75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°2 : Remontez le temps jusqu'à l'installation de votre Adblocker et rajoutez-nous en liste blanche.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du roman : âmes Perdues [1994], par Manu B.

Avis critique rédigé par Manu B. le jeudi 16 novembre 2006 à 06h55

Grotesque

"Lorsque vient le printemps, les familles des banlieues de La Nouvelle-Orléans -Métarie, Jefferson, Lafayette - accrochent des couronnes à leurs portes..."
Dans les états du sud de l'Amérique, Nothing est un enfant à part: rebelle, en recherche de son identité sexuelle, avec l'envie de s'évader et de tout quitter. Ghost est un jeune homme qui a un don de sentir les gens, voire de pouvoir lire leurs pensées les plus intimes. Son ami Steve vit une relation d'amour-haine avec sa petite amie Ann. Molochai et Twig encadrent Zilla, véritable icône androgyne et accessoirement vampire de son état. Ils sillonnent les routes pour assouvir leur perversité et leur soif de sang. Christian est un vieux vampire, tenancier d'un bar, en quête d'un renouvellement de son existence....
Poppy Z. Brite est une auteur assez provoc. Ses oeuvres peuvent être classées dans l'horreur et le fantastique, dont l'atmosphère générale a un goût très prononcé de gothique. Ames perdues est le premier de ses livres très dérangeants. Elle s'est spécialisée dans le cru, voire le sordide, qui sont sa patte dans la plupart de ses romans, avec ses scènes d'orgies et de sang. Ses personnages sont également souvent homosexuels, autre caractéristique typique de ses romans.
Ici, elle met en scène toute un bande de vampires plus grotesques les uns que les autres, anti-stéréotypés mais tellement anti-stéréotypés qu'ils tombent dans la caricature inverse: ils n'ont plus rien à voir avec les vampires, plongés qu'ils sont dans leurs ébats les plus pervers. Il n'y a plus aucune poésie dans son texte.
A part ces personnages... rien, il n'y a pas d'histoire. Juste un fil ténu déterminant l'endroit où ils échouent, dans telle ville ou bien une autre. Poppy Z. Brite relate une histoire de jeunes adolescents dont on a du mal à s'identifier où seuls le malsain, l'inceste, la perversion dominent ce gros tas d'immondices. Ce roman n'ajoute rien d'intéressant au mythe des vampires. Vous aurez été prévenus.
Franchement, voilà un des romans les plus creux que j'ai lus, qui réussit à n'évoquer aucun sentiment au lecteur que je suis, à part un des plus profonds abîmes d'ennui.
Hop! ça y est, déjà oublié.

La conclusion de à propos du Roman : âmes Perdues [1994]

Manu B.
30

Ames perdues ne tient pas ses promesses de renouveler le genre. Orgies à gogo, l'intrigue principale tient sur une demi-page. A éviter.

Acheter le Roman âmes Perdues en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de âmes Perdues sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de âmes perdues

  • Voir la critique de âmes Perdues : Révélation
    90

    âmes Perdues Critique du roman par Lucie M.

    Révélation : Ce roman est le premier de Poppy Z. Brite, un écrivain née à la Nouvelle-Orléans, qui révolutionne le monde romanesque vampirique …
    Temps de lecture : 42 s