Warning 75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°8 : Dans l'espace publicitaire, personne ne vous entend crier. Surtout si vous le bloquez.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du roman : Sur le Fleuve [2013], par Nathalie Z.

Avis critique rédigé par Nathalie Z. le jeudi 23 juillet 2020 à 09h00

Angoissante descente de l'Amazone vers la mythique El Dorado

Plongez au cœur de l’Amazonie du XVIème siècle avec le roman Sur le Fleuve de Léo Henry et Jacques Mucchielli édité par Dystopia. Cette novella dépeint l’errance d’un groupe à la recherche de l’El Dorado qui se fait progressivement décimé…

Ils sont un cortège hétéroclite : des Européens et des Indiens, des religieux et des soldats. Ils sont menés par le noble castillan Javier Jiménez, respecté de ses hommes. Son épouse, une indigène nommée Dolores, est d’une beauté sauvage et envoutante et les autres Blancs la dévorent des yeux tout en désapprouvant ce fantasme secret. Ce n’est qu’une indienne, et ce mariage est de toute façon contre nature pour la plupart d’entre eux.

Le padre Revilla est un ancien inquisiteur espagnol qui est accompagné de son secrétaire. Jens Vellemans est un soldat néerlandais, Dumè Renusu un mercenaire corse, Francisco Prado un chasseur galicien et Aritza Ibai Makhila un marin navarrais. Des Indiens sont à leur service et ce groupe entame le voyage qui doit les mener aux mystérieuses cités d’or, à la fontaine de la vie éternelle et aux mille autres merveilles que cache cette jungle hostile et dense. Et si El Dorado était le jardin d’Eden même, le paradis perdu…

L’expédition intègre bientôt un frère jésuite vénitien dont l’esprit est perturbé, Gianfranco Colleoni. Ce même jour, Javier Jiménez est retrouvé mort apparemment tué par un jaguar. Le drame est terrible mais il est temps de reprendre la route. Alors que les jours passent, la tension monte. La jungle est étouffante, le regard des hommes sur la jeune veuve de plus en plus lourds et les radeaux suivent tant bien que mal le fleuve vers les profondeurs de l’Amazonie. L e doute commence à s’insinuer dans les âmes et les dissensions se font jour.

Dans l’ombre le jaguar guette et peu à peu la forêt se referme sur la troupe. La folie rôde alors que le fleuve continue de couler…

Ce roman écrit à quatre mains se dévore d’une traite. Sa galerie de personnages est variée et offre divers points de vue sur le monde de cette époque, sur les difficultés d’un tel voyage dans la jungle et sur le mythe d l’El Dorado. L’ambiance pesante, étouffante de la selve équatorienne est très bien rendue tout comme la pression et le stress ressenti par les personnages alors que les crimes se multiplient. Les conquistadores auront fort à faire pour survivre dans cet environnement à la fois hostile et ensorcelant.

L’écriture est dense, sensuelle. Les chapitres consacré au « jaguar », je n’en révèlerai pas plus, sont emplis de poésie. Le style est travaillé pour un rendu élégant et malaisant, car le lecteur plonge aussi dans cette atmosphère et suit la traque, inquiet pour ces aventuriers perdus au plus profond de la forêt.

La conclusion de à propos du Roman : Sur le Fleuve [2013]

Auteur Nathalie Z.
86

Sur le Fleuve est un roman angoissant d'aventures. Nous suivons le périple dangereux et fou d'un cortège de personnages venus de divers horizons pour découvrir la mythique El Dorado. Mais dans l'ombre de la jungle, le jaguar les suit... Un roman poétique et exotique idéal pour s'évader si vous aimez aussi frissonner.

On a aimé

  • Une lecture au cadre original
  • Un style à quatre mains poétique et angoissant
  • Une galerie de personnages hétéroclites

On a moins bien aimé

  • Les parties liées au jaguar sont plus difficiles d'accès

Acheter le Roman Sur le Fleuve [2013] en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Sur le Fleuve [2013] sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter