75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°4 : Au secours ! Un Publi-killer se ballade dans le coin. Une seule solution, le désactiver pour de bon.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Jeu Vidéo : Crysis 2
Crysis 2 >

Critique du Jeu Vidéo : Crysis 2

Avis critique rédigé par Manu B. le dimanche 17 juillet 2011 à 2113

Après le pacifique, New York. Crysis 2 version PC

Après la claque du premier épisode Crysis qui, sans révolutionner non plus le genre, nous a placé en immersion totale dans cette île peuplée de hordes hostiles d'humains et d'aliens, après Crysis Warhead, tout aussi bien réussi mais d'une longueur pathétique, les développeurs devaient innover pour conserver les nombreux joueurs qui avaient adhéré au concept.
C'est chose fait avec Crysis 2 qui bénéficie d'un background complètement différent. New York est le nouveau terrain de jeu de notre héros doté d'une combinaison hi-tech. Les aliens, le décor et le scénario ont été peaufinés. En attendant la sortie de leur deux prochains jeux, développés par leurs nouveaux studios, Crytek a peut-être voulu assurer en pérennisant la franchise qui les a vraiment mis en avant (après Far Cry). Malgré tout, le résultat ne correspond pas tout à fait à nos attentes.

Crysis 2: mode furtivité et personnalisation de la nanocombinaison
Crysis 2: mode furtivité et personnalisation de la nanocombinaison

Mais d'abord, un mot sur l'histoire: trois ans après les événements survenus dans crysis, c'est à New York que se développe une maladie qui frappe et décime la population. Or, les aliens que vous avez pris plaisir à détruire ne sont pas étrangers à cette situation catastrophique. Vous incarnez le soldat Alcatraz et votre mission est de sauver Nathan Gould, un scientifique de génie. Par manque de chance, vous échappez à la mort au moment d'accoster et vous êtes miraculeusement secouru par un soldat du futur, doté d'une fabuleuse nanocombinaison. Pour vous sauver, il vous insère dans cette dernière avant de se suicider. Vous voilà en terre étrangère où aliens et soldats sont à vos trousses...

Voilà un pitch sympathique avec changement de décor et un point commun avec le frère aîné de ce FPS: les ennemis sont nombreux et vous êtes seul ou presque, avec une combi que vous ne savez pas utiliser. Les habitués ont déjà un avantage puisque les fonctions basiques sont quasiment les mêmes à ceci près que les modes se limitent à Puissance, Armure et Furtivité

Si l'on perd le mode Vitesse (qui aurait été bien pratique en certaines circonstances), on gagne en complexité et en personnalisation de la nanocombi, choix qui nous est proposé dès qu'on a tué notre premier CEPH, l'alien qui a investi Big Apple. L'upgrade concerne des options qui seront bien utiles si l'on est plutôt du genre éclaireur et du genre à frapper lâchement et de manière furtive.

Crysis 2: Viseur tactique
Crysis 2: Viseur tactique

L'autre innovation est la visée tactique qui permet de locker certains éléments que votre combinaison peut localiser (objets ou entités) sans les voir. Le côté pratique, c'est qu'avant chaque scène d'action, vous pouvez aller en repérage, locker les difficultés et planifier l'assaut. En parlant de difficulté, on pourra s'agacer à la longue qu'on vous prévienne qu'un "choix tactique" doit être fait à chaque séquence un peu difficile (ou non). 
Malgré ces nouveaux éléments, Crysis 2 s'avère moins immersif que Crysis et Crysis Warhead.

La première raison vient sans doute du fait que la liberté dont on disposait dans le premier volet - comme dans Far Cry, d'ailleurs - a du mal à se faire sentir dans l'épisode 2 (de la saga ?). On perd cette impression d'immensité, de terrain à la végétation luxuriante et hostile au profit d'une jungle urbaine un poil cloisonnée.
On ne peut accéder à chaque scène de bataille que par un seul chemin et c'est assez frustrant. Pour celui qui aime se faufiler et éliminer les cibles une à une de manière furtive, c'est parfois assez compliqué.


Crysis 2
Crysis 2

La deuxième qui découle de la première est la linéarité du scénario qui offre en fait peu de possibilités de sortir du cadre dans lequel on a été placé dès le départ.
Ce scénario (écrit par un auteur qu'on aime bien, Richard Morgan et sa trilogie Carbone Modifié) nous écarte légèrement du background des précédents volets.

Le troisième point concerne le relooking important des aliens (qui ont maintenant un nom): ils ressemblent de plus en plus à des créatures déjà vues, dont les supports aériens et terrestres ressemblent aux vaisseaux de Half Life 2, les TRTT de Star Wars et les mutants de Fallout 3.
Leurs déplacements rapides et leurs capacités à accéder à des endroits quasi inaccessibles en font des adversaires très sérieux mais ils n'ont aucun point commun avec ceux que l'on connaissait jusque là.
L'avantage, se situe sur le plan émotionnel: en mode furtif, rien n'est plus stressant que de se faufiler dans le dos de ces créatures redoutables et les frapper en frag furtif.

Crysis 2
Crysis 2
Dire que Crysis 2 est décevant ne serait pas rendre justice à ce très beau FPS. Le fait est que ce volet est moins original que le jeu qui a été encensé par la critique fin 2007. C'est la loi des suites. Quand on est quasi au top dès la première incursion dans un univers qui sort de la norme, on se doit d'y rester pour continuer d'attirer le chaland.
Graphiquement, c'est un très beau jeu. On est juste frustré de ne pouvoir évoluer plus librement dans ce monde ravagé par des aliens très joueurs.

Mode multijoueur: non testé. On dit pourtant que les défauts du mode solo sont légèrement gommés par une liberté retrouvée.

Testé avec la config suivante:
Processeur E6750 @2.66 Ghz
3.25 Go de RAM
Carte graphique: ASUS EAH5770

La conclusion de

Crysis 2 se démarque sensiblement de Crysis et Crysis Warhead. Par son côté plus scénarisé, il cloisonne néanmoins le joueur dans un cadre trop petit.
Graphiquement, il reste d'un niveau très au-dessus de la moyenne.
S'il y a un crysis 3, soyez certains qu'on l'attendra impatiemment, en espérant que les développeurs auront gommé les quelques défauts qu'on a relevés ici.

Acheter Crysis 2 en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Crysis 2 sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Crysis

En savoir plus sur l'oeuvre Crysis