75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°3 : Un peu de fantasy ! Désactivez votre Adblock pour notre domaine et nous revivrons comme par magie !
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du oav : L'invincible Iron Man, par Richard B.

Avis critique rédigé par Richard B. le samedi 10 février 2007 à 20h30

Iron Man s’anime !

Après les Ultimate Avengers 1 et 2, voici la dernière production animée de Marvel et Lionsgate. Bien que Iron Man soit un des vengeurs dans la version « Ultimate », cette fois, le héros a le droit à une aventure animée en solo, et cela, juste avant son tournage ‘live’ où c’est l’acteur Robert Downey Jr qui portera les traits de Tony Starck.
Il est bien ici question de libre adaptation, et il sera bon, pour les plus fans, d’oublier autant la version d’origine de Stan Lee, que la récente version de Ultimate Iron Man de Orson Scott Card. Je crois qu’il faut tout simplement se faire à l’idée que le scénariste Greg Johnson (Ultimate Avengers, x-Men Evolution) avait envie d’apporter sa propre approche sur le mythe tout en conservant les plus grosses caractéristiques du personnage. Dans cette relecture de 82 minutes, Tony Starck est un millionnaire, play-boy et – du moins au début – je-m'en-foutisme. Starck a envoyé son ami Jim Rhodes (Rhodey) pour déblayer des ruines d’un temple Mandarin pour le gouvernement chinois avant que celles-ci s’écroulent. Mais un groupe nommé ‘Les Dragons de Jade’ ne désire pas laisser les fouilles se terminer. Après une attaque des Dragons de Jade, Jim Rhodes est capturé, ce qui oblige enfin Tony Starck à se déplacer. À peine arrivé, que Starck se trouve pris dans une embuscade et est grièvement blessé au cœur! …


J’arrête là, afin de ne pas tout dévoiler, mais il faut savoir que la première armure que nous voyons n’est pas celle jaune et rouge que tout le monde connaît, mais une grise toute pourrie qui rappelle la première armure vue en 1963 dans Tales Of Suspense. D'ailleurs, il est étonnant que bien que la fameuse armure de Iron Man jaune et rouge apparaisse, Tony Starck utilisera l’ancienne pour affronter le grand méchant de cette histoire.
Si je ne reproche pas les libertés prises, (il faut bien donner un coup de neuf à un héros de plus de 50 ans) je reproche le fait que parfois l’ensemble manque un peu de rythme, et surtout, que tout le traitement sur les conceptions des diverses armures est à peine évoqué. Par contre, j’apprécie le fait que le personnage de Tony Starck est toujours si peu attachant, et à l’inverse des autres super héros, il fait même un peu enfant gâté et il est loin de se sentir responsable d’un quelconque devoir. Par contre, le côté alcoolique de Tony Starck a disparu, et sur ce point, cela est bien dommage ; bien qu’il ne faut pas oublier que ce dessin animé est avant tout destiné au 10 – 12 ans. Cela ne veut pas dire pour autant que le public plus âgé ne prendra pas de plaisir, au contraire cette version animée ne manque pas de charme et se laisse regarder par son aspect ‘grande aventure’.
L’animation est assez correcte pour le support ‘Direct to video’, mais ne rivalise jamais par rapport à une production cinéma, l’ensemble est fluide, mais montre parfois ses limites. Le mélange du CGI et de l’animation 2D passe habilement à l’œil, et choc que très rarement, ce qui n’est pas mal, car de ce côté-là, dans d’autres films d’animation, j’ai souvent trouvé le mélange trop facile à distinguer, voir choquant. Ici cela ne passe pas trop mal.
Côté caractère design : c’est du très conventionnel et l’ensemble fait penser au traitement apporté aux autres productions Marvel de ce type (X-Men Evolution, Ultimate Avengers).

La conclusion de à propos du OAV : L'invincible Iron Man

Richard B.
65

Cette version animée de Iron Man manque un peu de panache et aurait pu être encore plus réussie avec un peu plus de développement. Cependant, le produit demeure largement correct et amusant. Puis ce n’est pas tous les jours que nous pouvons voir ce héros en action !

Acheter le OAV L'invincible Iron Man en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de L'invincible Iron Man sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Iron Man

  • Voir la critique de Iron Man 3 : Du Iron Man ? Peut-être pas tant que ça...
    65

    Iron Man 3 Critique du film par Vincent L.

    Du Iron Man ? Peut-être pas tant que ça... : Iron Man 3 s'impose au final comme le meilleur volet de la trilogie. Si le résultat n'est une nouvelle fois pas transcendant, il e…
    Temps de lecture : 6 mn 40

  • Voir la critique de Iron Man 3 : Vengeance et rancune à l'encontre de Tony Stark
    60

    Iron Man 3 Critique du film par Richard B.

    Vengeance et rancune à l'encontre de Tony Stark : Iron Man 3 a pour avantage de refléter la personnalité de son réalisateur/scénariste qui revient à un genre qu'il maîtrise : le bu…
    Temps de lecture : 6 mn 38

  • Voir la critique de Iron Man : L'homme invincible est là !
    10

    Iron Man Critique de la série animée par Bastien L.

    L'homme invincible est là ! : Iron Man est donc une très mauvaise série animée qui a bien trop vieilli. On se demande encore comment le DVD est parvenu parmi no…
    Temps de lecture : 6 mn 8

  • Voir la critique de Iron Man 2 - Edition Collector : Paramount néglige le DVD au profil du Blu-Ray
    65

    Iron Man 2 - Edition Collector Critique du film par Richard B.

    Paramount néglige le DVD au profil du Blu-Ray : Si le DVD remplit techniquement ces fonctions principales (qualité d'image et sonores de très bonnes factures), il demeure tout de…
    Temps de lecture : 4 mn 55

  • Voir la critique de Iron Man 2 : Une suite paresseuse...
    40

    Iron Man 2 Critique du film par Vincent L.

    Une suite paresseuse... : Iron Man 2 reprend au final le basique incontournable de toute suite hollywoodienne considérée comme réussie : la règle du "plus".…
    Temps de lecture : 7 mn 46

  • Voir la critique de Iron Man 2 : Retour plutôt réussi pour Tony Stark
    65

    Iron Man 2 Critique du film par Richard B.

    Retour plutôt réussi pour Tony Stark : Si Iron Man 2 n’arrive pas à surprendre comme l’avait très bien réussi le premier film, il reste néanmoins un très bon divertissem…
    Temps de lecture : 4 mn 15

  • Voir la critique de Iron Man l'Intégrale 1963 1964 : L'homme de fer arrive
    72

    Iron Man l'Intégrale 1963 1964 Critique de la bande dessinée par David Q.

    L'homme de fer arrive : Une intégrale bien sympathique et fournie qui nous fait découvrir les premiers pas d'Iron Man. Le style profondément ancré dans le…
    Temps de lecture : 2 mn 55

  • Voir la critique de Iron Man : Divertissant mais sans plus...
    60

    Iron Man Critique du film par Vincent L.

    Divertissant mais sans plus... : Réalisé de manière efficace mais sans aucun génie, à la fois divertissant tout en restant trop convenu, pas décevant mais pas non …
    Temps de lecture : 4 mn 58

  • Voir la critique de Iron Man : Premier vol satisfaisant pour une nouvelle franchise
    72

    Iron Man Critique du film par Nicolas L.

    Premier vol satisfaisant pour une nouvelle franchise : Malgré quelques défauts cités ci-dessus, auxquels on peut rajouter quelques maladresses comme le mauvais goût de faire apparaître …
    Temps de lecture : 6 mn 29

  • Voir la critique de Iron Man : Premier envol réussi pour Iron Man
    80

    Iron Man Critique du film par Richard B.

    Premier envol réussi pour Iron Man : Iron Man est une introduction plutôt réussie, permettant à se super-héros Marvel de se placer dans le haut du panier des adaptatio…
    Temps de lecture : 4 mn 4

  • Voir la critique de Iron Man : Ca vole pas haut...
    35

    Iron Man Critique du film par Sylvain T.

    Ca vole pas haut... : Déçu, c'est tout ce que je retiens de cette adaptation, je ne m'attendais pas à un grand film, c'est sûr, mais du moins à une oeuv…
    Temps de lecture : 3 mn 33