75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°8 : Dans l'espace publicitaire, personne ne vous entend crier. Surtout si vous le bloquez.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Film : Poursuite Mortelle
Poursuite Mortelle > Poursuite Mortelle >

Critique du Film : Poursuite Mortelle

Avis critique rédigé par Jonathan C. le mercredi 8 février 2012 à 1155

Poursuite Mortelle : le test DVD

Image : Rien à redire, le DVD rend justice à la beauté des paysages et des images (en Cinémascope et 16/9ème), qui s’apprécient encore plus en Blu-Ray sans les quelques défaut de compression du DVD, plus visibles dans la dernière partie lorsqu’il fait sombre. Mais les contrastes restent honnêtes.


Son : les ambiances naturelles, les bruits des cordes, des harnais ou des baudriers tapant contre les corps et les rochers, chaque pose sur les parois rocheuses…Le Dolby Digital 5.1 (aussi bien en VOST qu’en VF), généreux, participe à mettre en valeur ce traitement sonore réaliste et permet ainsi d’accentuer l’immersion de l’escalade en haute attitude. Les subtilités de la bande-son (le cri à peine audible de la fillette enterrée) ressortent efficacement. Mais les enceintes des gros bourrins pourront également se faire plaisir en faisait résonner les coups de feu et les coups tout court, très présents dans la dernière partie du film, comme dans un thriller d’action. Les bruitages à la fois réalistes et appuyés des nombreuses cacades rendent ces dernières encore plus douloureuses et spectaculaires. L’ensemble est équilibré et dynamique.


Suppléments : outre les trailers des autres sorties de l’éditeur Entertainment One (Retreat, Braqueurs, The Walking Dead, Stake Land) et de Poursuite Mortelle (bande-annonce qui en révèle beaucoup trop de l’intrigue), le DVD ne propose qu’un seul bonus, mais un beau morceau : le making-of très complet de Poursuite Mortelle, qui se révèle être un film-documentaire à part entière, évoquant la pré-production, les repérages, le casting, le tournage, les cascades, les décors, la logistique et la post-production avec les effets spéciaux.

making of Poursuite mortelle

S’étalant sur 78 minutes, dans une narration chronologique comme souvent chapitrée, le making-of est presque aussi spectaculaire que le film et rend compte, à l’image du making-of du français Vertige, des conditions de tournage casse-gueule en haute altitude et de la complexité logistique, du climat capricieux aux moucherons coriaces en passant par les tiques ou les plans en hélico (qui, alliés au mauvais temps, auront causé bien des soucis, mais le résultat à l’écran est superbe). On peut même y voir le réalisateur Julian Gilbey et son frère scénariste escalader les sommets des Highlands, parfois avec des caméras embarquées, et ce afin de se rendre compte de la logistique à mettre en place et de la faisabilité de certaines scènes.

making-of Poursuite mortelle

making of poursuite mortelle hélico

Il y a pourtant peu de monde sur le tournage (ce n’est pas une grosse production) et un équipement léger (c’est tourné en RED One et au Canon 5D), le réalisateur cadrant lui-même (tout comme son frère scénariste), mais on y entrevoit les risques (tourner près du vide) et la difficulté (chaque déplacement de la RED One entraine le déplacement de plusieurs personnes encordées), et même aussi une pointe d’inconscience malgré les mesures de sécurité prises très au sérieux ; Il faut voir Will Gilbey courir à travers les bois en suivant l’acteur au 5D, manquant d’éclater l’appareil contre un arbre, ce que fait remarquer son frère d’un rire jaune…A ce titre, le making-of loue les contributions essentielles des conseillers techniques et des cascadeurs, qui font un boulot formidable et à coté desquels les acteurs s’amusent (on suit leur formation). L’armurier et le chef déco auront également leur mot à dire, le film s’attardant aussi sur le tournage des intérieurs en studio et la construction de quelques décors (la façade et les intérieurs d’une maison).

making-of Poursuite Mortelle

making-of Poursuite Mortelle

Ce qu’il ressort aussi de ce making-of, c’est une volonté de tricher le moins possible, de faire dans le vrai sans pour autant renier les conditions de sécurité et l’utilité des effets spéciaux. En effet, on constate ici que quelques effets spéciaux numériques sont utilisés : fonds verts pour créer le vide au dessous d’un acteur en rappel, corde effacée numériquement, changer la couleur des chaussures d’une doublure pour coller avec celles de l’acteur, un peu de sang numérique…Au final, une centaine d’effets numériques sont dans le film sans qu’aucun ne soit visible ! C'est un vrai travail d'artisan que nous propose de suivre ce documentaire.

making of poursuite mortelle

S’il s’attarde sur les habituelles congratulations et compliments (mérités) d’untel à untel (le très sympathique réalisateur en ressort grandi, tout comme Melissa George ou le conseiller technique), ce making-of, filmé par Cosmo Cardoza et monté par Will Gilbey, n’a rien de bêtement promotionnel et dévoile toute la complexité d’un tournage en milieu sauvage sans gros budget derrière. Certaines images sont même presque aussi impressionnantes que dans le film, et il y a là aussi de vrais morceaux de bravoure (le tournage de la séquence d'introduction, les frères Gilbey qui escaladent les Highlands...).

making-of Poursuite Mortelle

making of poursuite mortelle

La conclusion de

Un DVD d’une qualité technique suffisante (mention à un DD 5.1 particulièrement équilibré et efficace) pour se laisser immerger dans les scènes d’escalade et les nombreuses poursuites et cascades au beau milieu des Highlands. Cependant, au vu de la splendeur des paysages et des images impressionnantes qui en découlent, Poursuite Mortelle devrait mieux s’apprécier en HD avec le Blu-Ray. Cette édition comprend cependant, pour unique bonus, un making-of très complet (un documentaire d’une durée de 78 minutes) et non-promotionnel qui témoigne d’un vrai travail d’artisan, privilégiant le risque sur le terrain à la triche numérique. Indispensable pour ceux qui aiment les films (et leur tournage) à sensations fortes.

Que faut-il en retenir ?

  • L'image rend justice aux paysages sublimes des Highlands
  • Un DD 5.1 imparable qui met dans l'ambiance de l'alpinisme
  • Un making-of royal et presque aussi haletant que le film

Que faut-il oublier ?

  • Mieux vaut voir le film en HD donc en Blu-Ray
  • Pas d'autres bonus que le making-of (qui est cependant suffisant)

Acheter Poursuite Mortelle en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Poursuite Mortelle sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de A Lonely Place to Die

En savoir plus sur l'oeuvre A Lonely Place to Die