75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°2 : Remontez le temps jusqu'à l'installation de votre Adblocker et rajoutez-nous en liste blanche.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

La trilogie du Seigneur des Anneaux : Le Seigneur des Anneaux [2001]
Staff (0)-
Membres (1)90
Impatience Bientôt

Trois Anneaux pour les Rois Elfes sous le ciel, Sept pour les Seigneurs Nains dans leurs demeures de pierre, Neufs pour les Hommes Mortels destinés au trépas, Un pour le Seigneur des Ténèbres sur son sombre trône Dans le Pays de Mordor où s'étendent les Ombres. Un Anneau pour les gouverner tous, Un Anneau pour les trouver, Un Anneau pour les amener tous et dans les ténèbres les lier Au Pays de Mordor où s'étendent les Ombres.

Casting de Le Seigneur des Anneaux

Les personnalités principales et leurs rôles dans le casting

Editions de Le Seigneur des Anneaux

Acheter Le Seigneur des Anneaux en un clic

Donnez votre avis !

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

Commentaires des membres (1)

L'avis de la communauté SciFi-Universe.

  • 90
    (J'écris ici plutôt que de faire le critique de chaque livre séparément ; de plus, le Seigneur des Anneaux eût dû être en un seul volume, ainsi que le souhaitait Tolkien, et non en trois, comme les nécessités de l'après-guerre le demandaient)

    Je crois que ce livre est, avec l'oeuvre d'Howard, Lovecraft, Clark Ashton Smith, de Dunsany, et le reste de l'oeuvre tolkienienne, ce qui a été fait de mieux dans le domaine de la fantasy. Aujourd'hui, l'on nous sert fréquemment --- mais pas toujours, je le reconnais --- des navets aux personnages boursouflés et stéréotypés, aux intrigues tout aussi typées : rares sont les cas où ce n'est pas un jeune paysans (ou une variante) qui s'en va sauver le monde, armé d'objets surpuissants.
    Chez Tolkien, en revanche, tout n'est que subtilité et poésie ; peu nombreux sont ceux qui oseraient nous écrire un prologue à la manière de l'Anglais ou des passages d'une beauté si ténébreuse et saisissante que l'ouverture du livre IV ou que le passage chez Tom Bomdabil ou en Lorien. Cependant, maint passage épique a été rédigé dans ce livre ; la bataille de Fort le Cor, ou la course de Parth Galen à Fangorn en sont peut-être le meilleur exemple. Le style quelque peu archaïque --- encore que intemporel conviendrait mieux --- de Tolkien est très agréable à lire, allant toujours de l'avant à la manière d'une fugue de Bach. Seuls quelques passages peuvent sembler trop maniérés, surtout pour un lecteur d'Howard (encore que les deux ne sont pas incompatibles : regardez-moi), mais ces légers défauts s'effacent devant le reste du livre.
    En vérité, je crois que les seuls défauts d'icelui sont surtout le manichéisme (encore qu'il puisse se comprendre),le manque de baroque des Terres du Milieu, auxquelles est liée tout une histoire, dont on apprend une partie dans les autres livres de Tolkien et le fait que les auteurs de fantasy qui viendront après Tolkien aient plus ou moins recopié l'oeuvre...
    Mais à part cela, c'est une trilogie remarquable à maint point de vue. Se laisser porter par cette écriture est peut-être l'une des meilleurs expériences que l'on puisse faire, et un bon moyen de commencer la fantasy.
    A lire.
    Oorgan
    le 27 janvier 2012 20h58

Informations complémentaires sur Le Seigneur des Anneaux

  • Titre (France) : Le Seigneur des Anneaux
  • Titre (Royaume-Uni) : Lord of the Ring