75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°1 : Réagissez en configurant votre AdBlock pour ne pas nous faire disparaître comme les dinosaures de Jurassic Park ;)
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du film : Hantise [1999], par Emmanuel G.

Avis critique rédigé par Emmanuel G. le vendredi 21 février 2003 à 11h23

Hantise

Fatigant...
Jan de Bont était l'un des meilleurs chefs- opérateurs, notamment pour Paul Verhoeven. Passé à la réalisation, il se spécialise dans le film d'action bourrin (Speed 1 et l'éxécrable Speed 2) ou le machin sans queue ni tête mais à base d'effets spéciaux révolutionnaires (Twister). Le voici cette fois aux commandes d'un remake, celui de La Maison du Diable, de Robert Wise. L'original est considéré comme le classique du film d'épouvante à base de maison hantée, et alliait une réalisation sobre à une atmosphère claustrophobique de premier ordre, basée bien plus sur le non-dit que sur le démonstratif.
L'ami de Bont, lui, débarque là dedans avec ses gros sabots, son dolby surround et les computers d'ILM. Le moins que l'on puisse dire est que cela fait mal. Techniquement le film est parfait. Les décors de la maison sont incroyables, l'image très belle. Quand aux effets sonores, lors des manifestations ectoplasmiques, ils sont tout bonnement époustouflants. Les graves secouaient les fauteuils dans la salle de ciné... ! Mais comme toujours avec De Bont, les prouesses techniques camouflent mal une vacuité scénaristique presque totale.
Sans aucun complexe, De Bont passe par absolument tous les clichés les plus éculés du film de maison hantée. Ca commence très fort avec le couple de serviteurs mal embouchés, qui ânonnent des répliques du genre « personne ne voudrait rester dans cette maison après la tombée de la nuit, non personne » avec les yeux qui roulent. La première fois on croit à une blague, une tentative foirée de parodie... Mais non, c'est sérieux, très premier degré et donc très con ! Par la suite, De Bont nous fait quinze fois le coup du gars qui surgit par surprise derrière son copain, en lui foutant la pétoche par mégarde (« t'es con, tu m'as fait peur ! »). Ad nauseum...
Au niveau de l'histoire, on s'embrouille très vite dans une intrigue vaseuse et exagérément compliquée, bourrée de soi-disant « révélations » qu'on avait deviné une demi-heure avant que le film ne nous les assène bien lourdement. On essaie vaguement de s'intéresser à ce qui arrive à des personnages complètement transparents, et puis on laisse tomber. On attend la fin avec impatience et elle se révèle à l'avenant, crétine et inutile...

La conclusion de à propos du Film : Hantise [1999]

Emmanuel G.
10

Malgré ses dehors de grosse production de prestige, alignant quelques stars, Hantise est un en fait un véritable nanar boursouflé. Il n'a même pas pour lui d'être franchement drôle...

Acheter le Film Hantise en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Hantise sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+