75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°7 : Reconfigurez votre Adblock d'un coup de baguette magique. Harry P. l'a fait et n'a pas eu de séquelles.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Les meilleurs films d'Hayao Miyazaki selon le staff SFU
Notre classement des films du maître...

Le Château de Cagliostro, premier film d'Hayao Miyazaki, est sorti pour la première fois dans les salles françaises le 23 janvier dernier, soit quarante ans après sa sortie au pays du soleil levant. Rien que ça. C'est donc l'occasion pour le public français de découvrir cette oeuvre annonciatrice de l'incroyable carrière qu'aura son réalisateur par la suite (et pour celles et ceux qui l'ont découvert en VHS ou DVD, la chance de pouvoir le voir sur grand écran).

Cela nous a également permis de découvrir que notre collègue Maxime n'avait jamais vu un seul long métrage de Miyazaki (non, pas un seul). On a longuement hésité à le virer, mais comme on ne le paye pas et que c'est bien pratique, on a finalement préféré lui laisser une chance de se refaire. Pour l'occasion, les autres membres du staff ont établi leur classement des oeuvres du maître, de leur favorite à celle qu'ils aiment le moins. Les préférences furent variées, mais on notera tout de même que les deux premiers films de ce top ont très largement été plébicités par le staff, devançant de très loin tous les autres.

Voici donc, mesdames et messieurs, le classement des meilleurs films d'Hayao Miyazaki par le staff de Scifi-Universe. 

 

11-Le vent se lève

Jiro rêve de voler et de dessiner de magnifiques avions. Mais sa mauvaise vue l’empêche de devenir pilote, et il se fait engager dans le département aéronautique d’une importante entreprise d’ingénierie en 1927. Son génie l’impose rapidement comme l’un des plus grands ingénieurs du monde.

Le seul film de Miyazaki qui ne relève pas des genres de l'imaginaire, ce qui explique probablement pourquoi il a moins eu les faveurs du staff. Et pourtant, Le Vent se lève n'en demeure pas moins un petit chef d'oeuvre, au croisement de la fresque historique et de la perle poétique. D'une beauté incroyable, le film est traversé par une langueur et une mélancolie qui en font l'une des oeuvres les plus émouvantes de la filmographie du réalisateur, et accessoirement l'une de ses plus personnelles. Que sa place dans ce classement ne vous dissuade pas de le découvrir, Le vent se lève est certes l'une des créations les moins accessibles de Miyazaki, mais il n'en demeure pas moins un très grand film.

 

10-Le château de Cagliostro

Le célèbre Lupin dévalise un casino mais s’aperçoit que les billets volés sont des faux. En compagnie de son acolyte Jigen, Lupin enquête sur cette fausse monnaie qui le conduit au château de Cagliostro. Ils apprennent alors qu’une princesse, enfermée dans le château, détiendrait la clé d’un fabuleux trésor...

Premier film d'Hayao Miyazaki, Le château de Cagliostro contient déjà intrinsèquement tout ce qui va faire l'identité de son cinéma. Il n'empêche, malgré tout, qu'il s'agit d'un long-métrage de commande sur lequel on sent que le réalisateur a surtout été un exécutant. Un exécutant certes très doué, il est vrai, mais par bien des aspects le film reste assez anecdotique. Le château de Cagliostro s'avère tout de même être un spectacle familial fort plaisant, bien réalisé, au scénario efficace, qui plus est techniquement abouti pour peu que l'on fasse l'effort de le recontextualiser (rappelons qu'il a été fait à la fin des années 70).

 

9-Kiki la petite sorcière

A l'âge de treize ans, une future sorcière doit partir faire son apprentissage dans une ville inconnue durant un an. Une expérience que va vivre la jeune et espiègle Kiki aux côtés de Osono, une gentille boulangère qui lui propose un emploi de livreuse.​

L'une des particularités du cinéma d'Hayao Miyazaki est de mettre en avant des personnages féminins consistants (de vrais personnages quoi). Kiki fait clairement partie de ces héroïnes marquantes, et pour cela, Kiki la petite sorcière s'impose comme l'un de ses longs-métrages les plus intéressants. On est en effet bien loin du sexiste de base que l'on peut trouver dans les oeuvres mainstream - surtout si on recontextualise, le film étant sorti bien avant Mulan ou Vaiana - c'est pourquoi Kiki est une oeuvre à faire découvrir de toute urgence aux plus jeunes. Notons, de plus, que l'univers est tout à fait charmant et que l'histoire est très mignonne. Pour les adultes, il manque tout de même un chouïa d'enjeux dramatique pour élever Kiki la petite sorcière au rang des meilleures oeuvres du maître.

 

8-Nausicaa de la vallée du vent

Sur une Terre ravagée par la folie des hommes durant les 7 jours de feu, une poignée d'humains a survécu. Menacée par une forêt toxique qui ne cesse de prendre de l'ampleur, cette poignée de survivants attend le salut de la princesse Nausicaä, capable de communiquer avec tous les êtres vivants.

Deuxième film d'Hayao Miyazaki tiré d'un manga qu'il a lui même écrit et dessiné, Nausicaä de la vallée du vent contient toutes les bases des oeuvres du réalisateur : de son obsession pour les machines volantes au scénario débordant de réflexions sur l'environnement, en passant par une héroïne et sa relation particulière avec la nature. Ce long-métrage s'impose comme une charge à peine cachée contre les problèmes écologiques, ainsi qu'une très belle ode à la paix. Nausicaä de la vallée du vent est également un film touffu, semblable à un gros buisson dont chaque feuille pourrait faire l'objet d'un film à part entière. Pour qui ne connaît pas le manga d'origine, le film est très difficile d'accès, presque imbuvable. Un film de fan pour les fans.

 

7-Ponyo sur la falaise

Le petit Sosuke, cinq ans, habite un village construit au sommet d'une falaise qui surplombe la Mer Intérieure. Un beau matin, alors qu'il joue sur la plage en contrebas, il découvre une petite fille poisson rouge nommée Ponyo, piégée dans un pot de confiture. Sosuke la sauve, et décide de la garder avec lui dans un seau.​

Relecture non-officielle de la petite sirène par Hayao Miyazaki, Ponyo sur la falaise n'a toutefois pas grand chose en commun avec l'adaptation qu'avait pu faire Disney. Le réalisateur reste en effet cohérent avec ce qui fait l'identité de toutes ses oeuvres : une histoire féérique, des personnages touchants, un refus du spectaculaire, des thématiques adultes (l'écologie, l'amitié, la vie en communauté, l'apprentissage du courage,...). Dans sa volonté très claire de s'adresser à un public jeune, Ponyo sur la falaise rappelle beaucoup Kiki la petite sorcière. C'est mignon, coloré, poétique et, une nouvelle fois, les personnages féminins sont consistants et intéressants. Souvent considéré comme un Miyazaki "mineur", Ponyo sur la falaise n'en demeure pas moins un "petit" grand film.

 

6-Porco Rosso

Dans l'entre-deux-guerres quelque part en Italie, le pilote Marco, aventurier solitaire, vit dans le repaire qu'il a etabli sur une ile deserte de l'Adriatique. A bord de son splendide hydravion rouge, il vient en aide aux personnes en difficulté.

Rempli de répliques cinglantes, d'effets visuels impressionnants et de situations cocasses, Porco Rosso est considéré comme l'un des grands classiques des Studios Ghibli (qui, pour rappel, ont été fondés par Hayao Miyazaki et Isao Takahata en 1985 pour se garantir une liberté artistique totale). Il s'agit de l'une des oeuvres les plus accesibles de Miyazaki, un vrai bon spectacle familial dont la qualité scénaristique n'a d'égal que la beauté graphique. Si la fin reste en deça du reste (trop rapide, presque expédiée), on ne peut nier que le plaisir est tout de même là, bien présent.

 

5-Le Château ambulant

Sophie est une fillette partageant sa vie entre une belle-mère et ses deux filles. Alors qu'elle est condamnée à demeurer dans la chapellerie familiale, elle voit partir ses demi-soeurs : l'une a décidé d'apprendre la magie blanche tandis que l'autre se destine à la boulangerie. Par un malheureux concours de circonstances, Sophie, vieillie par une malédiction, se retrouve prisonnière dans le château du magicien Hurle. A l'image de son occupant, la bâtisse est habitée de pouvoirs mystérieux, jouant de métamorphose pour perdre ses indésirables visiteurs. Sophie va devoir faire appel à toute l'imagination et la malice qu'elle a en stock pour se sortir de là.

S'inscrivant parfaitement dans la continuité de la filmographie de Hayao Miyazaki, Le Château ambulant parvient à concilier beauté et poésie (pour les plus jeunes) et intelligence des propos et perfection de l'animation (pour les plus vieux). On retrouve des pleines vertes, des véhicule volants, des personnages attendrissants et une histoire prenante. Si vous aimez l’univers du réalisateur, vous aimerez Le Château ambulant.

 

4-Mon voisin Totoro

Satsuki, Mei et Tatsuo Kunasabe, leur père, emménagent dans une vieille maison à la campagne. Leur mère est malade et les deux jeunes filles, pleines de vie, vont rencontrer un signe de bonne fortune dans cette maison soit-disant hantée : Totoro, l'esprit de la forêt...

Mon voisin Totoro fut le tout premier film d'Hayao Miyazaki a avoir eu le droit à une sortie en salle, en 1993 (soit seulement 5 ans après sa sortie japonaise, un record à l'époque). Une musique superbe, des dessins colorés et pleins de vie, le film est un ode à la nature pleine de fraicheur. Suivre les tribulations de ces deux enfants dans leur nouvelle demeure est un vrai plaisir, et les scènes avec le Totoro sont de toute beauté. Avec ce long-métrage, Hayao Miyazaki a accessoirement créé l'une des créatures emblématiques de la pop culture contemporaine. Avouez que ce n'est pas rien. Mon voisin Totoro est tout simplement de l'ordre de la poésie animée, c'est une oeuvre à voir absolument !

 

3-Le Voyage de Chihiro

Chihiro une fillette de 10 ans, est en route vers sa nouvelle demeure en compagnie de ses parents. Lors du voyage, la petite famille fait une halte près d'un vieux parc à thème a l'air abandonné.Au cours de la visite, les parents s'arrètent dans un batiments pour déguster quelques plats très appétissants, apparus comme par enchantement. Hélas ils se transformeront en porc par excès de gloutonnerie... Prise de panique, Chihiro s'enfuit et se retrouve seule dans cet univers fantasmagorique ; elle va y rencontrer Haku, un de ses seuls allié dans cette aventure, mais aussi la mystérieuse sorcière à l'origine de la transformation de ses parents.

Chaque film d'Hayao Miyazaki ressemble à un voyage dans un monde imaginaire bercé par les contes et légendes asiatiques. Le Voyage de Chihiro ne déroge pas à la règle et emmène les spectateurs dans un monde où la logique n'a pas de sens, où la magie dicte ses propres règles... Le film rappelle ces bonnes vielles histoires qu'on nous contait enfant quand on ne voulait pas dormir : à la fois dépaysant et bouleversant de simplicité (d''autant plus que l'imaginaire de Miyazaki n'a d'égal que la qualité scénaristique et graphique de ses films). A noter que Le Voyage de Chihiro permettra à Hayao Miyazaki de s'imposer définitivement en occident (le film gagna l'Ours d'Or à Berlin ainsi que l'Oscar du meilleur film d'animation en 2003).

 

2-le Chateau dans le ciel

Prisonnière du sinistre colonel Musca, une jeune fille, Sheeta, s'échappe provisoirement de son emprise à la suite de l'intervention de pirates commandés par Dora qui n'est pas si antipatique qu'elle ne le parait. Tous sont à la poursuite de la mystèrieuse pierre bleue que porte Sheeta depuis sa naissance. Recueillie par Pazu ,un jeune mineur, elle accepte son aide pour sauver le médaillon des griffes de l'armée et des pirates. C'est en fait une clef pour accéder à une forteresse légendaire, oubliée par beaucoup, Laputa.​

Le Chateau dans le ciel est une œuvre émouvante, passionnante, qui parvient à faire vibrer les gens les spectateurs. Hayao Miyazaki y fait passer une vision du monde pessimiste dans laquelle la technologie est symbole de pouvoir et (surtout) de danger. On retrouve évidemment tous les thèmes chers à Miyazaki : écologie, humanisme, enfance, rêve, la lutte de la nature contre la technologie. Chaque plan a parfaitement été pensé, chaque dessin est magnifiquement travaillé, l’animation est merveilleusement orchestrée. Encore aujourd'hui, nombre de production n’atteignent pas ce degré de qualité. Résultat : un moment de bonheur où se mêlent fantaisie, poésie, humour et aventure. Miyazaki nous invite dans le monde qu’il à rêvé pour nous, et nous acceptons avec bonheur d'y entrer. A noter que le film est fait avec des trésors d'intelligence, ce qui, malgré ses thématiques très adultes, le rend tout de même accessible aux plus jeunes.

 

1-Princesse Mononoké

Au XVe siècle, durant l'ère Muromachi, la forêt japonaise, jadis protégée par des animaux géants, se dépeuple à cause de l'homme. Un sanglier transformé en démon dévastateur en sort et attaque le village d'Ashitaka, futur chef du clan Emishi. Touché par le sanglier qu'il a tué, celui-ci est forcé de partir à la recherche du dieu Cerf pour lever la malédiction qui lui gangrène le bras.

Le pinacle de la carrière d'Hayao Miyazaki, le chef d'oeuvre dominant les autres chefs d'oeuvre. Princesse Mononoké est une gifle, violente, sans concession, dont la beauté plastique n'a d'égal que l'extrême pessimisme de son message. Miyazaki a toujours eu à coeur d'alerter les spectateurs sur les dangers écologiques de notre société contemporaine, mais il l'avait toujours fait en injectant dans ses oeuvres une dose d'espoir. Ça n'est pas le cas de Princesse Mononoké. Le propos, désenchanté, place le spectateur face à toutes les horreurs dont son capables les hommes. De très loin, il s'agit de son film le plus désespéré et le plus adulte. Le plus bouleversant aussi, celui dont on ne ressort pas tout à fait indemne.

Auteur : Vincent L.
Publié le lundi 4 février 2019 à 14h00

Commentaires sur l'article

Réagissez à cet article en postant votre commentaire ci-dessous.Seuls les membres SFU peuvent poster leur avis.

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !