75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°6 : Vador nous consulte sans Adblock alors pourquoi pas vous ?
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Film : Halloween, la nuit des masques
Halloween, la nuit des masques >

Critique du Film : Halloween, la nuit des masques

Avis critique rédigé par StephenByerley le samedi 5 juin 2004 à 1200

Film de Série B ou Film Culte ?

Un scénario original
Un petit garçon de 6 ans assassine de sang froid sa grande soeur le soir de la fête d'Halloween. Depuis il est interné dans un asile psychiatrique où il n'a pas dit un mot depuis plus de 15 ans face à un mur. Il s'est évadé lors d'un transfert, alors son psychiatre se lance à sa poursuite.
Un scénario original mais n'est pas toutes fois révolutionnaire.Michael Myers : Normal ou Paranormal ?
Dès le début du film, Carpenter nous met dans la peau de Micheal Myers ( on voit le film à travers les yeux du masque). On ne comprend ni le début ni la fin du film, il n'y a pas vraiment d'explication logique à ce film. Ce film n'est pas basé sur le gore (sang, tripes etc...) mais plutôt sur la peur et la terreur, certaines scènes sont vraiment très effrayantes et le personnage principal est très intriguant, le spectateur sait très peu de choses sur l'homme au masque blanc, à part qu'il a eu une enfance étrange et un long et silencieux séjour à l'asile.
Le film est du genre fantastique, mais le monde est bien réel, mais la question est Micheal Myers est un être normal ou surnaturel ? Certains éléments du film nous laissent penser que le tueur n'est pas humain, mais l'incarnation du mal (comme le dit si bien son psychiatre) : comment pouvez-vous expliquer le fait que le dangereux psychopathe vole la voiture du psychiatre sans n'avoir jamais appris à conduire ? ou bien encore comment a-t-il disparu malgré les balles qu'il a reçu vers la fin du film ? L'explication la plus rationelle serait que le psychopathe au masque blanc conduisait une voiture simple à diriger, et que les balles l'ont juste blessé. La plus juste description du psychopathe serait : << Il ne parle pas, ne court pas, ne s'énerve pas, n’hésite pas à tuer un chien pour se nourrir et ses motivations demeurent énigmatiques ( pourquoi en veut-il à Laurie ?)>>.

La conclusion de

En conclusion, Halloween, la nuit des masques, est un film culte, fait par le maître du fantastique : John Carpenter (Vampires, Ghosts of Mars), malgré son statut de Film de série B et sa durée de tournage extrêmement rapide ( 21 jours), il est considéré comme le film fantastique de référence.

Acheter Halloween, la nuit des masques en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Halloween, la nuit des masques sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Halloween, la nuit des masques

En savoir plus sur l'oeuvre Halloween, la nuit des masques