75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°3 : Un peu de fantasy ! Désactivez votre Adblock pour notre domaine et nous revivrons comme par magie !
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique de la Bande Dessinée : La princesse veut s'en mêler
La princesse veut s'en mêler >

Critique de la Bande Dessinée : La princesse veut s'en mêler

Avis critique rédigé par Nicolas L. le vendredi 25 mars 2011 à 1107

Nawak référentiel mené à 100 à l’heure

Le duc Béto est mort, tué par l’araignée Slobe. Son fils, Paul, doit boire l’eau de la vie pour devenir la Kouisate à dérache. Zev, qui passe son BAC, va apprendre des choses sur ses origines et découvrir les Ninjassassins et les Megabarons. Kyla, occupé à récupérer l’anneau inique pour le compte du baron Hadoken, reçoit la visite de sa turbulente sœur, Arsenisia. Le fidèle Fumbledore semble finalement moins fidèle que l’on aurait pu le croire. Une équipe de nabots, dirigée par un certain Fredonne, pénètre dans les sous-sols de la Tour. Et  Acacia a toujours d’aussi gros nibards…

Vous l’avez compris, ZAZ, pour cette première partie de la dernière partie des aventures de la jeune sorcière Kyla, passe la vitesse supérieure dans le registre du nawak référentiel. Le scénario de cet album intitulé La princesse veut s’en mêler est un sacré souk mené à 100 à l’heure que  seul le lecteur geek va parvenir à maitriser totalement. D’ailleurs, force est de signaler que malgré son apparence de littérature pour très jeune lectorat, cette série, qui fait souvent référence à de grands classiques (comme ici, Dune), ne pourra être complètement appréhendé que par des lecteurs ayant une connaissance assez large de la SF et du fantastique.

A coté de cela, l’humour parodique, construit à base running gags et de jeux de mots débiles, fonctionne plus ou moins bien. Suivre les aventures de personnages appartenant au « coté obscur » des Terres de Fangh est assez amusant mais aucun d’entre eux, et c’est le principal problème de cette série, ne ressort toutefois vraiment. Les « héros » sont d’ailleurs souvent occultés par des seconds couteaux bien plus charismatiques. Le ressenti final est donc assez mitigé, l’’intrigue apparaissant souvent comme une succession de clins d’œil potaches à la manière d’un spoof movie  au traitement sage.

Même constat concernant le dessin, un trait manga qui affiche un niveau de qualité variant au gré des strips (manque de régularité dans les représentations des visages, problèmes de perspectives). Un constat d’insuffisance appuyé par des cases parfois en peine de décors, donnant une  impression de manque d’application de la part. Vraiment dommage, car certaines planches (25 ; 46) nous prouve qu’il est capable de nettement mieux faire.

La conclusion de

La princesse veut s’en mêler, troisième album des aventures de Kyla, est un gentil divertissement dont la principale force repose sur son aspect référentiel. Le lecteur fan de sous culture geek s’amusera donc de la multitude de clins d’œil contenu dans un scénario parodique au déroulement très mouvementé. Les autres risquent d’être échaudés par la présence de personnages superficiels, un manque d’originalité dans la trame scénaristique et une qualité de trait perfectible, se rappelant que dans le genre, il existe beaucoup mieux.

Que faut-il en retenir ?

  • Un univers parodique riche en références
  • Des jeux de mots sympathiques

Que faut-il oublier ?

  • Un manque d’originalité D
  • es personnages principaux peu attachants
  • Un esprit parodique parfois à la peine
  • Des dessins perfectibles

Acheter La princesse veut s'en mêler en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de La princesse veut s'en mêler sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de La tour de Kyla

En savoir plus sur l'oeuvre La tour de Kyla