75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°7 : Reconfigurez votre Adblock d'un coup de baguette magique. Harry P. l'a fait et n'a pas eu de séquelles.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Film : Le Septième Voyage de Sinbad
Le Septième Voyage de Sinbad >

Critique du Film : Le Septième Voyage de Sinbad

Avis critique rédigé par Richard B. le jeudi 6 mai 2004 à 1004

Fantaisie et aventure


Le Septième Voyage de Sinbad est à ranger aujourd’hui dans les classiques du cinéma, et ce pour un tas de bonnes raisons. Mais d’abord, de quoi parle ce film ?
Afin de délivrer sa princesse d’un sortilège, le capitaine Sinbad va devoir affronter mille périls, comme combattre des cyclopes ou d’autres créatures toutes droit sorties de l’esprit d’un génie des effets spéciaux : Ray Harryhaussen.
Eh oui, car ce film doit déjà beaucoup a Ray Harryhaussen, créateur qui bouleversa le monde imaginaire du cinéma dans les années 40 à 70. Bien avant le mythique Jason et les Argonautes (1963), Harryhaussen s’essaie déjà à l’animation de squelettes dans ce Septième Voyage, qui plus est avec une réussite indéniable. Pour rappel, l’animation image par image avait déjà émerveillé avec King Kong en 1933, mais jusqu’ici était souvent synonyme de film en noir et blanc, les contrastes ayant du mal à supporter la couleur. Mais voilà Harryhaussen en 1958 arrive à rendre l’animation image par image très crédible sur un film en couleur avec le Septième Voyage de Sinbad. Une évolution technique est née, Harryhaussen reste aujourd’hui estimé par les plus grands.
Le plus de ce film est certainement les acteurs qui jouent à merveille, même face à des adversaires invisibles, et c’est certainement pour cela que ce Septième Voyage de Sinbad se distingue encore face aux autres productions de ce type. Kerwin Mathews et Kathryn Grant fonctionnent à merveille, et même s’ils sont rarement ensemble sur le plateau (du fait que Grant a subi un sortilège qui l’a réduit à la taille d’une main), on a vraiment l’impression que leurs regards se croisent.

La conclusion de

Aujourd’hui l’image de synthèse a remplacé les procédés de Harryhaussen, mais même si les effets d’époque s’en ressentent, le charme n’en est que décuplé et on ne peut que rester émerveillé devant cette production qui avec ses décors et ses couleurs retranscrit encore avec virtuosité le monde de la fantaisie et de l’aventure. Un chef d’œuvre incontournable !

Acheter Le Septième Voyage de Sinbad en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Le Septième Voyage de Sinbad sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Sinbad

En savoir plus sur l'oeuvre Sinbad