75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°4 : Au secours ! Un Publi-killer se ballade dans le coin. Une seule solution, le désactiver pour de bon.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du jeu de société : Zombie dice [2010], par Amaury L.

Avis critique rédigé par Amaury L. le mardi 8 février 2011 à 11h51

Complètement décervelés !

Le zombie sent à plusieurs kilomètres la chair fraîche d'origine humaine. Cette odeur atypique attise son appétit de la viande rouge sanguinolente. Il crapahute avec sa démarche saccadée inexorablement vers sa proie, de préférence une blondinette bruyante encore étudiante qui dégage une suave exhalaison de peur et d'angoisse de sa mort imminente. Dévorez à pleine dents, voici un adage zombie apprécié.


C'est rond et c'est tout bon !

Zombie dice se présente sous la forme d'une boîte cylindrique d'une dizaine de centimètres de hauteur. A l'intérieur de celle-ci, on découvre uniquement treize jolis dés noirs avec des symboles distincts de couleur. Les six dés avec les motifs verts représentent les proies faciles, les quatre jaunes sont moins sujets à se laisser bouffer sans réagir et les trois rouges de la viande coriace sous la dent qui n'hésitent pas à vous plomber au fusil à pompe. Une règle en anglais accompagne cet ensemble minimaliste toutefois réussi. Une traduction en français est disponible sur le site de l'éditeur ou en cliquant sur le lien ci dessous.

http://www.sjgames.com/dice/zombiedice/img/ZDRules_French.pdf

Un contenu qui se laisse digérer facilement !

Un p'tit cerveau suffit pour devenir un zombie !

Le but ultime de Zombie dice est de se repaître de treize cervelles humaines fraîches. Pour cela, on met tous les dés dans la boîte cylindrique et on secoue l'ensemble (c'est bon pour les neurones, vous verrez). On extrait trois dés aléatoirement et on les lance. Selon les symboles, vous saurez ce que vous valez en tant que zombie. Une cervelle obtenue équivaut à un point, le dé est mis de côté. Si vous obtenez des pas, ça sent l'odeur sui generis de l'humain affolé, le dé sera relancé au prochain coup. Un impact, la victime se défend, échec absolu de la tentative de bouffer de l'humain, le dé est écarté.

Le joueur décide de stopper quand il le souhaite, sinon il tire autant de dés nécessaires pour en avoir de nouveau trois en main. Quand on passe les dés à son voisin, on marque des points selon le nombre de cervelles dévorées ( un point par cervelle). Par contre, si on se prend une troisième bastos dans le buffet, on perd toutes les cervelles accumulées durant le tour en cours. Attention à ne pas avoir les yeux plus gros que le ventre !


Les trois proies du jeu, les rouges sont un peu coriaces et assez vindicatives !

L'humain est d'humeur très changeante !

Zombie dice est clairement un jeu sans prétention autre que d'amuser la galerie pendant quelques minutes. S'inspirant du classique Yathzee, Zombie dice utilise quelques compléments mécaniques bonifiant l'ensemble face à son aîné. Le principe du Stop ou encore pousse les joueurs à la prudence ou à la prise de risque selon les dés déjà tirés. En effet, les dés verts ne comportent qu'un impact de shotgun, les rendant assez faciles à se laisser dévorer au contraire des rouges, très vindicatifs et qui ont tendance à vous envoyer à l’équarrissage précocement. Les tours s'enchaînent promptement, sans temps mort ce qui est un comble pour un jeu avec des morts vivants. On s 'amuse d'un rien (il est vrai qu'il en faut peu pour des zombies presque acéphales), d'un coup du sort à l'encontre d'un joueur, de sa chance insolente qui « agace » vos adversaires, de la malchance qui semble vous poursuivre, sans se soucier de l'issue positive ou non de la partie. Gagner ne demeure pas une fin en soi à Zombie dice.

Le vert, ça se mange sans faim...

Malgré une originalité mesurée, on s'étonne de ressortir fréquemment ce jeu de dés plutôt qu'un autre. La thématique outrancière et très « gore » accroche davantage que l'abstraction thématique de ses concurrents, la rapidité des parties (moins de cinq minutes) facilite l'enchaînement sans trop de lassitude et autorise les joueurs à prendre leur revanche face à ses méprisables humains ne souhaitant finir en viande hachée. Zombie dice, un jeu à dévorer en apéro !

Voici le vrai visage de Zombie dice !

La conclusion de à propos du Jeu de société : Zombie dice [2010]

Amaury L.
75

Zombie dice se distingue de ses concurrents de la même veine (Yathzee, Yam's...) grâce à une thématique accrocheuse finalement bien trouvée. On s'immerge aisément dans la peau fripée d'un zombie en quête de chair tendre. L'auteur Steve Jackson introduit des mécanismes agrémentant les choix des participants, stopper son tour afin de marquer des points, continuer à jouer en risquant de tout perdre. De plus, selon les dés, les probabilités de bouffer de la cervelle ou du plomb dans la tronche passent du simple au triple, de quoi s'interroger sur la poursuite ou non de sa quête de midinettes à viande juteuse. Certes, Zombie dice ne révolutionne pas les jeux de dés et il garde un classicisme dans son déroulement. Toutefois, dans la catégorie des jeux légers, il demeure un très honnête représentant. Des dés pas si décervelés que ça !

Que faut-il en retenir ?

  • Amusant et simple
  • La thématique
  • La rapidité des parties
  • Ne repose pas uniquement sur le hasard

Que faut-il oublier ?

  • Pas de jetons pour marquer les points
  • Reste classique

Acheter le Jeu de société Zombie dice en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Zombie dice sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+