75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°4 : Au secours ! Un Publi-killer se ballade dans le coin. Une seule solution, le désactiver pour de bon.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du film : Land of the dead [2005], par Lucie M.

Avis critique rédigé par Lucie M. le jeudi 28 juillet 2005 à 20h35

Land of Romero

Les Zombies ont envahi la Terre et il ne reste qu’aux humains le choix de se concentrer dans une sorte de ville bunker où les plus riches vivent dans une immense tour lumineuse.
Le père fondateur : C’est en 1968, qu’un certain Georges A. Romero innovait dans le cinéma horrifique avec son cultissime La Nuit des Morts-vivants tourné en noir et blanc en format 16mm. Ce film marqua son époque et les esprits ; car ensuite il en ressortit une trilogie zombifiante composée de Zombie qui fut tourné en 1978 et du Jour des Morts-vivants en 1985. Ces trois films de Romero ont sûrement imprégné un grand nombre de personnes de par leur qualité cinématographique et leur côté satirique envers notre société. Et Romero reste et sûrement restera un grand nom du cinéma d’horreur !!
Le retour de Romero : Land of the Dead témoigne du retour de Romero sur le devant de la scène horrifique après une longue période d’absentéisme. Romero nous livre une œuvre cinématographique assez réussit. Premièrement le choix des acteurs est réussit de Denis Hopper à Asia Argento en passant par Simon Baker et surtout John Leguizamo. Puis il y a l’action qui se déroule tout au long du film qui ne nous laisse pas indifférent et cela donne une énergie à la "John Carpenter". Mais surtout, la réussite de ce long métrage réside dans l’étonnante évolution des morts-vivants de Romero. Au gré de son œuvre cinématographique, les Zombies de Romero ont subi divers changements intellectuels. Il avait déjà entamé un début de transmutation avec son personnage « Boubou », le Zombie gentil et fan de musique, dans Le Jour des Morts-vivants. Et là dans Land of the Dead, les Zombies ont la possibilité de réfléchir, d’analyser une situation ou un appareil, de communiquer entre eux de manière efficace et leurs habitudes de vivants reviennent encore plus au devant de la scène. Cela donne aux morts-vivant un côté attachant et malheureusement certains d'entre eux sont plus attachants que certains personnages du film.
La fin de Romero : Cependant le sieur Romero a vieilli et on pourrait dire qu’il a perdu de sa fougue satirique qui faisait le point fort de ses films. Pourtant il aurait pu à travers son Land of the Dead faire beaucoup plus qu’un simple film d’action horrifique. Et développer beaucoup plus le côté d'iniquité qui est représenté dans son long métrage. On pourrait même lui reprocher une légère tendance à l’ambiante prétention des nouveaux films d’horreurs d’être horrifique sans l’être. Mais le pire reste dans le manque de valorisation de ses personnages et surtout quand on a des acteurs tels que Dennis Hopper en tête d'affiche.
Mais le gore dans tous ça : Le gore est bien présent dans ce dernier opus zombifiant de Romero. Mais il se fait discret et artistique. On le découvre en ombre chinoise ou à moitié caché dans une sorte de brouillard. Néanmoins certaines scènes nous font froid dans le dos et on hoquette de répugnance.

La conclusion de à propos du Film : Land of the dead [2005]

Lucie M.
80

Légèrement décevant pour un George A. Romero, Land of the Dead est quand même un film assez bien foutu et il reste bien sur au dessus de la moyenne environnante des films horrifiques de notre époque.

Acheter le Film Land of the dead en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Land of the dead sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Land of the dead

  • Voir la critique de Land of the dead : Land of the vieux
    60

    Land of the dead Critique du film par Manu B.

    Land of the vieux : Ce film est une déception, George Romero semble être passé à côté de son sujet, au grand dam des fans.
    Temps de lecture : 2 mn 2

  • Voir la critique de Land of the dead : Quand Romero rencontre Carpenter
    70

    Land of the dead Critique du film par Nicolas L.

    Quand Romero rencontre Carpenter : Pour conclure, je classerais Land of the dead dans la catégorie film d’action horrifique de série B, plus que dans celle du film g…
    Temps de lecture : 7 mn 12

  • Voir la critique de Land of the dead : Le territoire de Papy Romero
    65

    Land of the dead Critique du film par Nicolas R.

    Le territoire de Papy Romero : Au final, on se retrouve avec un produit peu approfondi malgré des idées particulièrement originales (l’évolution des zombies, la …
    Temps de lecture : 4 mn 48

  • Voir la critique de Land of the dead : Des Zombies qui ont toujours du mordant ?
    70

    Land of the dead Critique du film par Richard B.

    Des Zombies qui ont toujours du mordant ? : Land of the dead est un bon film de Zombie, mais n’est pas aussi digne que ses pères. Plus grand public, plus sage, Romero perd de…
    Temps de lecture : 3 mn 19