Warning 75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°3 : Un peu de fantasy ! Désactivez votre Adblock pour notre domaine et nous revivrons comme par magie !
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du jeu vidéo : PlayStation All-Stars Battle Royale [2012], par Bastien L.

Avis critique rédigé par Bastien L. le samedi 2 mai 2020 à 09h00

Super Smash Bros. Sony

Testé sur PS3

Une des licences les plus populaires du catalogue Nintendo est le jeu de combat multijoueur Super Smash Bros. dont les sorties successives ont fait le bonheur des joueurs. Un bonheur qui poussa Sony à proposer sa propre version sur PS3 et Vita avec PlayStation All-Stars Battle Royale.

Pour les deux du fond qui dorment, sachez que le principe de Super Smash Bros., sériée débutée sur Nintendo 64 en 1999, est de rassembler différents personnages des licences les plus célèbres du catalogue Nintendo afin de les faire s'affronter dans un joyeux défouloir aussi efficace que technique. Une vraie bonne idée qui fait forcément des envieux et qui popularise auprès du grand public le principe du jeu de combat avec des personnages issus d'univers et licences différents (ce qu'on appelle un crossover) sans que l'idée sois neuve puisque Capcom ou SNK s'étaient déjà essayés à ce genre de pratiques. L'idée de Nintendo était de rendre plus qu'accessible le jeu de combat dans une version bon enfant capable de ratisser le casual gamer ainsi que le hardcore gamer. Une philosophie longtemps entretenue par Big N. Et c'est dans ses traces que Sony se lance en confiant le projet au studio californien SuperBot Entertainment créé pour l'occasion et épaulé par Santa Monica Studios (la série God Of War...). Pour la petite histoire, le titre sorti en novembre 2013 mettait en avant le système de cross-buy entre la PS3 et la Vita permettant à partir d'une version achetée d'en profiter sur les deux consoles.

Quand le jeu sort en 2013, la marque Playstation  a 20 ans d'existence donc une pelletée de personnages à proposer pour le jeu qu'ils soient issus du catalogue Sony ou d'éditeurs tiers. On est donc naturellement heureux de voir débarquer Kratos (God Of War), Sweet Tooth (Twisted Metal), Nariko (Heavenly Sword), Cole (inFamous), Raiden (Metal Gear) ou encore Dante (DmC : Devil May Cry) qui sont des personnages taillés pour s'affronter. On apprécie aussi l'arrivée de quelques mascottes comme Jak (Jak & Daxter), Ratchet (Ratchet & Clank), Sly Cooper ou Spike (Ape Escape). En revanche on est plus sceptiques face à Sackboy (LittleBigPlanet), Parappa (PaRappa the Rapper) voire Fat Princess... C'est peut-être là le problème de ce titre qui ne réussit jamais à trouver son public mélangeant des personnages de titres vraiment innocents à d'autres plus axés gamers classés 18+... Si Nintendo avait réussi avec sa série à rendre l'ensemble pluôt homogène, force est de constater que Sony n'y parvient pas. Le casting est donc trop souvent incompatibles. Certes il prête à sourire et permet de jouer à fond le côté décalé de voir s'affronter Kratos et Sackboy mais on reste quand même largement sur notre faim à ce niveau...

Cela est du reste symptomatique de la part de Sony qui s'est souvent inspiré de Nintendo, ou l'a imité, sans réussite parfois. Le but ici est clairement d'offrir le « Super Smash Bros. » de la PS3 et tant pis si le casting ne permet aucune direction artistique réfléchie avec des mélanges incongrus. On note tout de même que les niveaux sont bien réussis puisqu'ils mélangent généralement deux univers. On peut ainsi assister à la destruction d'un décor LocoRoco par un Metal Gear ou encore l'hydre de God Of War s'inviter dans une métropole de Ratchet & Clank. On note aussi le niveau aérien mélangeant Uncharted 3 et Bioshock Infinite... Le côté fan service fonctionne donc assez bien sans que cela aille malheureusement au-delà. On note aussi un mode Arcade qui permet de créer une sorte d'histoire pour chacun des personnages mais qui au final s'avère de bêtes successions de combats avec des cinématiques du pauvre en début et en fin de série de combat : une voix off sur des artworks... A noter que certains personnages parlent en anglais interagissant donc avec ceux parlant en français sans sous-titre montrant que le jeu n'essaye vraiment pas de digérer ce crossover. Les musiques sont évidemment issues des différents jeux représentés par les personnages. Enfin, le jeu tient la route techniquement avec de bonnes animations pour les personnages et les graphismes sont soignés sans plus.

Mais cela n'est pas bien grave si le système de combat suit. Pour ce titre, les développeurs ont eu une approche assez originale se passant ainsi de la classique barre de vie. Pour gagner, cela se fait aux points. Il faut donc faire monter sa barre de super par des attaques puis lancer une attaque dévastatrice éliminant directement l'adversaire. Pour faire monter cette barre, chaque personnage dispose de trois types d'attaque différentes (selon si on appuie sur rond, triangle ou carré) la faisant augmenter et qu'on peut remplir jusqu'à trois fois histoire d'atteindre des attaques dévastatrices beaucoup plus efficaces et éliminer plus d'ennemis dans des combats 2D jusqu'à 4 combattants. Découvrir et déclencher ces attaques est évidemment le plus gros plaisir de ce titre avec des attaques vraiment bien en accord avec les personnages que l'on incarne (comme les objets à ramasser) et dont on vous laisse le plaisir de la découverte. Alors certes on s'amuse quand même beaucoup dans ce mélange de défouloir et de pugilat que peuvent prendre les parties et qui pourront amuser les groupes d'amis autour de la console pour peu qu'ils ne soient pas trop exigeants.

Le jeu souffre quand même d'un vrai défaut d'équilibrage. Que cela soit entre les personnages que pour les différentes attaques d'un même personnage. Entre les personnages d'abord puisque certains sont quand même bien plus intéressants et efficaces comme ceux avec une arme blanche comme Raiden ou Dante. Notamment en ce qui concerne le fait de placer les attaques permettant de marquer des points ou certains sont vraiment avantagés contrairement à des personnages comme Parappa ou Daniel Fortesque (MediEvil) qui sont de vraies tannées à ce niveau. De même, on se rend rapidement compte que seulement deux-trois attaques d'un personnage sont vraiment efficaces et on les martèle à l'envie. Dans les faits, PlayStation All-Stars Battle Royale s'avère bien moins amusant, profond et convivial que la série des Super Smash Bros. et il suffit malheureusement de peu de parties pour s'en rendre compte. Ajoutez à cela des personnages seulement déblocables en payant des DLC alors qu'on les croise trop souvent... Pourtant le jeu est très complet que cela soit en solo comme en multi même si les parties en ligne sont évidemment désertées à l'heure où est publiée cette critique. Par ailleurs, le jeu propose par moments des combats à un contre un dans un décor simple et là on voit qu'un jeu de combat façon Mortal Kombat ou SoulCalibur aurait été tellement plus judicieux en utilisant les personnages issus des jeux d'action phare de la famille Playstation...

La conclusion de à propos du Jeu Vidéo : PlayStation All-Stars Battle Royale [2012]

Auteur Bastien L.
40

PlayStation All-Stars Battle Royale est une déception à plus d'un titre. S'il peut s'avérer honnête pour beaucoup, il n'en reste pas moins un crossover coincé entre une volonté de combler un public familial avec des personnages issus d'un catalogue vraiment adulte... Le mélange des genres ne fonctionne pas et le gameplay n'est pas assez travaillé pour faire de l'ombre à la glorieuse série de Nintendo.

On a aimé

  • Le casting avec des figures très connus
  • Les arènes mélangeant deux univers
  • Du fan service efficace

On a moins bien aimé

  • Un mélange des genres pas toujours très glorieux
  • Un gameplay trop limité
  • Tellement inférieur à Super Smash Bros.

Acheter le Jeu Vidéo PlayStation All-Stars Battle Royale [2012] en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de PlayStation All-Stars Battle Royale [2012] sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter