75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°8 : Dans l'espace publicitaire, personne ne vous entend crier. Surtout si vous le bloquez.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Captain America >

Critique de la Série animée : Captain America

Avis critique rédigé par Bastien L. le samedi 16 avril 2011 à 18:16

Une antiquité qui aurait du rester enfouie

Alors qu'il s'apprête à faire son apparition au cinéma cet été, le Captain America a déjà par le passé connu quelques adaptations sur écran et notamment sur le petit à travers ce dessin-animé de 1966. Ce dernier allait d'ailleurs initier une série de mauvaises adaptations pour ce soldat costumé dont cette première est à oublier d'urgence...

Cette œuvre date donc des années 1960, période où le gain d'importance des comics coïncide avec la rapide démocratisation, outre-Atlantique, de la télévision. Marvel eut donc l'idée de s'associer avec un studio d'animation canadien pour créer The Marvel Super Heroes qui comprend en fait cinq séries avec cinq héros différents (dont Captain America, mais aussi Hulk ou Thor) pour couvrir cinq jours de la semaine. Cette production largement destinée aux enfants semble être une véritable antiquité mais il a bien fallu un relai pour que l'on puisse se procurer les DVD aujourd'hui. Pour la France, la rediffusion du programme arriva à la fin des années 1990, moment où les dessins animés mettant en scène des super-héros étaient assez populaires - notamment sur la chaine Fox Kids/Jetix. La chaîne américaine produisit quelques nouvelles séries comme The Avengers mais ressortit des placards d'autres comme Captain America qui débarqua en France pour se retrouver de nos jours édité par TF1...


Bienvenue donc dans la préhistoire du divertissement jeunesse qui prouve qu'on a pas dû attendre le Club Dorothée pour subir des œuvres ayant la réputation d'abrutir les jeunes générations. Alors, bien sûr, il est facile de critiquer une œuvre 45 ans après mais l'offre existe donc le jugement se doit d'être sans appel. On a devant nous un véritable nanar animé, presque tout est mauvais dans cette série qui parvient néanmoins a tirer de ses défauts un certain charme. Tout d'abord, concernant l'esthétique même de la série, on se croirait être devant des comics animés, avec un dessin très proche des planches de Jack Kirby - qui fut le premier, d'ailleurs, à donner vie au super soldat. Les graphismes dégagent donc un certain charme vieillot comme ces vieux comic books réédités à la pelle depuis dix ans. Ainsi, quand le Captain se bat, des onomatopées apparaissent sur l'écran, permettant aux plus jeunes d'avoir le même contenu que chez leurs marchands de journaux en allumant leur téléviseur. Conscient ou pas, ce parti pris met aussi en lumière une certaine industrie de l'animation où tout est une question de vitesse. Ainsi les décors sont plutôt vides, souvent réutilisés avec des plans repris parfois à l'identique pour des personnages disant autre chose, histoire de passer inaperçu. Les couleurs font assez pâles et on se demande aujourd'hui comment les bambins faisaient pour s'y retrouver avec leurs vieux postes, vu qu'il est parfois difficile de différencier les différents personnages secondaires. Heureusement, les super-héros, comme les super-vilains, sont faciles à différencier et sont bien présents. Entre l'équipe des Vengeurs et les vilains historiques que sont Crâne rouge ou Baron Zemo, on retrouve toute la mythologie du personnage avec son passage dans l'armée, son réveil parmi les Vengeurs et autres aventures plus ou moins fidèles aux histoires originales.


Malgré tout, cet aspect purement esthétique aurait pu passer si l'on ne se penchait pas sur les histoires, les dialogues et le doublage français de la série. Les histoires sont très basiques tout au long des treize épisodes et seuls certains présentent un semblant d'intérêt car ils reviennent sur les origines du Captain ou celles de ses ennemis - les épisodes 4, 6 et 8... Ensuite tous les autres se construisent sur la même idée; un nouvel ennemi apparaît, le ou les héros sont d'abord mis en difficulté mais parviennent à triompher à la fin des 20 minutes... Certes c'est un peu comme dans les comic books mais ici les dialogues et la narration sont vraiment mauvais. Le narrateur dit une chose que le personnage va s'empêcher de répéter dans la seconde. D'ailleurs les pensées des personnages sont audibles et sont des simples descriptions de ce qu'ils sont en train de faire, les épisodes sont donc incroyablement bavards, une vraie purge quand ce n 'est pas comique. L'épisode 7 est à ce titre un gros n'importe quoi mélangeant ridicule et autres incompréhensions scénaristiques. Rajoutez à cela une des spécialités des diffuseurs français : Les épisodes sont dans le désordre...


Le plus drôle dans le contexte reste l'épisode 10. Il se déroule en Chine, avec les Vengeurs plus ou moins présents pour mettre à mal des communistes à l'accent ridicule, des méchants anti-capitalistes terrorisant les honnêtes gens. Le Captain y tient d'ailleurs un discours très proche du maccarthysme, rappelant que le héros est avant tout un bon patriote. Concernant les doublages français, ils accusent aussi leur âge, seule celle du héros étant à peu près correcte. Pour le reste, les acolytes n'ont aucun charisme, les méchants ont des voix de canards et les personnages secondaires donnent l'impression que leurs doubleurs découvrent le texte en même temps qu'ils enregistrent. A se demander qui a bien pu voir un quelconque intérêt commercial à sortir le DVD...

 

15

Captain America, la série, est un véritable navet millésimé n'offrant que l'intérêt de son aspect graphique - qui joue sur la nostalgie -, et encore sur un seul épisode. Pour tout le reste, cela serait à la limite de l'intolérable si ce n'était pas marrant... Une curiosité que même les fans du personnage doivent hésiter à se procurer.

Critique de publiée le 16 avril 2011.

Acheter Captain America en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Captain America sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Suis nous sur facebook !