75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°3 : Un peu de fantasy ! Désactivez votre Adblock pour notre domaine et nous revivrons comme par magie !
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Ouvert 24/7 > Ouvert 24/7 >

Critique du Film (Direct to Vidéo) : Ouvert 24/7

Avis critique rédigé par Richard B. le lundi 15 novembre 2010 à 13:27

Test du DVD ouvert 24/7

L'image :
visionnée sur un écran HD-Ready, elle est plutôt plaisante, même si le matériel utilisé lors du tournage conduit à une certaine pixelisation, surtout lors des séquences lumineuses. Cependant, il n'y a rien de choquant et surtout rien qui ne vienne gâcher le plaisir de lecture. Sinon, le rendu des couleurs semble parfaitement retransmis par rapport à l'ambiance du film.

Le son :
Certes, pas de 5.1 ici mais une simple stéréo. Bien entendu, cela est dû au faible budget de production. On appréciera tout de même la clarté des dialogues, et les belles mises en avant de la musique. Au final un très bon rendu,  puisqu'il n'est pas ici question d'un gros "blockbuster" à la Michael Bay!

Les Bonus :
Le chat qui fume a fait ici un travail remarquable. Tout d'abord, nous arrivons sur un menu animé et audio retranscrivant parfaitement l'ambiance du long-métrage. Ensuite, nous retrouvons un making of divisé en quatre segments, représentant les trois sketchs, mais aussi le fil conducteur. Plutôt instructif, grâce aux nombreuses images de tournage, on regrette juste que les contraintes budgétaires ne soient pas plus abordées. L'ensemble se suit avec plaisir et les intervenants ne manquent pas d'humour.

Le Tournage des effets spéciaux est un très bon segment qui permet de mettre en avant le remarquable travail de David Scherer. Passionnant, on y voit à la fois le maître travailler, mais aussi quelques jolies tranches de vie sur le plateau. Un vrai plaisir à voir, on aurait même aimé voir ce module de 16 minutes se prolonger.

L'interview de Thierry Paya et Maude Galet-Lalande apparaît comme un peu redondante avec les informations du making of et l'on n'apprend pas grand-chose de plus, hormis que Thierry Paya a dû soit se prendre un gros coquart la veille, soit une bonne "gueule de bois" – il porte des lunettes de soleil durant toute l'interview. Si on écoute sans ennui le réalisateur et la comédienne, là encore on aurait aimé en savoir un peu plus sur la difficulté de conduire un long métrage qui ne bénéficie que d'un budget d'un court, et tout ce que cela implique.

Le court -métrage « Joggin », est la première collaboration de Thierry Paya, Maude Galet-Lalande et Colin Vettier. D'une durée de 6 minutes, il est question d'une femme qui court et qui se « casse la gueule », c'est du moins ainsi que l'introduit Thierry Paya avant que se lance le film. Un bonus intéressant, dans la mesure où ce dernier est bien interprété et assez bien mis en image. Après, l'histoire reste tout de même assez simplette.

Les bonus se terminent sur la bande-annonce du film.

85

Le chat qui fume a fait un très beau travail d'édition avec des bonus assez riches en informations et images de tournage. A cela, on ne peut que signaler les rendus d’image et sonores sont de très bonne facture. De plus, le DVD ne coûte que 14,99 Euros, ce qui est largement raisonnable et bon marché à la vue du travail effectué et du fait qu'il s'agit d'une nouveauté.

Critique de publiée le 15 novembre 2010.

Que faut-il en retenir ?

  • Une très belle édition et une collection prometteuse !
  • Un grand nombre de bonus,
  • le film qui mérite largement d'être découvert.

Que faut-il oublier ?

  • L’aspect « gestion du budget » n'est pas abordé.

Acheter Ouvert 24/7 en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Ouvert 24/7 sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Suis nous sur facebook !