Suis nous sur facebook !