75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°7 : Reconfigurez votre Adblock d'un coup de baguette magique. Harry P. l'a fait et n'a pas eu de séquelles.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du roman : Consolidation #1 [2000], par Manu B.

Avis critique rédigé par Manu B. le jeudi 4 septembre 2008 à 19h26

Le retour d'Al Capone

"Louise Kavanagh avait l'impression que l'atroce chaleur de l'Estivage avait duré d'interminables et mornes semaines et pas seulement les quatre jours-du-Duc, écoulés depuis la dernière et maigre averse..."
Alors que les possédés se sont échappés du système de Lalonde et ont réussi à filer vers d'autres systèmes, ce sont autant de foyers potentiels où les possédés peuvent proliférer. Ainsi, Norfolk est déjà menacée par la présence de Quinn Dexter, Atlantis est perdue également et le monde de Ombey de la colonie du royaume de Kulu est dors et déjà infiltré. Et les Edenistes et les Adamistes sont touchés par la peste de la possession, même si les Edenistes évitent au mieux le danger. Les héros doivent se remettre de leurs émotions, dont Syrinx, qui est revenue dans son faucon sur la base de Jupiter où elle doit être soignée psychologiquement. Joshua revient de Lalonde sur Tranquillité, encore choqué d'avoir dû laisser de glorieux mercenaires sur la planète infestée, lorsqu'il apprend que Norfolk est touché par la possession. Il ne sait pas encore qu'il est le père du futur enfant de Louise Kavanagh restée là-bas. Elle est coincée sur place alors que les possédés s'emparent rapidement de la planète. Sur New California, du foyer de possédés émerge une légende de l'histoire terrienne: Al Capone, revenu d'entre les morts pour nous refaire le coup de Chicago. La perspective de la colonisation de l'espace par l'espèce humaine lui donne des idées de grandeur pour son Organisation...
Après rupture dans le réel, où Peter F. Hamilton nous présentait son beau petit univers, avec de multiples personnages, mais aussi de multiples intrigues naissantes, au détriment de la lisibilité. L'histoire se décante enfin avec l'Alchimiste du Neutrinium. En effet, on peut dors et déjà s'identifier à plusieurs personnages grâce au background décrit précédemment. Sans aller jusqu'à dire que les personnages sont profonds, ils sont à bien des égards plutôt sympathiques, notamment: Joshua, la princesse Ione, la jeune Louise, Syrinx, Ralph et bien d'autres encore. A l'opposé, les possédés semblent de plus en plus méchants, dont Quinn Dexter est le pire représentant (Il n'est pas vraiment un possédé, mais le messie du mal en personne! On ne va pas chipoter). Ce qui m'a réellement surpris (ma rupture dans le réel), c'est que Peter F. Hamilton ait pensé faire revivre des personnalités de l'histoire. Bien entendu, la probabilité était grande pour que cela arrive, mais réincarner Al Capone était plutôt couillu, dans le sens où il ne fallait pas tomber dans les clichés historiques. J'ai du mal croire qu'un ressuscité dans un futur éloigné ayant vécu au XXe ait pu vouloir se saper comme à son époque. En fait, l'écrivain se gargarise avec les clichés, prouvant qu'en fait ce cycle n'est qu'une vaste aventure, sur un ton des plus divertissants. Du coup, l'aube de la nuit, c'est vraiment fun et je n'avais rien compris depuis le début. ça n'est pas écrit pour faire peur, mais plutôt pour dérider les plus sérieux d'entre nous. Soit. Cela expliquerait la résurrection de Fletcher Christian, un mort gentil, pétri de bonnes manières et à l'honneur irréprochable. Un indice qui prouve que l'histoire est un peu moins manichéenne que l'on croit... Après cette terrible prise de conscience, le lecteur trop sérieux se sent non pas au milieu de la nuit des morts vivants, mais en plein Doom qui, s'il garantit quelques sursauts mémorables, est quand même bien marrant à jouer.

La conclusion de à propos du Roman : Consolidation #1 [2000]

Manu B.
80

Consolidation est encore un bien bon moment à passer aux côtés de Joshua, Ione et les autres.

Acheter le Roman Consolidation en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Consolidation sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de L'Aube de la Nuit

  • Voir la critique de Conflit : L'Alchimiste
    80

    Conflit Critique du roman par Manu B.

    L'Alchimiste : Conflit, tout comme l'était Consolidation, nous place dans la meilleure partie du cycle où la phase d'observation et d'organisatio…
    Temps de lecture : 3 mn 6

  • Voir la critique de Expansion : Expansion
    85

    Expansion Critique du roman par Manu B.

    Expansion : Expansion est le troisième volet de Rupture dans le réel. Au contraire des deux premières parties, on entre de plain pied dans le …
    Temps de lecture : 2 mn 5

  • Voir la critique de Emergence : Quelques longueurs
    65

    Emergence Critique du roman par Manu B.

    Quelques longueurs : Beaucoup de longueurs dans ce roman, notamment sur la planète Norfolk et ses larmes. Le décor finit d'être planté au détriment du …
    Temps de lecture : 1 mn 59

  • Voir la critique de Genèse : Introduction
    70

    Genèse Critique du roman par Manu B.

    Introduction : A l'origine en deux romans Grands Formats, Rupture dans le réel se décline en 3 poches. Le découpage est parfaitement, le lecteur…
    Temps de lecture : 2 mn 48