Warning 75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°7 : Reconfigurez votre Adblock d'un coup de baguette magique. Harry P. l'a fait et n'a pas eu de séquelles.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du jeu vidéo : Hoard [2011], par Bastien L.

Avis critique rédigé par Bastien L. le mardi 17 mars 2020 à 09h00

How to get rich your dragon

Testé sur PS3

Les consoles de salon de la septième génération (Xbox 360, Wii et PS3) ont démocratisé la production de jeux dématérialisés offrant ainsi un peu de tout : des titres devenus des classiques ou des oeuvres faisant plus penser à des jeux mobiles aujourd'hui tombées dans l'oubli.

Vous l'aurez compris, Hoard fait malheureusement parti de la seconde catégorie. Il s'agit d'une oeuvre du studio canadien Big Sandwich Games d'abord connu pour être une équipe d'appoint sur de gros projets et dont Hoard est le seul jeu sorti sur PS3, PSP et PC au printemps 2011. Le studio a malheureusement fermé depuis. Ce titre est vendu comme de l'action et de la stratégie mais dans les faits cela est bien plus limité. Sur une carte en 2D, vue du dessus, vous incarnez un dragon dont le but est de détruire avec ses flammes les différentes constructions de type médiéval-fanstastique qui l'entourent. Cela afin d'en récupérer les richesse pour augmenter sensiblement son pécule. Notre dragon peut s'attaquer aux espaces agricoles comme aux villes et aux châteaux en combattant ainsi des archers, chevaliers ou encore des voleurs... Mais le plus efficace reste de s'attaquer aux charrettes, chariots et autres carrosses promenant plus de richesses dont des princesses permettant d'obtenir des rançons. Il n'y a donc pas d'histoire, seulement des parties courtes en solo ou à plusieurs (en ligne ou en local) avec différents modes de jeu.

J'ai malheureusement tout dit sur le titre en un paragraphe. Il s'agit vraiment de qu'on appelle un « petit jeu » du genre qui pullule sur nos smartphones et tablettes depuis près d'une décennie. Un jeu avec un concept plus ou moins fort (un dragon qui détruit tout pour amasser le plus d'argent constituant le score) dans un temps limité pour enchaîner les courtes parties. Techniquement, le jeu est propre mais peu ambitieux et on a l'impression qu'il pourrait aisément tourner sur PS2. Il est aussi très sage au niveau de sa direction artistique et ne propose rien en ce qui concerne son univers. Pour les modes de jeu, on peut juste amasser un grand trésor seul sur une carte ou contre l'IA voire un joueur. On peut aussi affronter un adversaire pour savoir qui réussira à kidnapper le plus de princesses ou terroriser une carte en coopération. Le problème du titre est qu'il peut s'avérer complet et stratégique si vous accrochez vraiment au concept avec une vraie marge de progression et différentes techniques à adopter : savoir quoi attaquer en priorité, bien améliorer son dragon selon différents aspects au cours de la partie... Le jeu peut aussi animer une soirée entre amis mais s'avérer rapidement redondant... Le titre vaut quand même 10 euros ce qui est bien cher par rapport à ce qu'il propose de mon point de vue.

La conclusion de à propos du Jeu Vidéo : Hoard [2011]

Auteur Bastien L.
50

Hoard est un jeu qui est bien fait et qui propose de quoi s'amuser pour celui qui accroche à son concept. Il faut juste savoir qu'on débourse 10 euros pour un petit jeu aussi ambitieux qu'un titre sur mobile et qui peut vite lasser...

On a aimé

  • Assez complet autour de son concept
  • Sympathique en coopération
  • Incarner un dragon

On a moins bien aimé

  • Trop cher pour ce que c'est
  • Peu ambitieux
  • Vite répétitif

Acheter le Jeu Vidéo Hoard [2011] en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Hoard [2011] sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter