75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°1 : Réagissez en configurant votre AdBlock pour ne pas nous faire disparaître comme les dinosaures de Jurassic Park ;)
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du jeu de société : Monster Slaughter [2018], par Nathalie Z.

Avis critique rédigé par Nathalie Z. le mercredi 13 mars 2019 à 14h00

Massacre dans la cabane au fond des bois !

Bousculez les codes des films d'horreur des années 1980/90 avec le jeu Monster Slaughter ! Ce jeu issu d’un kickstarter est un produit Ankama ce qui est synonyme de figurines trop cool et d’esthétique hyper chiadée. Vie les séries B sanguinolentes ! À la tête d'une famille de monstres, vous devrez traquer et occire d'insupportables adolescents réfugiés dans une maison au milieu de la forêt. La cabane au fond des bois, ça ne vous rappelle rien ?!

Le pitch :

Au fin fond des bois, vos monstres découvrent une cabane où un groupe de jeunes étudiants fort appétissants passent le weekend. La famille de monstres qui réussira le plus gros carnage d’étudiants recevra le titre de « bouchers de la nuit » (ça claque, hein ?!). Mais attention, vos victimes ne vont pas rester sans rien faire sans riposter !

Question d’éthique entre monstres, on ne se tape pas dessus ! S’il vous en venait l’envie, vous pourrez en revanche aider les étudiants à résister aux assauts des monstres en tout genre en dotant ces pauvres créatures (enfin humains…) d’objets divers et variés pour ralentir la progression de leurs adversaires et garder pour vous les plus beaux morceaux…

 

Le matos : tout plein de pions en carton (os, blessures, cerveaux, marqueurs étudiants, points de vie, lune, invité surprise, des portes et barricades, de quoi faire des pronostics), 88 cartes, 12 figurines monstrueuses et 5 figurines d’étudiants fêtards, 10 dés, du cube de couleur... La boite forme la cabane. Le matos est beau, superbement illustré par Edouard Guiton (qui a commencé chez Rackham l’éditeur de figurines mais aussi chez Soleil sur La Geste des Chevaliers Dragons) et de bonne facture. Le jeu vaut assez cher mais il y en a largement pour son argent vu la qualité des figurines.

Alors comment je les attrape ces étudiants bien frais ?

Cinq étudiants sont partis en soirée : Britney la coriace, Kam l’imprévisible, Laïka la futée, Tom l’inventif et Bob le costaud. Ils ont décidé de tester la résistance de leur foie à l’alcool dans une cabane au fin fond de la forêt, ils ne savent pas encore que des monstres les observent.

Chaque joueur interprète une famille de monstres de trois individus : des aliens, des golems, des loups garous, des momies, des psychopathes, des vampires et des zombies. Chaque tribu a ses bonus et ses faiblesses. L’ail est toujours aussi indigeste pour les vampires et les loups garous apprécieront moyennement la vaisselle en argent. Mais les vampires ont une vision hors-pair idéal pour fouiller et les loups garous sont plus rapides. Les familles sont assez bien équilibrées, il faut jouer différemment selon celle que l'on choisit.

Donc vous voilà à plusieurs familles de monstres à attendre la nuit pour agir. A chaque heure qui passe des événements vont rythmer votre chasse endiablée. Car il va falloir déjà trouver les étudiants qui à l’annonce radiophonique d’événements dangereux dans cette fameuse forêt vont décider de se cacher. A vous de les trouver dans la cuisine, le salon, la chambre, la salle de bain ou même dans les WC. Ne sous-estimer pas les actions de recherche, même si tuer est votre but ultime.

A chaque tour, le joueur va activer un de ses monstres au choix et le faire agir. Chaque monstre a entre 2 et 3 actions de base : se déplacer, jeter un coup d’œil (faut bien trouver les victimes), épouvanter sa proie (grattouiller les portes c'est toujours marrant), fouiller une pièce, enfoncer une porte (ça défoule !), attaquer. Mais attention, les autres monstres sont fourbes et fourniront aux victimes de quoi riposter…

Un monstre ne choisit pas ses proies au hasard, il a ses préférences : s’il attrape son repas préféré, il gagne plus de prestige, de même lorsqu’il assène le coup fatal ou si la victime périt dans l’ordre qu’il avait parié (oui les monstres sont joueurs).

Des scénarios sont proposés pour pimenter le jeu mais vous pouvez tout à fait jouer sans. De même, l’extension abri de jardin est incluse et complexifie le jeu en créant un refuge pour les étudiants.

Monster Slaughter est un jeu fun et fluide pour 2 à 5 familles de monstres. Pas très compliqué à prendre en main, il est très immersif. Le roleplay vient assez naturellement, on ne joue pas un vampire comme on joue un golem. Les fourberies entre joueurs restent bon enfant, le plus important étant de défoncer des portes et d’attraper les étudiants. Sans être extrêmement innovant, l’édition superbe et le thème fort en font un jeu qui ressortira souvent et trouvera sa place lors des soirées nanars et des fêtes d’halloween. Sa rejouabilité est réelle et ses parties de 45 minutes à 1 heure le rendent faciles à sortir, la mise en place étant moins longue qu’elle n’y parait une fois qu'on a pris l'habitude.

Bonus :

Les règles complètes ici mais en anglais 

La conclusion de à propos du Jeu de société : Monster Slaughter [2018]

Nathalie Z.
84

Monster Slaughter est un jeu de plateau avec figurines fun et immersif d'Henri Molliné édité par Ankama et illustré par Edouard Guiton. Très esthétique, ce jeu vous plonge dans l'ambiance des films d'horreur des années 80/90. Vous y interprétez des familles de monstres du loup-garou au zombie pour aller dévorer des étudiants venus faire la fête dans une cabane perdue au fond des bois. Mais si vous ne vous dévorez pas entre vous, les monstres ne se feront pas de cadeau et essaieront d'attraper en premier leur proie préférée. Jouable en moins d'une heure, avec des figurines superbes et un décor 3D formé par la boite de jeu, à vous la chasse à l'étudiant !

On a aimé

  • Un jeu fun et immersif
  • Du matos hyper beau
  • Jouable dès 10 ans

On a moins bien aimé

  • Pas très innovant

Acheter le Jeu de société Monster Slaughter [2018] en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Monster Slaughter [2018] sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+