75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°2 : Remontez le temps jusqu'à l'installation de votre Adblocker et rajoutez-nous en liste blanche.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Transformers : La revanche #2 [2009]
Staff (2)55
Membres (5)44
Impatience Bientôt

Deux ans se sont écoulés depuis que Sam Witwicky a sauvé l'univers d'une bataille décisive entre les deux clans rivaux de robots extraterrestres. Malgré ses exploits, Sam reste un adolescent préoccupé par les soucis des jeunes gens de son âge : alors qu'il s'apprête à entrer à l'université, il doit se séparer de sa petite amie Mikaela et de ses parents pour la première fois de sa vie. Il lui faut aussi tenter d'expliquer son départ à son nouvel ami, le robot Bumblebee. Sam aspire à vivre une vie normale d'étudiant, mais il doit tourner le dos à son destin pour y parvenir.

Si Sam a fait ce qu'il a pu pour tirer un trait sur le conflit qui a eu lieu à Mission City et revenir à ses préoccupations quotidiennes, la guerre entre les Autobots et les Decepticons, tout en étant classée secret défense, a entraîné plusieurs changements. Le Secteur 7 a ainsi été dissout et son plus fidèle soldat, l'agent Simmons, a été révoqué sans ménagement. Résultat : une nouvelle agence, NEST, a été mise en place. Avec l'aide d'officiers connaissant parfaitement le terrain comme Lennox et Epps, NEST a pour mission de collaborer avec les Autobots pour éviter un nouvel affrontement avec les Decepticons. Malheureusement, le conseiller auprès de la Sécurité Nationale, Theodore Galloway, manque d'intuition pour prendre toute la mesure du danger. Cherchant à prendre le contrôle des organisations militaires pour accroître son pouvoir, il s'efforce de dissoudre NEST qu'il considère comme une structure gouvernementale inutile. Il est convaincu que la menace d'une guerre est écartée et que les humains n'ont aucun intérêt à soutenir les Autobots contre les Decepticons.

Alors que la vie de Sam semble reprendre normalement son cours à l'université, et qu'il fait la connaissance de son colocataire Leo et de la ravissante Alice, il est soudain assailli par des visions semblables à des éclairs. Craignant d'être frappé par le même type de démence que son grand-père, Sam ne parle à personne de ses hallucinations – jusqu'à ce qu'il ne puisse plus faire comme si les messages et les symboles qu'elles véhiculent n'existaient pas.

Bien qu'il en ait décidé autrement, Sam se retrouve une fois encore au cœur d'un combat entre les Autobots et les Decepticons où se joue le sort de l'univers. Sans le savoir, il est le seul qui puisse faire triompher le bien contre les forces du mal. Avec l'aide de ses amis, de ses contacts chez NEST et même de ses parents, Sam apprend à être fier du nom Witwicky et de la devise familiale : "Sans sacrifice, point de victoire !"

Date de sortie au cinéma en France : 24 juin 2009
Casting principal : Peter Jason (Ceo) , Shia LaBeouf (Sam Witwicky) , Megan Fox (Mikaela) ... ► Casting complet
Titre Original : Transformers: Revenge Of The Fallen ► 3 autres noms
Oeuvre : Transformers
Thèmes abordés: Science-Fiction , Robots , Super Héros , Jeunesse , Lutte du Bien contre le Mal

Photos & Affiches de Transformers : La revanche

  • bande-annonce C - 01
  • bande-annonce C - 02
  • bande-annonce C - 03
  • bande-annonce C - 04
  • bande-annonce C - 05
  • bande-annonce C - 06
  • bande-annonce C - 07
  • bande-annonce C - 08

Casting de Transformers : La revanche

Les personnalités principales et leurs rôles dans le casting

DVD / Blu-Ray de Transformers : La revanche

Acheter Transformers : La revanche en un clic

Donnez votre avis !

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

Commentaires des membres (5)

L'avis de la communauté SciFi-Universe.

  • 20
    Scénario laissant à désirer et scènes d'action à faire mal aux yeux.
    darkknight1983
    le 24 juin 2009 00h54
  • 100
    Un vrai plaisir de revoir chaque personnage. Mais aussi quel plaisir de voir un tel film où l'humour et l'action se confondent à merveille. Une histoire un peu plus intéressante que celle du premier. Quant aux effets spéciaux, ils sont toujours aussi beaux, et les effets sonores à couper le souffle. Vivement le 3!!!!
    le Joker
    le 30 juin 2009 09h27
  • 20
    TRANSFORMERS 2 vient d'amasser 200 millions de dollars en 5 jours, cela fait peur. Pourquoi ? Parce que TRANSFORMERS 2 est un non film. C'est deux heure et demi de vide ultra bruyant. 150 minutes de mise en scène sans queue ni tête avec des acteurs hystériques qui traversent l'écran. Un blockbuster au mauvais goût affirmé. Bref, TRANSFORMERS 2, c'est du Michael Bay débridé.
    Les robots géants se mettent sur la tronche à grands renforts d'effets pyrotechniques. La diversité des décors (oui, la scène de la forêt est visuellement cool) n'y change rien : le film est parfaitement monotone car il montre toujours la même chose. Des robots géants et des explosions.
    Les personnages sont d'une bêtise à faire pâlir. Ils semblent tous sortis du Vendredi 13 de Nispel. Les scénaristes (ils sont trois à signer ce non !!!), persuadés d'être malins, confondent une fois de plus qualité et quantité, ce qui permet à la scène d'arrivée à l'université de devenir un monument de vacuité potache d'une débilité navrante.
    La mise en scène de Bay ne varie pas d'un iota. Tournage à dix caméras, et les dix axes sont montés. Ce qui rend les séquences parfaitement illisibles. De temps à l'autre, le bonhomme se sent d'humeur créatrice, et il se fend d'un plan aussi tape à l'oeil que dramatiquement inutile.
    Eh oui, tout dans le cinoche de Bay est in your face. Malheureusement pour nous, le cinéaste n'a pas compris que le rythme d'un film ne dépend pas du débit des plans et des dialogues. TRANSFORMERS 2, c'est le premier à la puissance 10 : plus de robots, plus de vulgarité, plus de SFX et encore moins de scénario (Shia LaBoeuf inquiète quand il déclare qu'il est heureux que le personnage de Megan Fox se soit étoffé. Il suffit de la voir perchée sur sa photo pour comprendre qu'elle n'a rien d'autre à faire que de poser. Ce plan symbolise le cinoche de Bay!).
    Un long métrage de Bay, c'est parfois cool comme se payer un big mac, c'est souvent indigeste comme s'en taper 15 en 1 heure. TRANSFORMERS 2 est donc une expérience particulièrement désagréable. Le plus désolant dans tout ça, c'est que le succès du film n'incitera pas le cinéaste à changer son style. Aaaaargh !
    Hal 9000
    le 30 juin 2009 10h20
  • 20
    J’avais plutôt bien aimé le 1er opus, mais là c’est quasiment imbuvable.
    Le premier 1/3 du film est un teen movie vulgaire, le dernier tiers du film n’est qu’une longue suite d’explosions.
    Et ce film a un sens de la géographie qui défie l’imagination (un obus tiré dans le Golfe Persique atteint la Pyramide de Khéops, une fusée de détresse lancée du Caire en Egypte est visible depuis Pétra en Jordanie : c’est ridicule !)
    C’est truffé de publicités pour la puissance militaire américaine et cela n’apporte rien au film.
    C’est truffé de dialogues débiles et de blagues douteuses (OMG le prof d’université queutard).
    Sans parler de la longue galerie de personnages creux et/ou caricaturaux jusqu’au risible.
    Seules les bastons entre robots sont bien mais elles sont loin d’être particulièrement lisibles.
    Franchement le dessin animé de 1984 avait un background, des scénarii et des personnages nettement au-dessus de cette bouse.
    Albéric
    le 15 novembre 2012 18h24
  • 60

    Suite à un premier volet sympathique, Michael Bay reprend les commandes pour signer une suite encore plus décérébré et puéril. Le réalisateur multiplie les rebondissements grossiers et les scènes d'action jusqu'à la nausée. Ça pète, ça explose, ça fait beaucoup de bruit mais sa laisse un goût amer au final. Moyen.
    G7K
    le 28 novembre 2016 16h39

Informations complémentaires sur Transformers : La revanche