75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°4 : Au secours ! Un Publi-killer se ballade dans le coin. Une seule solution, le désactiver pour de bon.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du roman : Expansion #3 [2003], par Manu B.

Avis critique rédigé par Manu B. le lundi 22 janvier 2007 à 13h17

Expansion

"Depuis 2238, date de la proclamation de l'indépendance, le gouvernement d'Avon avait engagé des équipes d'astro-ingénieurs civils pour placer en orbite élevée autour de la planète quinze astéroïdes de type métallique relativement gros (d'un diamètre allant de vingt à vingt-cinq kilomètres), au moyen d'explosions nucléaires agencées avec une précision extrême..."
Lalonde est maintenant aux mains des insurgés de l'ombre, les revenants de l'enfer prennent possession des corps des vivants. Une force de frappe composée de mercenaires prend place autour de Lalonde pour contrer la menace qui risque d'envahir l'espace connu des hommes si elle n'est pas contenue au plus tôt. Dans le même temps, des éléments isolés créent des foyers dans divers endroits de la galaxie. Nul doute que la panique gagne lentement la population des planètes proches, et que le pouvoir central va devoir faire intervenir l'armée...
Cette fois-ci, on entre dans le roman de guerre, du moins dans les escarmouches des mercenaires contre les "morts-vivants", puisque les actions (héroïques ou non) sont nombreuses. Du coup, le rythme est plus soutenu, la lecture n'en est que plus agréable pour un roman qui est, par définition, du space opera, rappelons le au passage. Si Hamilton avait du mal à conserver notre attention de lecteur avec les amourettes de Joshua sur un air de la petite maison de la prairie au pays de Norfolk, ici, les combats spatiaux tout comme les combats au sol entre mercenaires et insurgés sont vraiment captivants. C'est à se demander s'il s'agit du même auteur tant le contraste est saisissant.
De nouveaux personnages apparaissent sur la scène, et non des moindres puisque ce groupe de guerilleros constitue une force de frappe militaire sans commune mesure. A l'instar des romans de la vague des romans du new space opera, ces hommes sont complètement remaniés au point de n'avoir plus que l'âme en commun avec le reste de l'humanité.
Le cocktail est explosif, les temps de répit sont trop nombreux pour que le lecteur lâche facilement le roman.
A suivre...

La conclusion de à propos du Roman : Expansion #3 [2003]

Manu B.
85

Expansion est le troisième volet de Rupture dans le réel. Au contraire des deux premières parties, on entre de plain pied dans le sujet, à savoir le conflit entre les zombies et le reste de l'humanité. Le rythme aidant, la lecture en et beaucoup plus passionnante.

Acheter le Roman Expansion en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Expansion sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de L'Aube de la Nuit

  • Voir la critique de Conflit : L'Alchimiste
    80

    Conflit Critique du roman par Manu B.

    L'Alchimiste : Conflit, tout comme l'était Consolidation, nous place dans la meilleure partie du cycle où la phase d'observation et d'organisatio…
    Temps de lecture : 3 mn 6

  • Voir la critique de Consolidation : Le retour d'Al Capone
    80

    Consolidation Critique du roman par Manu B.

    Le retour d'Al Capone : Consolidation est encore un bien bon moment à passer aux côtés de Joshua, Ione et les autres.
    Temps de lecture : 3 mn 16

  • Voir la critique de Emergence : Quelques longueurs
    65

    Emergence Critique du roman par Manu B.

    Quelques longueurs : Beaucoup de longueurs dans ce roman, notamment sur la planète Norfolk et ses larmes. Le décor finit d'être planté au détriment du …
    Temps de lecture : 1 mn 59

  • Voir la critique de Genèse : Introduction
    70

    Genèse Critique du roman par Manu B.

    Introduction : A l'origine en deux romans Grands Formats, Rupture dans le réel se décline en 3 poches. Le découpage est parfaitement, le lecteur…
    Temps de lecture : 2 mn 48