75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°8 : Dans l'espace publicitaire, personne ne vous entend crier. Surtout si vous le bloquez.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique de l'épisode de la série télé : Watchmen 1x01 ● C'est l'été et nous sommes à court de glace, par Bénédicte C

Avis critique rédigé par Bénédicte C le jeudi 28 novembre 2019 à 22h14

Bas les masques

Premier épisode de l’ambitieuse série Watchmen. Si les trailers laissent entendre la présence des personnages emblématiques vu notamment dans l’adaptation en film, nous étions loin de nous douter que la série prendrait place 35 ans après, c’est-à-dire… aujourd’hui.

Suite hypothétique du comics, le premier épisode s’ouvre sur une scène magistrale retraçant la fuite d’un jeune enfant noir. Hautement politique et satirique par son propos, on apprend assez vite qu’aujourd’hui, la petite ville de Tulsa voit s’opposer la police aux suprématistes blanc de la 7ème Kavalerie. Ils portent des masques de Rorschach et tirent à vue sur la moindre personne de couleur, ou sur la police. En cela, Watchmen la série reprend le flambeau de Watchmen le comics. En effet, de la même façon, le comics était politique, centré sur une situation complexe et un climat contestataire né de la guerre du Viet-nam et du climat délétère qui a suivi. Ici, ce sont les néo-nazis, le KKK et autres suprématismes qui sont au centre du conflit, sorte de peinture de la crise identitaire et raciale aux Etats-Unis (et globalement dans le monde).

Ce premier épisode est une réussite par bien des aspects. Visuel d’abord : la photographie est magnifique, les jeux de contrastes rappellent les films noirs et posent une ambiance lourde. A l’image de l’affiche, le noir, bleu foncé et jaune sont très présents. La force de cet épisode est double : d’abord il présente un univers, parvient à poser l’ambiance, les personnages et à commencer à jouer avec les enjeux. Le second est beaucoup plus subtile : il regorge de clins d’œil, de références à l’univers d’Alan Moore que seuls ceux ayant lu le comics ou connaissant cet univers verront. Le subtil mélange des deux en fait un épisode complet, accessible à vraiment tout le monde, de celui qui n’a jamais entendu parlé du Comédien et de ces compagnons à ceux qui suivent leurs aventures depuis le début.

Les super-héros, eux, sont à la fois présents et absents. Est-ce simplement la police, obligée d’avancer masquée pour ne pas se faire tuer ? Ces quelques officiers avec un pseudo, reprenant le flambeau d’une équipe décimée et dispersée suite aux événements de Watchmen le comics ? Les événements sont flous pour l’instant, et si l’on navigue bien dans l’univers Watchmen, le spectateur se demandera encore ce qui lie tous ces éléments entre eux.

La conclusion de à propos de la Série Télé : Watchmen 1x01 ● C'est l'été et nous sommes à court de glace

Bénédicte C
85

Déroutant et complet, ce premier épisode est véritablement une découverte. Le climat de tension perpétuelle s'en ressent et l'on se demande à quel moment tout va exploser. L'épisode cristallise les ambitions de Damon Lindelof (Lost, The Leftovers) en matière de show. Que ceux qui ont détestés Lost avancent sans crainte : Watchmen est nettement mieux construit, filmé, scénarisé.

Acheter la Série Télé Watchmen 1x01 ● C'est l'été et nous sommes à court de glace en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Watchmen 1x01 ● C'est l'été et nous sommes à court de glace sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter

Les autres critiques de Les Gardiens