75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°6 : Vador nous consulte sans Adblock alors pourquoi pas vous ?
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Les monstres de la préhistoire [1978]
Staff (1)40
Membres (1)40
Impatience Bientôt

Monstres, fossiles, oeufs gigantesques... ce sont les derniers mots prononcés par une jeune fille agonissante à l'orée de la forêt Aokigahara. Cette étonnante nouvelle diffusée à la télévision intéresse vivement Setsu Ashizawa.
Et c'est le début d'une aventure fantastique: Setsu s'embarque pour le mont Fuji où, pense-t-il, il pourra vérifier si les théories de son père sont exactes. Selon lui, une éruption du mont Fuji datant d'un millier d'années aurait donné naissance aux cinq lacs qui l'entourent et dont la température glaciale permettraient aux dinosaures de survivre en état d'hibernation!

Critiques du staff de Les monstres de la préhistoire

Photos & Affiches de Les monstres de la préhistoire

  • monstres de la préhistoire 01
  • monstres de la préhistoire 02
  • monstres de la préhistoire 03
  • monstres de la préhistoire 04

Casting de Les monstres de la préhistoire

Les personnalités principales et leurs rôles dans le casting

Acheter Les monstres de la préhistoire en un clic

Donnez votre avis !

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

Commentaires des membres (1)

L'avis de la communauté SciFi-Universe.

  • 40
    J'avais vu ce film il y a un paquet d'années (bien 25 ans...) et j'avais gardé l'image d'un film aux fx très limite, même pour l'époque, mais plutôt original et assez gore.
    Hydargos
    le 29 octobre 2011 17h49

Informations complémentaires sur Les monstres de la préhistoire

  • Titre (France) : Les monstres de la préhistoire
  • Titre (Japon) : Kyôryû kaichô no densetsu