75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°7 : Reconfigurez votre Adblock d'un coup de baguette magique. Harry P. l'a fait et n'a pas eu de séquelles.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Voir la fiche Wall-E [2008]
 
Saga Wall-E >

Wall-E - Film d'animation (2008)

Film d'animation réalisé par Andrew Stanton. Etats-Unis d'Amérique


85
Staff (3)85
Membres (8)88
Date de sortie au cinéma en France : 30 juillet 2008
Avec : Sigourney Weaver (L'ordinateur de bord) , Andrew Stanton (Passager) , Pete Docter (Lifeguard Bot)

Wall-E synopsis

Wall-E est un petit robot doté d'une grande curiosité. Alors que la Terre est embourbée dans une pollution sans nom, l'homme à laissé ce petit robot sur cette triste et pitoyable planète durant 700 ans. Avec pour seul compagnie un petit cafard, Wall-E erre seul et sans but, à ramasser les ordures. Jusqu'au jour où un mystérieux droïde se pose sur Terre pour tenter d'y trouver quelque chose de tout aussi obscur. L'arrivée de "Eve", c'est son nom, va changer la destinée de notre héros robotique en quête d'amour...

Wall-E fait partie de l'oeuvre Wall-E.
Thèmes abordés dans Wall-E : Science-Fiction

Acheter Wall-E en un clic

DVD / Blu-Ray de Wall-E

Casting de Wall-E

Les personnalités principales et leurs rôles dans le casting

Donnez votre avis !

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

S'inscrire S'identifier En savoir plus sur « Mon SFU »

Commentaires des membres (8)

L'avis de la communauté SciFi-Universe.

  • 100

    Franchement il n'y a vraiment rien à redire de ce pixar, seulement à regarder avec de grand yeux comment ce petit robot arrive à nous faire passer ses émotions! Et des graphismes toujours de plus en plus "réalistes", j'ai vraiment adoré, et le court métrage qui précède le film est génial!
    Encore bravo Pixar
    rabinouzee, le 4 août 2008 1736
  • 100

    Cela faisait bien longtemps qu'on a pas ressenti de tel chose à la vision d'un animé comme ça; toutes les émotions passent par la gestuelle, l'attitude et le regard des personnages et le film n'en passe que bien plus facilement! La naîveté du héros est touchante et le tout est servit par des graphismes très accrocheurs.
    C'est une merveille comme on en avait pas vu depuis longtemps, et ça fait vraiment du bien!
    hotdog, le 6 août 2008 1306
  • 90

    En fait, vis à vis des humains vu dans le film, ce n'est pas tant qu'ils sont gros et tout. Ils ne sont au fond pas du tout responsables de tout ça, étant né dans ces vaisseaux. Ce sont leurs ancêtres qui ont causés cette situation, et d'ailleurs, à partir du moment ou on les coupe de ces attaches qui les aident, on les retrouve tout gentils, prêts à tisser des liens et à apprendre.
    C'est plutôt optimiste et je pense qu'on a voulu plutôt les montrer comme de gros bébés tout prêts à apprendre et découvrir le monde, c'est assez attendrissant, même si celà fait également réagir.
    "L'important n'est pas de survivre, mais de vivre", comme dis le capitaine, de faire face au difficultés, et non de se noyer dans la facilité.

    Un message plutôt optimiste et bien venu sur la nature humaine, un peu de la même mentalité que A.C.Clarke, l'écrivain de 2001 Odyssée de l'Espace, auquel le film fait plusieurs fois référence.

    Sinon, le film est excellentissime, pas de doute ^^
    Torog, le 7 août 2008 2350
  • 100

    J'ai beau avoir 33 ans, j'ai été très ému par ce nouveau Pixar et simplement ébahis par la qualité graphique! Vivement le Blu Ray! Mon fils de 4 ans a adoré aussi.
    Sevarno, le 8 août 2008 0237
  • 100

    Fantastique !
    J'aime beaucoup la critique de Sylvain T. Néanmoins il ne faudra pas oublier de mentionner les références tout au long du film (Short Circuits, les produits d’une firme informatique très connue, 2001 l’Odyssée de l’espace, etc...). En outre, c'est le film le plus mature de Pixar, ce qui est une bonne chose car il touche ainsi un plus large public.
    S.T.A.L.K.E.R, le 13 août 2008 0500
  • 40

    WALL-E

    Dès les premières images on est captés par les décors, l'atmosphère, la beauté des plans. Le réalisme est d'une finesse qui renvoi presque la dernière trilogie StarWars au placard. Wall-E, introduit par des plans d'amorce ou de passage dans les détritus en plan large , se révèle petit à petit. Il n'y a rien à redire il est très bien réalisé et ses mouvements, son mécanisme et ses expressions sont parfaites.
    En résumé le film est techniquement irréprochable. Mais l'apparition des scènes filmé avec des hommes introduit un doute...Ce film va-t-il être le premier chez pixar à être ultra réaliste (Star Wars...) ??. Non car par la suite le traitement des hommes dans la station spatiale reprend le graphisme d'"Incredibles".
    Jusqu'à présent Pixar a su créer des univers et des personnages en trouvant un compromis ou plutôt une harmonie parfaite entre aspect "Cartoon" et réalisme. Ici ce savant mélange est dénaturé par le traitement de l'homme d'une part en vidéo "live" pour les séquences du passé et 3D pour ceux du future. Il s'agit certainement ici d'un choix assumé. Les hommes du passé sont la retranscription d'une réalité brut, telle quelle, et nous sommes montrés tel que nous sommes afin d'appuyer la bêtise des homme d'aujourd'hui. Les hommes dans 700 ans reflètent eux, une projection satyrique et grotesque d'un possible devenir de l'espèce humaine. Seulement ce mélange des genres même s'il répond à un choix conceptuel est tout de même troublant.
    La grande majorité du film nous montre un ballet de robots de tout genre, des petits au plus grands, des méchants au gentils, des fous au sensés. Au milieux de cette froideur mécanique et informatique les deux héros Wall-E et Eve approfondissent leurs sentiments l'un vis-à-vis de l'autre. Certains passages sont touchants et d'une grande sensibilité mais il y a toujours le sentiment d'un "déjà vu" qui empêche ces scènes de figurer parmi des nouveaux standard de l'expression cinématographique.
    Pixar a réussi ses films car chaque nouveau film élevé la barre. 2Avec Wall-E, graphiquement et surtout au niveau des images de synthèse le pari est réussi. Au niveau du scénario et du concept il y a une rupture par rapport aux films précédant. Le mélange des images "live" et 3D est périlleux. Quand il s'agit de recréer un monstre, un robot ou des décors, il arrive que la magie opère. ( The Host ) Mais le mélange homme / personnages 3D peut aussi être fatal ( Immortel, Ad vitam, nouvelle trilogie StarWars, Hulk). Avec Wall-E Pixar pose une question: Somme nous à ce point aveugle à notre dépendance à l'informatique au point de finir nous même en pixels synthétiques...
    mijinko, le 13 septembre 2008 2339
  • 100

    spectaculaire, magique, emouvant...
    mais ratatouille reste mon favorit ;o)
    noumayos, le 27 septembre 2008 1900
  • 70

    Nicolas L. a très exactement dit avant moi ce que je pensais, rien à ajouter.

    Magnifique introduction malheureusement mal suivie par un nœud de l'histoire convenu.
    Reorian, le 5 juillet 2012 2334

Autres films d'animation du même auteur Andrew Stanton

Informations complémentaires sur Wall-E