75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°2 : Remontez le temps jusqu'à l'installation de votre Adblocker et rajoutez-nous en liste blanche.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Film : Blood Island
Blood Island > Blood Island >

Critique du Film : Blood Island

Avis critique rédigé par Richard B. le lundi 2 mai 2011 à 0749

Blood Island Test DVD

Après avoir fait la tournée des festivals (Bifff, Nifff, Gerardmer,..) Bedevilled, renommé chez nous - allez savoir pourquoi - Blood Island, arrive en DVD et Blu-Ray chez Distrib films. Une fois de plus, à la vue de la qualité de ce long-métrage, on ne peut que regretter que celui-ci ne soit pas sorti auparavant dans nos salles de ciné. L'essentiel reste que le public francophone va enfin pouvoir découvrir cette petite perle coréenne.

À noter qu'ici le DVD nous a été envoyé sans son packaging et sa sérigraphie, nous ne pouvons donc pas porter un jugement sur la qualité entourant le DVD, bien qu'au vu des photographies perçues, le packaging semble très traditionnel.

Blood Island menu

L'image : Au format .35/scope, le rendu de l'image semble identique à celui vu sur grand écran durant le festival de Neuchâtel. Le travail d'encodage se trouve donc parfait et il n'y a rien à déplorer quant à la qualité visuelle de ce DVD. L'image est précise pour un DVD (on imagine que c'est encore mieux avec le Blu-Ray) et les couleurs ressortent parfaitement.

Le Son : pourvu d'un son 5.1 et Dolby Digital Stéréo que ce soit français ou piste coréenne, là encore il n'y a pas grand-chose à redire. Certes nous ne sommes pas dans un film favorisant les esbroufes sonores qui permettraient de servir de démonstration de home cinema, mais le ressenti sonore à la vision du film est en tout point parfait. À noter que pour cette fois le doublage français passe plutôt bien, même si les purs cinéphiles s'orienteront toujours vers la piste originale.

Blood Island bonus

Les Suppléments : On arrive à la partie qui fâche un peu.
Hormis une présentation très courte de deux minutes de Charles Tesson (il fut rédacteur en chef des Cahiers du cinéma), et une bande-annonce, il n’y a rien à se mettre sous la dent. Alors que le film traite d'un vrai sujet de société, que ce dernier possède une mise en scène habile et réfléchie, on ne retrouve pas le moindre making of, commentaire audio ou interview. Cependant, il reste difficile de penser qu'un jour l'éditeur vienne à sortir une édition collector. Cela reste tout de même bien triste pour un film d'une telle qualité.

> critique du film

 

La conclusion de

Film à découvrir d’urgence, Blood Island est à la fois une réflexion habile de la position de la femme en Corée et un slasher d'une qualité comme on ne l'avait pas vu depuis bien longtemps. Si la qualité d'image et du son rendent hommage au travail de Jang Cheol-Soo, on regrette que l'éditeur n'ait pas cherché à placer au minimum une petite interview de son réalisateur.

Que faut-il en retenir ?

  • Une très bonne qualité technique concernant l'image et le son.
    Tout simplement un grand film.

Que faut-il oublier ?

  • Arg, aucun supplément intéressant à se mettre sous la dent !

Acheter Blood Island en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Blood Island sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Bedevilled

En savoir plus sur l'oeuvre Bedevilled