Warning 75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°2 : Remontez le temps jusqu'à l'installation de votre Adblocker et rajoutez-nous en liste blanche.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du roman : La Ville de peu de temps après [2021], par Nathalie Z.

Avis critique rédigé par Nathalie Z. le lundi 18 octobre 2021 à 08h00

Utopie artistique pour sauver notre réalité bien triste

La Ville peu de temps après est un roman poétique un peu fou, une vision d’un avenir possible et des obstacles qui l’attendrait. Dans cette autre réalité, l’apocalypse a eu lieu. Un effondrement qui a isolé la cité de San Francisco. Mais la fin du monde n’est pas le propos. Enfin, une autrice, Pat Murphy, s’intéresse à l’après en tant que reconstruction de société, pleine d’espoir et chance de créer une nouvelle façon de vivre ensemble. Car l’humain est terriblement résilient… et l’art le sauvera.

Utopique oui, telle est la société recrée par ce petit groupe d’artistes rêveurs dans ce qui fut San Francisco. L’idéal de paix les porte et une douce anarchie règne. Mais, il y a toujours une ombre au tableau.

Une autre colonie a fait un choix plus simple et bien plus classique, celui de garder solide les anciennes bases de notre civilisation : sécurité et patriotisme. Gérée de main de fer par le général Miles, ce lieu de vie ne laisse pas la place à l’espoir et au changement, on se contente de survivre. L’ordre hiérarchique, brutal et militariste est au cœur de l’organisation sociétale. Evidemment, Miles dans son ambition démesurée de reconquérir les Etats-Unis, ne peut tolérer la troupe de hippies qui squatte la baie…

Profondément antimilitariste, ce récit dépeint la vision archaïque du monde du général Miles qui ne connait que cette façon de s'organiser et ne peut tolérer le moindre changement. Poétique, cette galerie de portrait est un hommage aux artistes et à la  créativité, à l'ouverture d'esprit et au courage de changer et de repenser le monde.

Le texte est bienveillant et fait du bien. Un message clair, et le rappel que nous avons tous le moyen de changer le monde. Ces personnages très différents les uns des autres dont l’effroyable Miles font réfléchir sur notre propre organisation sociétale. Un roman indispensable et dont on avait bien besoin.

La conclusion de à propos du Roman : La Ville de peu de temps après [2021]

Auteur Nathalie Z.
89

La Ville peu de temps après est un texte post apocalyptique utopique, bienveillant et porteur d’espoir. Comment changer le monde si celui-ci venait à s’effondrer ? Ce roman de 1989 est enfin traduit et ça fait du bien !

On a aimé

  • Le général Miles qu'on adore détester
  • L'espoir porté par le texte
  • L'idée d'une société pacifiste où l'art baigne la réalité

On a moins bien aimé

  • Beaucoup de personnages au début

Acheter le Roman La Ville peu de temps après : La Ville de peu de temps après [2021] en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de La Ville peu de temps après : La Ville de peu de temps après [2021] sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter