75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°6 : Vador nous consulte sans Adblock alors pourquoi pas vous ?
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du roman : Générations #2 [2019], par Nathalie Z.

Avis critique rédigé par Nathalie Z. le jeudi 10 octobre 2019 à 09h00

Pas facile d'être un héros quand on a seize ans

Il y a six mois, leur ami Richard a disparu. Il y a six mois, ils ont vaincu des cultistes et empêché l’arrivée sur Terre d’un grand ancien, le terrible Kraalnazgarath. Il y a six mois, leur amitié s’est brisée pour une histoire de cœur. Matéo et José ont repris le quotidien mais séparément. José bosse à la librairie BD, multiplie les vidéos youtube pour dévoiler la vérité sur la tempête. Matéo poursuit son histoire avec Shaïna mais semble avoir perdu toute inspiration pour dessiner. Sainte-Forge qui avait été au centre de l’actualité suite aux événements est de nouveau une petite ville de province sans histoire.

Mais un jour, une blonde étrange débarque au lycée. Manon est mystérieuse, fan de José et elle-aussi poursuivie par le triumvirat. Alors que la vie sans Richard coincé dans la dimension de Kraalnazgarath est dure, José et Matéo vont devoir faire la paix pour aider Manon. A moins que ce ne soit l’inverse : la jeune fille a en effet des pouvoirs proches de ceux d’Alex ou de Richard. Et si ça ne suffisait pas s’annonce un voyage scolaire bien loin de Sainte-Forge, se multiplient les regards langoureux entre Matéo et Tiffany, et Costa revient pour enquêter sur le retour d’un certain Cthulhu

La deuxième partie du dyptique Héros s’intitule Générations et complète à merveille le premier volet en introduisant la notion de passation de pouvoirs, de mission. L’écriture est fluide et très agréable. Les comics et Lovecraft sont toujours mis à l’honneur dans ce récit fantastique où des ados devront mettre de côté leurs problèmes personnels pour vaincre un péril bien sombre. Benoît Minville nous offre des personnages complexes, des adolescents réalistes dans un contexte social difficile. La touche de fantastique lie le tout en un roman fin et émouvant. Super-pouvoirs et horreurs indicibles se marient pour une histoire originale et une fin cohérente et époustouflante.  Héros, avec ce deuxième opus aussi bon, devient une saga fantastique à avoir lue, et à mettre entre les mains des ados qui s’y retrouveront !

Si vous n'avez pas lu le premier tome, retrouvez la critique ici !

La conclusion de à propos du Roman : Générations #2 [2019]

Nathalie Z.
86

Héros est une histoire d'amitiés, l'aventure d'adolescents passionnés de comics affrontant l'indiscible. Dans ce second et dernier volet, cette amitié est mise à l'épreuve, les doutes les assaillent alors que la menace a monté d'un cran. Benoît Minville offre un final décapant à ses héros, traite de l'adolescence avec finesse dans un contexte fantastique inspiré de l'univers de Howard Phillips Lovecraft. Générations parle de passation de pouvoirs, de mission, d'avenir à des jeunes confrontés à la fin de tout, à l'arrivée du plus impressionnant des Grands Anciens. Un roman juste et réaliste dans l'écriture des personnages pour une ambiance originale mêlant super-pouvoirs et monstres venus de loin. 

On a aimé

  • Les personnages complexes et justes, José est tellement attachant
  • La menace des grands Anciens bien amenée
  • L'ambiance comic book

On a moins bien aimé

  • Deuxième et dernier volet, il est dur de quitter ces ados

Acheter le Roman Héros : Générations #2 [2019] en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Héros : Générations #2 [2019] sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Héros