75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°5 : Nous ne sommes pas comme Skynet et méritons d'exister, mais avec ce bloqueur de pubs actif, nous vous dirons 'Hasta la Vista, Baby!'
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique de la bande dessinée : Le donjon de Naheulbeuk: première saison, partie 1 [2005], par Nicolas L.

Avis critique rédigé par Nicolas L. le lundi 29 août 2005 à 11h36

Baston !!

Je ne ferais pas l’affront de présenter Le donjon de Naheulbeuk aux internautes férus de jeux de rôle. Pour les autres, une petite introduction est nécessaire.
Le donjon de Naheulbeuk est un feuilleton audio au format mp3 téléchargeable sur Internet. Ce feuilleton raconte en fait une partie de jeux de rôle de Dungeons & Dragons pris sur le ton parodique. Ce feuilleton remporta un tel succès que l’auteur, John Lang (Pen of Chaos) qui malgré son nom est bien français, continue son délire avec des tas de suppléments comme des publicités hilarantes et des chansons.
Depuis peu, cette émission a été adaptée en bande dessinée par Marion Poinsot. Le scénario et les dialogues reprennent exactement ceux de la 1ière saison, 1ière partie du feuilleton mp3. Pour le moment, sur Internet, deux saisons sont disponibles (en tout 20 épisodes). Si vous êtes intéressés (profitez-en, tout est absolument gratuit), rendez-vous sur http://www.penofchaos.com.
Je dois avouer que la ‘’transcription’’ en bande dessinées est très réussie, même si je ne m’attendais pas à voir les personnages représentés en traits si enfantins. Il est vrai que cela ajoute au coté comique des situations et je dois admettre que le dessin est très agréable. Supervisés par POC lui-même, les dialogues, malgré l’absence des voix (hilarantes) des personnages, sont toujours très drôles et l’absurdité des évènements bien rendus. Malgré que je connaisse la plupart des lignes de dialogue par cœur, j’ai encore bien ri.
Pourtant, l'exercice était plutôt casse-gueule car il s'agissait de satisfaire autant le lectorat de fans que le lecteur lambda. Grâce à une bonne dose de talent et une totale fidélité dans la relecture de cette émission mythique, Marion Poinsot et John Lamg sont parvenus à reporter l'athmosphère délirante et essentiellement sonore de Naheulbeuk dans les graphismes d'une bande dessinée. Et ça, c'est plutôt balaise!

La conclusion de à propos de la Bande Dessinée : Le donjon de Naheulbeuk: première saison, partie 1 [2005]

Nicolas L.
80

Le donjon de Naheulbeuk est une adaptation dont la possession est indispensable à tout joueurs de jeux de rôle. Les autres lecteurs sont régaleront néanmoins à la lecture des aventures rocambolesques et désopilantes de ces sept nigauds et, j’en met ma main à couper, une grande partie ira, dés la lecture du livre achevée, découvrir la suite des aventures sur l’Internet.

Que faut-il en retenir ?

  • Adaptation réussie
  • Dialogues très drôles

Que faut-il oublier ?

  • Certains seront peut-être décus par la naïveté du trait.

Acheter la Bande Dessinée Le donjon de Naheulbeuk: première saison, partie 1 en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Le donjon de Naheulbeuk: première saison, partie 1 sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Le donjon de Naheulbeuk