75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°4 : Au secours ! Un Publi-killer se ballade dans le coin. Une seule solution, le désactiver pour de bon.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du jeu de rôle : Tales from the loop [2018], par Vincent L.

Avis critique rédigé par Vincent L. le mercredi 26 septembre 2018 à 14h00

Stranger Things...

Les années 80 n'ont jamais été aussi à la mode ! Après avoir été ringardisées et moquées pendant vingt ans pour ses joggings fluos et ses brushings over the top, la décennie qui aura vu naître K2000 et Retour vers le futur est désormais devenue une sorte de "bon vieux temps". Les années 70 avaient vu naître énormément de choses nouvelles, les années 80 ont été le moment de l'arrivée de toutes ces choses dans les foyers, ainsi que de l'explosion des blockbusters, des franchises et des séries télévisées. Par bien des aspects, si les années 70 furent le berceau de la pop-culture, les années 80 en constituent les premiers pas. Et évidemment, aujourd'hui, alors que les gamins de l'époque sont devenus des adultes tout à fait bankables, nombreux sont les producteurs qui ont flairé le filons (Disney en tête, le champion toute catégorie de la Madeleine de Proust).

Il n'y a pas que le mainstream qui est touché par cette mode du "nostalgeek". Bien au contraire ! Le secteur du jeu de rôle, véritable marché de niche, fonctionne sur cette tendance depuis quelques années. Il suffit de jeter un oeil aux financements participatifs pour se rendre compte que n'importe quelle réédition de vieux jeu explose les records, là où les projets nouveaux - à quelques rares exceptions - restent bien souvent confinés à des succès que l'on qualifiera "d'estime". Tales from the Loop a ceci d'intéressant qu'il ne s'agit pas d'une réédition, mais d'un jeu 100% original surfant sur la vague nostalgique. L'action se passe pendant les années 80, et on y interprète un groupe d'enfants confrontés à des évènements mystérieux. Vous la sentez l'inspiration ? Vous avez raison : Tales from the Loop est au jeu de rôle ce que Stranger Things est aux séries télévisées...

Afin d'éclairer un peu ce que je vais dire dans le reste de cette critique, il faut que vous sachiez plusieurs choses : j'ai grandi dans les années 80, il y a une grande affiche des Goonies dans mon salon, j'adore Stranger Things, et lorsqu'Arkhane Asylum Publishing a proposé un financement participatif pour la version française de Tales from the Loop, j'ai pledgé dans les premières 24h. Oui, je suis le public cible pour ce jeu. Pour conclure cet avant-propos, je dirais que si toute cette mode de recyclage et ces références aux 80's vous saoulent, ce jeu n'est clairement pas fait pour vous : il s'adresse à un public déjà conquis, qui possède et maîtrise les références. Et si vous hésitez et que vous vous posez encore la question, demandez-vous simplement si vous avez aimé Stranger Things. Si la réponse est négative, le jeu ne vous plaira pas : en dépit de ses qualités, il ne fait pas d'effort pour tenter de convaincre un public a priori réticent.

Vous êtes encore là ? Très bien ! Alors ouvrons le ventre de la bête pour voir ce qui se cache dans les entrailles de Tales from the Loop !

Tales from the Loop est l'oeuvre du studio suédois Fria Ligan, à qui l'on doit le génial Mutant - Année Zéro (édité chez Les Éditions Sans Détour) et Coriolis (bientôt édité par AKA Games). Il se présente sous la forme d'un livre A4 tout couleur couverture rigide. La maquette est "retro-moderne", c'est à dire qu'elle est à la fois inspiré des livres de jeu de rôle de l'époque (et teinté d'un orange un brin criard), mais tout en restant très contemporaine (c'est clair, aéré, agréable à lire). Quant aux illustrations, elles sont toutes signées par un même dessinateur, Simon Stålenhag, et elles sont toutes, sans aucune exception, superbes et inspirantes (des illustrations couleurs aux archétypes noir et blancs). Bref, esthétiquement, le livre de base de Tales from the Loop est impeccable, à la fois dans le ton et sans aucune fausse note.

Le travail éditorial est à la hauteur de l'écrin : Tales from the Loop est bien écrit : il se lit avec grand plaisir, les informations sont structurées logiquement, les enchaînements sont impeccables. Pas besoin de faire d'allers et de retours dans le manuel : lire le livre dans l'ordre, de la première à la dernière page, permet de tout saisir immédiatement, des tenants et aboutissants de l'univers aux subtilités des mécaniques de jeu en passant par les références et la multiplicité d'histoires possibles. Les encarts sont parfaitement utilisés, les conseils sont pertinents, et le tout sent bon les années 80. Clairement, Fria Ligan enfonce le clou, prouvant après Mutant - Année Zéro qu'il est l'un des meilleurs éditeurs au monde ! On notera d'ailleurs, par pur chauvisnisme, que la version française proposée par Arkhane Asylum Publishing est impeccable de bout en bout (disons en tout cas, qu'elle en a l'air : ne lisant pas bien le suédois, j'avoue ne pas avoir été comparer).

L'univers du jeu est présenté comme un jeu de rôle d'anticipation dans les années 80, des termes a priori quelques peu contradictoires, mais qui définissent parfaitement le background proposé. Tales from the loop s'inscrit dans une histoire parallèle où la technologie est globalement plus avancée qu'à l'époque : les robots existent, les machines étranges sont légions, etc. Le truc amusant, c'est qu'il s'agit d'une technologie rétro-futuriste, c'est à dire que les inventions représentent le futur tel qu'on se l'imaginait dans les années 80 (souvenez-vous de Retour vers le futur 2). C'est globalement plaisant, et généralement plutôt bien amené, même si Tales from the Loop n'évite pas l'écueil du fan service : il y en a des fois un peu trop, et ça va de temps en temps un peu trop loin (les dinosaures, par exemple, semblent introduits au forceps dans la diégèse du jeu).

Le système de règles, quant à lui, est une adaptation de celui de Mutant - Année Zéro. J'avais quelques craintes à propos de cette idée. En effet, reprendre les mécaniques d'un jeu post-apo/survival n'avait rien de rassurant sur le papier. Finalement, la transposition a été bien faite, et les particularités de Tales from the Loop ont été prises en compte. Par exemple, comme on joue des gamins, il n'y a pas de gros système de combat, juste quelques trucs ici et là pour gérer des bagarres. Globalement, le tout se gère simplement, et fait passer le roleplay et les éléments narratifs sur la stratégie ludique. Étant donné qu'on interprète des enfants (qui ne peuvent pas mourir, ce n'est pas prévu par les règles), le parti-pris n'est pas déconnant. Globalement, le tout fonctionne plutôt bien, même si le système est ici purement utilitaire et perd clairement la saveur qu'il avait dans son jeu d'origine.

Le livre de base de Tales from the Loop n'est pas avare en matériel de jeu, et c'est une très bonne nouvelle. On trouve la description de deux cadres de jeu (un suédois assez exotique, et un américain classique mais plus facile à visualiser), ainsi que quatre scénarios jouables en campagne. Autant dire qu'on n'est pas volé sur la marchandise : le jeu contient de quoi jouer immédiatement (idéal si vous n'avez qu'un temps limité à consacrer au jeu de rôle). Les inspirations et les idées d'aventures sont nombreuses, et les conseils permettent de construire des scénarios persos assez rapidement. Bref, tout ça, c'est de la très bonne came. Seul bémol : le découpage entre scènes collectives et scènes individuelles (on entrecoupe l'aventure de scènes du quotidien, comme un dîner en famille ou un rendez-vous parent/prof) tend à casser le rythme des parties. À voir si l'utilisation à long terme se fluidifie, mais sur la partie test, ça n'a pas été convaincant.

Si tout le contenu proposé pose un jeu riche, Tales from the Loop n'en demeure pas moins limité par son thème. On sent que les auteurs ont cherché à aller au-delà du simple concept de base pour développer quelque chose de jouable en campagne, mais dans les faits, le jeu reste tout de même limité à un format one-shot. C'est sympathique, on passe un excellent moment, mais il n'y a pas ce goût de "reviens-y" qui donne envie d'imaginer une fresque jouable sur le long court. Tout comme il n'y a pas eu de Goonies 2, passé un gros scénario très plaisant, on n'a pas forcément envie de continuer à explorer le Loop. Ce qu'il manque à ce jeu, malgré la pléthore de matériel, c'est un fil rouge suffisamment fort pour embarquer une table vers de grandes aventures. L'univers est sympathique, plein de références plaisantes et de clins d'oeil qui raviront les nostageeks, mais il manque tout de même de profondeur et de drame.

La conclusion de à propos du Jeu de rôle : Tales from the loop [2018]

Vincent L.
75

Vous avez kiffé E.T.Les Goonies ou Stand By Me ? Vous êtes fans de Stranger Things ? Alors ne cherchez pas plus loin : Tales from the Loop est fait pour vous ! Il faut bien reconnaître que les suédois de Fria Ligan ont su viser juste, proposant un univers retro-futuriste permettant de se replonger au bon vieux temps des 80's et des films Amblin. Dans le contexte actuel de récupération commerciale, un tel produit peut certes sembler méchamment opportuniste, mais dans les faits, rares sont les jeux de rôle aventureux qui permettent de jouer des enfants. Tales from the Loop a clairement tout compris aux oeuvres dont il s'inspire, et le travail de développement ludique est fait avec une sincérité palpable. Dans le genre, c'est un must have...

Que faut-il en retenir ?

  • Le côté rétro qui va plaire aux nostalgeeks,
  • Des mécaniques de jeu efficaces,
  • Un univers freeform qui s'adapte aux envies,
  • Beaucoup de contenu ludique rapidement exploitable,
  • Toutes les illustrations (sans aucune exception).

Que faut-il oublier ?

  • Le côté rétro qui peut rebuter,
  • Un univers qui manque de profondeur,
  • Les appartés narratifs qui tendent à casser le rythme.

Acheter le Jeu de rôle Tales from the loop [2018] en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Tales from the loop [2018] sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+