Warning 75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°2 : Remontez le temps jusqu'à l'installation de votre Adblocker et rajoutez-nous en liste blanche.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du roman : Quitter les Monts d'Automne [2020], par Nathalie Z.

Avis critique rédigé par Nathalie Z. le lundi 8 février 2021 à 08h00

De la fantasy japonaise au space opéra high tech

Découverte grâce à son premier roman, Les Oubliés d'Ushtâr, Emilie Querbalec avait été finaliste au prix Rosny Aîné. Quitter les Monts d'Automne, son nouveau roman est sorti chez Albin Michel imaginaire et offre un one-shot poétique et original matinée de culture japonaise et de technologie dérangeante.

Kaori vit avec sa grand-mère dans la région des Monts d’Automne, un peu isolée sur la planète Tasai. Elle y apprend la danse mais sans véritable goût et presque par dépit. En effet, la jeune fille vient d’une lignée de conteuse mais son Dit ne s’est pas encore manifesté. Dans les mondes du Flux, le Dit fait vivre l’histoire de l’humanité, oralement et jamais à l’écrit. Les entrainements sont difficiles mais la vie suit son cours tranquillement pour Kaori.

La mort de sa grand-mère bouleverse ce quotidien : non seulement Kaori doit partir mais elle hérite d’un objet interdit dans son monde, un rouleau de calligraphie. L’écriture est prohibée certes, mais la simple détention de cet artefact pourrait lui valoir une condamnation à mort par les moines Talanké, groupe religieux digne de l’Inquisition espagnole. Kaori n’a alors d’autre choix que de trouver un vieil ami de sa grand-mère à la capitale pour mieux comprendre pourquoi le rouleau lui a été remis.  Cet héritage dangereux lié à la mort de ses parents est l’opportunité qu’attendait la jeune femme pour changer de vie… mais à quel prix. Sa quête de vérité la mènera bien loin de chez elle, loin même de sa planète. Elle en sera bouleversée et le lecteur aussi...

Superbe illustration de Manchu

Née au pays du Soleil levant, l’autrice sait insuffler dès les premières pages une atmosphère japonisante maitrisée. Le style d’Emilie Querbalec, fluide et poétique, emporte le lecteur vers une région reculée aux traditions bien ancrées et au décor enchanteur. Roman initiatique dans un premier temps, l’œuvre suit la jeune Kaori dans sa formation, ses rêves et ses frustrations. Progressivement, avec son départ des Monts D’Automne, le ton se fait plus adulte et dur, le monde aussi. Puis le roman bascule dans l’aventure, le space opéra et l’on découvre de nouvelles technologies et une intelligence artificielle au caractère bien trempé. En un seul roman, l’autrice pose différentes ambiances pour un univers dense et cohérent, plein de surprises. Le lecteur en ressort chamboulé avec un sentiment d’espoir pour la suite, fait suffisamment rare dans la science-fiction dystopique proposée ces dernières années pour être souligné. En cette période qui manque cruellement de bonnes nouvelles, ce roman de SF fait du bien, procure une sensation de feel good malgré de vrais moments difficiles et un univers marqué par l’oppression du flux et des moines Talanké impitoyables. Parfois cruel, parfois érotique, toujours intelligent, ce roman est une bouffée d’air frais dans la production littéraire.

La conclusion de à propos du Roman : Quitter les Monts d'Automne [2020]

Auteur Nathalie Z.
89

Quitter les Monts d'Automne mélange fantasy japonaise et space opéra avec finesse et cohérence. La jeune Kaori découvre un univers cruel où l’écrit n’a pas sa place et où les conteuses sont vénérées. Le lecteur emporté par le style fin et poétique de l’autrice Emilie Querbalec suit les aventures de la danseuse jusqu’aux confins de la galaxie pour découvrir les secrets troublants de ce monde original. Une œuvre initiatique prenante qui ne laissera pas le lecteur indifférent. Chez Albin Michel imaginaire.

On a aimé

  • Du roman initiatique et poétique japonisant au space opéra technologique
  • Le style fluide qui porte le lecteur
  • Un one-shot qui fait du bien

On a moins bien aimé

  • On en voudrait plus, serait-il possible de retrouver Kaori dans un autre volume ?

Acheter le Roman Quitter les Monts d'Automne [2020] en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Quitter les Monts d'Automne [2020] sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter