75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°4 : Au secours ! Un Publi-killer se ballade dans le coin. Une seule solution, le désactiver pour de bon.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du film : Dance of the Dead [2009], par Nicolas L.

Avis critique rédigé par Nicolas L. le mardi 18 novembre 2008 à 15h04

L'invasion des zombies mélomanes

Allez hop, encore une comédie zombiesque à se mettre sous les mirettes! En ce moment, probablement initié par le colossal (et mérité) succès de Shaun of the Dead, les films mettant en vedette ces dévoreurs de chair fraîche se succèdent et nos DVDthèques sont envahies par une horde de galettes sanguinolentes et potaches. Remarquez, on ne va pas s'en plaindre... Ainsi, après Undead, Zombies! Zombies! Zombies! et Zombie Strippers!, voici venir Dance of the Dead, un film de Gregg Bishop, un jeune cinéaste s'étant fait remarqué il y a quelques temps avec Voodoo, un court-métrage prometteur.


Le scénario de Dance of the Dead mélange les thèmes du teen-movies et de la comédie gore en nous proposant un récit riche en références et en clins d'oeil. Ainsi, on assiste à un déballage d'éléments narratifs qui vont sembler bien familiers aux amateurs de films de genre, avec notamment un démarrage sur les chapeaux de roues: une cité aux allures de Tromaville; le cimetière de Return of the Living Dead; l'audition de Back to the Future; la bande de nerds et les rockers des films pour ados... Bref, un vrai régal pour le cinéphage! De plus, contrairement à ce que son titre pourrait nous le faire croire, le film ne se déroule pas totalement dans les locaux d'une prom night, mais à la fois dans les quartiers résidentiels de la ville (aux allures très '80) et dans les égouts suintant un liquide verdâtre échappé de Class of Nuke 'Em High. Tant mieux. D'ailleurs, avec tout ce déballage d'intention, on était en lieu d'attendre un véritable faux d'artifice déjanté et outrancier. Non?
En fait, pas vraiment...
Car Gregg Bishop, a force de cultiver sa cinéphilie, en arrive à oublier l'essentiel: donner à son oeuvre une véritable personnalité et une atmosphère accrocheuse. Et finalement, à trop se contenter de récupérer ses éléments dans les classiques (sauf la nature des zombies, qui adoptent la mode actuelle, c'est à dire excessivement agressifs et rapides), le film finit par être trop prévisible et finalement pas toujours drôle. Conséquence: de nombreux gags (les plus éculés) font long feu et la plupart des personnages demeurent durant toute la durée du métrage des archétypes transparents.

Heureusement, certaines situations rattrapent le coup et font que Dance of the Dead, au final, n'est jamais ennuyeux. A retenir: Le slow des deux jeunes gens au milieu de zombies hypnotisés; les deux zombies qui s'enlacent et s'entre-dévorent; des morts-vivants charmés par de la musique punk à deux balles; le prof de gym qui se défoule sur des zombies au cours d'un gag en fond de cadre (dans le pur style ZAZ), des passages très amusants qui font partie des meilleurs moments. Et tout cela avec des effets gores plutôt satisfaisants, du moins pour ce type de productions à petit budget. En fait, on regrette juste que ces moments réjouissants ne soient pas plus fréquents et que Gregg Bishop n'ait pas été un peu plus loin dans le trash et le mauvais goût (hé non, vous n'aurez pas droit à une nouvelle Linnea Quigley effectuant un strip sur une tombe, ni plein de tétés à l’air comme chez tonton Kaufman).
Enfin, pour finir, un mot sur le niveau technique; la réalisation, nerveuse, et le montage, bien rythmé, compensent les effets d'une photographie plombée par des éclairages souvent très défaillants. Gregg Bishop a du potentiel, c'est certain, et il nous le prouve ici en parvenant à composer avec des moyens techniques à la limite de l'amateurisme pour nous offrir une oeuvre sans prétention, surtout destinée à animer des soirées pizzas-bières entre potes. Ce qui, avouons-le, n'est déjà pas si mal.

La conclusion de à propos du Film : Dance of the Dead [2009]

Nicolas L.
53

Dance of the Dead est une sympathique comédie zombiesque et potache sans prétention. Même s'il n'est pas toujours drôle, le film de Gregg Bishop offre quand même quelques bons moments et, surtout, il n'est jamais lassant. En bon fan de cinéma de genre, j'aurai juste aimé qu'il fasse preuve d'un peu plus de culot pour nous proposer une oeuvre un peu moins sage.

Que faut-il en retenir ?

  • Riche en références et en clins d'oeil
  • Une réalisation consciencieuse
  • Quelques bonnes idées
  • Une oeuvre sympathique et sans prétention

Que faut-il oublier ?

  • Une photographie médiocre
  • Beaucoup de gags qui font long feu
  • Très sage
  • Des personnages sans intérêt.
  • Manque de personnalité

Acheter le Film (non sorti en salles françaises) Dance of the Dead en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Dance of the Dead sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Dance of the Dead