75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°7 : Reconfigurez votre Adblock d'un coup de baguette magique. Harry P. l'a fait et n'a pas eu de séquelles.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Bioshock au cinéma ?

Publié il y a 8 ans par Richard B.

Le réalisateur des pirates des Caraïbes s’y intéresse !

Le très bon jeu vidéo Bioshock à l’univers riche et au scénario exceptionnellement bien dosé – mais à la courte durée de vie - pourrait très prochainement avoir les honneurs de voir son univers s’étendre à celui du cinéma.
L’histoire raconte comment après le crash d’un avion dans des eaux glaciales et inexplorées, le joueur découvre une bathysphère et arrive à Rapture, une cité cachée sous l'océan. Cette dernière a été bâtie par un groupe composé de scientifiques, d'artistes et d'industriels, malheureusement, le monde idéal dont ils rêvaient n'est plus, et la cité est aujourd'hui jonchée de cadavres. Des gardiens puissants surveillent les rues de la ville, les enfants fouillent les cadavres et les citoyens génétiquement modifiés n'ont qu'un seul objectif : exterminer.
C’est Gore Verbinski, le réalisateur de la série de films « pirates des Caraïbes » qui s’intéresse particulièrement à cette licence. Il semblerait que les studios Universal et Take Two, l'éditeur de Bioshock se soient mis plus ou moins en ententes sur le financement du projet. Gore Verbinski envisage de lancer le projet dès l’accord définitif du studio.

Consulter la source de l'article

Suis nous sur facebook !

Fiches de l'encyclopédie de la SF en rapport avec l'article

Commentaires sur l'article

Réagissez à cet article en postant votre commentaire ci-dessous.Seuls les membres SFU peuvent poster leur avis.

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

S'inscrire S'identifier En savoir plus sur « Mon SFU »