Warning 75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°3 : Un peu de fantasy ! Désactivez votre Adblock pour notre domaine et nous revivrons comme par magie !
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du roman : La Tour des Fous #1 [2020], par Nathalie Z.

Avis critique rédigé par Nathalie Z. le lundi 18 janvier 2021 à 09h00

Un début de saga historico-fantastique prometteur !

Andrzej Sapkowski est mondialement connu désormais grâce au succès de sa saga La Saga du Sorceleur, qui a dépassé le milieu littéraire par ses adaptions en jeux vidéo et plus récemment en série TV sur Netflix. Cette saga de fantasy sombre et cruelle teintée de folkore polonais a débuté dans les années 80 mais depuis l’écrivain s’était fait discret. Il revient pour une nouvelle série, une trilogie historique teintée de fantastique qui fait également la part belle au folklore polonais.

La trilogie Hussite est un récit épique qui prend place à une époque trouble, une fin du Moyen-Age marquée par des révoltes entre Pologne, Bohême et Hongrie.  La Tour des Fous premier volet de la trilogie disponible chez Bragelonne suit un jeune homme balloté dans cette époque trouble. Andrzej Sapkowski s’est beaucoup documenté sur cette époque et retranscrit avec brio l’ambiance de ces temps reculés. Pour situer, nous sommes proches en géographie et en époque du jeu vidéo Kingdom Come : deliverance.

La fin du monde ne survint pas en l’an de grâce 1420. Pourtant, bien des signes l’avaient présagée. Les sombres prophéties des chiliastes ne s’accomplirent pas. Ils avaient annoncé la fin des temps avec précision : en février de l’an 1420, le lundi suivant la Sainte-Scolastique. Mais voilà… le lundi passa, vint le mardi puis le mercredi… et rien. Le Temps du Châtiment et de la Vengeance précédant la venue du royaume de Dieu n’advint pas. Satan ne fut pas délié de sa prison, les pécheurs ne périrent point. L’Apocalypse ne survint pas et pourtant, on ne s’ennuyait point !

Les guerres perduraient, les épidémies se multipliaient, la faim régnait partout en maître. Les Juifs subissaient des pogroms, les hérétiques le bûcher. En ces temps-là, des événements bouleversent la Bohême, des croisades sont menées contre les Hussites, pour la plupart gens du peuple. Ce sont donc bien des temps agités en particulier dans cette partie de l’Europe.

Reinmar von Bielau, surnommé Reynevan, est un savant herboriste lié aux puissants de l’époque, magicien à ses heures. Ce jeune homme, épris de la fougueuse Adèle, l’épouse d’un seigneur silésien commence ainsi notre histoire dans les bras de sa dulcinée, vivant des moments de passion inoubliables. C’est ce moment fort inconvenant que choisissent d’interrompre les frères du mari cocu au repos forcé bien loin de là. La bastonnade a donc lieu mais le rusé Reynevan réussit à filer.

Le voici donc face à un dilemme : rester en vie (ou du moins garder sa virilité entière) ou retrouver Adèle rapidement enfermée au loin par sa belle-famille. Mais les coucheries de notre héros ont entrainé une bagarre avec des moines, la mort d’un jeune homme et dérange certains puissants. La Silésie n’est plus un refuge et il devra partir le cœur lourd…

Commence alors un road trip épique, et le destin exceptionnel de ce jeune homme médecin mais pas que…

Andrzej Sapkowski nous offre ici une fresque d’aventures rocambolesques et palpitantes, des dialogues cinglants et un héros attachant. Reynevan a la naïveté de la jeunesse, il est têtu mais gentil et généreux. Il croisera toute une galerie de personnages riche, pertinente et pittoresque : des gens plus ou moins sympathiques, de Charley le garde du corps par obligation à des sorcières divinatrices de la forêt. Le personnage mystérieux d’Urban Horn est particulièrement intriguant dès le début du roman. Comme pour le Sorceleur, les Puissants, ici surtout les religieux, ne sont pas épargnés par l’auteur qui sait dépeindre la noirceur des âmes. L’Inquisition est d’ailleurs un ennemi redoutable.

Mêlant Histoire et fantastique, La Trilogie hussite prend place durant les croisades de Bohême, qui façonnèrent l’Europe du XVe siècle : cette période violente et sombre est peu connue en France est dès le prologue, vous comprendrez mieux les enjeux géopolitiques. La touche de fantastique est subtile, vous croiserez par exemple une créature de la nuit venue écouter aux coins du feu les nouvelles du monde.

Ce premier tome est un vrai plaisir : le rythme soutenu, les éléments historico-religieux et politiques sont distillés intelligemment mais montre un véritable travail de recherche derrière le récit qui n’est pas alourdi mais enrichi par le propos. Andrzej Sapkowskiréussit ici un roman plus profond et plus abouti que sa série du Sorceleur, pour le plus grand plaisir du lecteur.

La conclusion de à propos du Roman : La Tour des Fous #1 [2020]

Auteur Nathalie Z.
86

La Tour des Fous est le premier volet d’une trilogie d’Andrzej Sapkowski plus historique que La Saga du Sorceleur. Matiné d’une touche de fantastique, le récit vous plonge dans l’Europe de l’Est moyenâgeuse au moment des croisades contre les Hussites. Les tensions religieuses et les dangers sont nombreux pour Reynevan un héros au cœur d’artichaut embarqué dans une fuite éperdue. Le style fluide de l'auteur, le rythme effréné et la galerie de personnages sont autant de bonnes raisons de tenter l'aventure !

On a aimé

  • Une immersion dans une période passionnante de notre histoire
  • Un héros naïf qui n’a pas la langue dans sa poche
  • Une densité forte mais un style fluide

On a moins bien aimé

  • Le contexte est peu connu et peut dérouter au début

Acheter le Roman La trilogie Hussite : La Tour des Fous #1 [2020] en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de La trilogie Hussite : La Tour des Fous #1 [2020] sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter