Warning 75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°1 : Réagissez en configurant votre AdBlock pour ne pas nous faire disparaître comme les dinosaures de Jurassic Park ;)
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du livre-jeu : La Reine de Champ-Fleuri [2021], par Gaetan G.

Avis critique rédigé par Gaetan G. le jeudi 30 septembre 2021 à 09h00

Un principe toujours aussi bon, mais faut aimer Maya l'abeille

La série « ma première aventure » part d’une idée toute simple : créer un livre-jeu accessible aux enfants dès 4 ans. A première vue, l’objectif est ambitieux… Pourtant, ceux qui connaissant la série savent qu’il est rempli haut la main.

Les auteurs ont su trouver une mécanique suffisamment simple pour que l’enfant la comprenne immédiatement. De fait, chaque lecture reste avant tout un moment de partage entre l’adulte et l’enfant. Dans le même temps, l’interactivité est suffisamment présente pour que l’enfant ait vraiment l’impression d’avoir le contrôle de l’histoire.

Vous l’avez compris, c’est un des gros coups de cœur ludique de ma petite famille. Mes enfants sont complètement accros, et il ne se passe pas une semaine sans qu’un livre de la série ne soit au menu de l’histoire du soir… Y compris les premiers tomes qu’ils ont poncé des centaines de fois et qu’ils connaissent littéralement par cœur !

La sixième itération de la série, intitulée « la Reine de Champs Fleuri » est sortie en boutique au début de l’été. Jusqu’ici, les différents tomes restaient globalement très proche de la formule originelle, se contentant principalement de proposer un nouvel univers et une nouvelle identité graphique à chaque tome.

Les auteurs ont-ils pris plus de risque cette fois-ci ? La flamme est-elle toujours aussi présente après 5 opus, ou la lassitude commence-t ’elle à s’installer ? C’est ce que l’on va voir maintenant.

Une recette de base inchangée…

Avant de commencer par discuter des qualités et des défauts de ce nouvel opus, je vous propose de commencer par un petit tour d’horizon de la mécanique…

Le livre commence par le choix d’un avatar. Le lecteur peut en effet incarner Bizzou la nourrice, ou Bizzcote l’ouvrière. Comme on le verra plus tard, ce choix n’est pas cosmétique puisque chaque personnage dispose de chemins qui lui sont propre.

Quel que soit le personnage choisit, la trame principale du récit reste cependant la même : l’enfant devra trouver un emplacement pour bâtir la future ruche de son abeille, et lui trouver suffisamment de nectar pour remplir les caisses.

Le récit en tant que tel se décompose en deux phases : la première représente la préparation du joueur. Elle se passe en dehors de la ruche : le joueur va rechercher l’emplacement en question et amasser de l’équipement. La deuxième étape, quant à elle, marque le retour de l’abeille à la ruche.  Elle va devoir finaliser ses préparatifs et vérifier qu’elle est prête à se lancer dans son grand voyage.

Le livre est découpé en une succession de chapitres indépendants, chacun d’entre eux fonctionnant exactement de la même manière. La première page du chapitre est un point de passage obligé, et elle donne le choix entre 3 chemins différents. Par exemple, au début de l’aventure il faut aller chercher à manger. Le joueur peut, au choix:

  • Voler bien haut pour repérer la plus belle fleur;
  • Musarder du côté de la rivière;
  • Rejoindre les butineuses de la colonie.

Les pages suivantes sont divisées en 3 dans le sens de la hauteur, chaque section correspondant à un de ces choix. Ensuite, il ne reste plus qu’à faire défiler les pages de la partie voulue jusqu’à la fin du chapitre :

Le livre a une iconographie simple pour indiquer à l’enfant combien de pages il doit tourner en fonction de ses décisions (« si vous faites ceci allez à la page suivante, si vous faites cela sautez deux pages ») :

On est globalement sur une mécanique de type « Livre dont vous êtes le Héros », mais un gros travail a donc été fait pour l’épurer et la mettre à portée des plus jeunes.

Aucun choix n’est mauvais en soi, on n’est pas sur un one-true-path comme dirait mon collègue Vincent L. Plusieurs chemins permettent en effet la victoire : certains sont « universels », d’autres sont propres à tel ou tel personnage… Ce n’est pas non plus l’école des fans, et la victoire est (très) loin d’être automatique. Le titre propose en effet 3 conclusions différentes, selon les choix qui ont été fait pendant la partie. Il y a une « bonne » fin où le joueur arrive à son objectif, une « mauvaise » fin où le lecteur échoue lamentablement, et une fin « intermédiaire » qui invite l’enfant à persévérer.

C’est cette dernière que l’enfant obtient dans la grande majorité des cas. On ne gagne pas par hasard, il faut se rappeler où sont les différents objets et comment les utiliser. Mais il est également rare de complètement rater le scénario, certains chemins étant en général évidents. Cependant, cela pourra générer de la frustration, notamment chez les 3/5 ans qui veulent toujours gagner.

En pratique, la formule fonctionne parfaitement, même avec des bouts de chou de 4 ans à peine. La première lecture sera peut-être un peu difficile, le temps qu’ils comprennent le principe, mais ils vont rapidement commencer à expérimenter et à tester toutes sortes de chemins.

… Même si elle comporte quelques variations

Ça, c’est pour le canevas général. Il est propre à tous les livres de la série qui fonctionnent exactement pareil. « La Reine de Champ-Fleuri » tente néanmoins d’apporter quelques nouveautés. Tout d’abord, il y a moins de personnages que d’habitude mais ils évoluent en cours de partie. L’objectif, après tout, n’est-il pas d’en faire des reines ?

Il propose également un « compteur de miel », que le joueur va venir augmenter et diminuer au fil de ses explorations. Pour gagner, le lecteur devra avoir fait suffisamment de réserves à son retour à la ruche. La lecture fait donc intervenir quelques notions de calcul (compter, additionner, soustraire) pendant le récit. Soyons clairs, cela ne révolutionne pas la formule. En revanche, cela complexifie sensiblement la détermination de l’itinéraire optimal, puisqu’il faut à la fois avoir les bons objets et surveiller son compteur de nectar.

Seul regret : un thème pas forcément hyper sexy

Vous l’avez compris, le titre se situe dans la droite lignée de ses prédécesseurs. De fait, les habitués de la série peuvent craquer sans problème et ajouter « la Reine de Champs Fleuri » à la liste du Père Noél.

Si vous ne connaissez pas la série, n’hésitez pas à franchir le pas : « ma première aventure » est un incontournable du livre enfant et mérite de figurer dans votre bibliothèque… En revanche, ce n’est pas forcément « la Reine de Champs Fleuri » que j’irais vous conseiller en premier – essentiellement en raison du thème qui n’est pas forcément le plus sexy pour les plus jeunes (sauf si votre rejeton est fan de Maya l’abeille bien entendu).

La série comporte 6 tomes, vous y trouverez forcément votre bonheur. Cependant, il me sera difficile de vous conseiller un titre plus qu’un autre, car je trouve que la série est très homogène dans la qualité d’écriture.

La sélection d’un livre va donc surtout dépendre de l’imaginaire de l’enfant et des thèmes qui sont susceptibles de lui parler. Comme on l’a dit plus haut, chaque livre de la série prend place dans un univers différent. Il y a eu successivement :

Mon petit dernier de 4 ans, par exemple, lit en boucle La découverte de l'Atlantide et L'odyssée du Phobos, tandis que ma grande de 8 ans préfère quant à elle La Course des Casse-Tout.

Si vous ne savez pas par quoi commencer, faites votre choix parmi « En quête du Dragon », «La découverte de l'Atlantide » et La Course des Casse-Tout. Mes amis ludothécaires ont noté que ce sont en général ceux que les enfants préfèrent, il y a donc peu de chances que vous vous trompiez.

La conclusion de à propos du Livre-jeu : La Reine de Champ-Fleuri [2021]

Auteur Gaetan G.
75

Ma première aventure continue sur son rythme de publication biannuel et nous livre son 6e tome, intitulé, « La Reine de Champ-Fleuri »

Ici, l’enfant incarne une jeune abeille qui doit trouver un emplacement pour bâtir sa future ruche. Le récit en tant que tel se décompose en deux phases : la première représente la préparation du joueur. Elle se passe en dehors de la ruche, le joueur va en explorer les abords et amasser de l’équipement. Dans un second temps, le jeune lecteur va revenir à son point de départ pour finaliser ses préparatifs et vérifier qu'il est bien prêt à se lancer.

Pas de surprise, ce nouvel opus est très similaire aux précédents, et il en possède les forces : le principe est toujours aussi addictif pour nos têtes blondes et parfaitement calibré pour la lecture du soir.

Ce nouveau tome cherche néanmoins à se démarquer en apportant quelques touches d’originalité, notamment au travers d’un système de comptage du miel. Pas de quoi révolutionner l’aventure, cependant, même si cela amène de nouvelle façon d’interagir avec l’adulte.

Le thème, en revanche, risque de ne pas faire l’unanimité… Mes enfants ont eu plus de mal à accrocher aux aventures de Bizzou et Bizzcote. « La Reine de Champ-Fleuri » ne fait clairement pas partie de leurs favoris.

Si vous craigniez que ce soit également le cas pour les vôtres, n’hésitez pas à aller regarder les autres tomes de la série ; vous y trouverez forcément votre bonheur. Ce serait dommage de passer à côté de « Ma première aventure », car la collection mérite encore et toujours son statut d’incontournable pour les parents d’enfants de 4-7 ans.

On a aimé

  • Un livre-jeu toujours aussi adapté aux plus jeunes (dès 4 ans avec l'assistance d'un adulte)
  • La mécanique évolue (un peu), avec un système de comptage du miel qui permet de nouvelles intéractions

On a moins bien aimé

  • Un thème qui ne parle pas forcément beaucoup aux enfants. Les miens n'ont pas réussi à s’identifier à Bizzou ou Bizzcote, les deux héroines du réçit

Acheter le Livre-jeu La Reine de Champ-Fleuri [2021] en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de La Reine de Champ-Fleuri [2021] sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter

Les autres critiques de