Warning 75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°7 : Reconfigurez votre Adblock d'un coup de baguette magique. Harry P. l'a fait et n'a pas eu de séquelles.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Terminator, le film à petit budget qui devint une franchise
Retour sur l'histoire de cette franchise qui a marqué les années 80

Terminator est un des films les plus influents des années 80 qui associe effets spéciaux, voyage dans le temps, un Arnold Schwarzenegger effrayant et quelques explosions !

Terminator est au départ un film à petit budget dont même James Cameron doutait : il pensait que le film serait noyé au box office par les grosses sorties de noël de cette année-là comme le Dune de David Lynch. Ce fut le flop magistral pour Dune et un succès inattendu pour le robot tueur venu du futur !

Nous sommes en 1984 et arrive dans les salles un film de SF sombre et explosif : Terminator ! Mais revenons en arrière. En 1981, James Cameron supervise les effetys spéciaaux du film de John Carpenter, New York 1997. L'action se déroule dans un futur sordide. Et cette thématique plait beaucoup à James Cameron qui rêve de réaliser un film. Ce sera fait la même année avec Piranha II, pas un chef d'oeuvre, mais Cameron est officiellement réalisateur désormais. Avec en tête l'image mentale d'un robot émergeant des flammes, il réfléchit et puise ses inspirations dans des classiques comme Metropolis de Fritz Lang pour construire Terminator. Comme Steven Spielberg ou George Lucas, Cameron appartient à une génération de réalisateurs dotés d'une bonne culture cinématographique et pleinement conscients de ce qu'ils font. 

Tellement cyberpunk cette affiche !

James Cameron a la réputation d'être un réalisateur féru de technologie mais cette compétence s'accompagne surtout d'une certaine clairvoyance sur les attentes du grand public. Il ne développe pas le concept de machine à voyager dans le temps au début du film car il sait que le public acceptera l'idée. Pour ce film, il a eu une liberté créative exceptionnelle : il a conçu l'idée, rédiger le scénario et n'a pas eu à subir trop d'interférences de la part de la production, fait impensable de nos jours. 

La limite réelle était financière. Il dut ainsi choisir quels effets spéciaux étaient essentiels et coupa volontairement le superflu. L'intrigue doit alors tenir la route : 3 milliards de morts le 29 août 1997. Les rescapés de la guerre nucléaire dite guerre du jugement dernier (ce sera le sous-titre de Terminator 2) doivent se battre contre des machines. L'ordinateur qui contrôle ces machines, Skynet, envoie deux terminators remonter le temps et éliminer le chef de la résistance humaine John Connor. Le premier Terminator est programmé pour frapper en 1984 juste avant la naissance du petit John. Le second doit le tuer pendant son enfance. Le paradoxe est que l'homme venu protéger la mère de John est aussi son père ! L'intrigue de Terminator 2 complexifie et complète celle du premier film. 

Terminator est une expérience cinématographique viscéralement plaisante et c'est pourquoi tant de suites, inégales en qualité ont vu le jour, la dernière en date faisant la part belle aux héroïnes mais ne réussissant pas à égaler l'originale. 

Couverture originale pour la VF par Aurelien Rosset

Si vous voulez en savoir plus sur le film, Arnold Schwarzenegger sur le tournage, la violence chorégraphiée du film, les différentes influences de James Cameron ou encore les easter eggs du film, lisez l'excellent livre de la collection BFI chez Akileos, Terminator de Sean French (11,90 euros). 

Auteur : Nathalie Z.
Publié le jeudi 2 janvier 2020 à 09h00
Source : BFI Terminator de Sean French chez Akileos

Diaporama photo : Terminator #1 [1985]

Fiches de l'encyclopédie de la SF en rapport avec l'article

Commentaires sur l'article

Réagissez à cet article en postant votre commentaire ci-dessous.Seuls les membres SFU peuvent poster leur avis.

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

Pour aller plus loin grâce à nos archives

Articles de 2020 : janvier | février | mars | avril | mai | juin | juillet