75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°6 : Vador nous consulte sans Adblock alors pourquoi pas vous ?
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Jeu Vidéo : Marvel vs Capcom 3 : Fate of Two Worlds
Marvel vs Capcom 3 : Fate of Two Worlds >

Critique du Jeu Vidéo : Marvel vs Capcom 3 : Fate of Two Worlds

Avis critique rédigé par Sylvain T. le lundi 7 mars 2011 à 2350

Vous préférez qui ?

Un nouveau Marvel vs. Capcom, c’est comme un carreau de chocolat avec une bonne grosse noisette à l’intérieur : c’est toujours un plaisir. Mais derrière cette considération un brin pompeuse, que vaut le troisième crossover de la référence du jeu de combat ?

Bien que les nouveautés soient flagrantes, ce nouvel épisode reste sur certains de ses acquis. On incarne toujours un ou plusieurs personnages issus de grandes séries de Marvel ou de Capcom dans des combats sans merci. Mais cette fois-ci, exit les 6 boutons, place à seulement trois boutons apportant des coups faibles, moyens et fort, ainsi qu’une quatrième qui servira pour les coups spéciaux. Rien de bien révolutionnaire puisque le coup spécifique à chaque combattant reste toujours présent. Force est toutefois de constater que le jeu est bien plus accessible qu’avant et se révèle être un bon divertissement pour tous les novices du jeu de baston, mais pourra sans doute rebuter les aficionados du genre. Cela dit, Marvel vs Capcom 3 : Fate of Two Worlds est rempli de bons points qui font éclipser la plupart des défauts indéniables aux nouveautés du gameplay.

On commence donc forcément par les graphismes qui se veulent décalés. On est loin du style aquarelle de Street Fighter IV, mais le moteur reste le même. Place au cell-shading, un style BD du plus bel effet qui rend clairement honneur aux boulots des développeurs qui ont pris un soin particulier à modéliser les différents personnages. La série gagne en dynamisme et la puissance des consoles HD offre à certains combats des effets tout azimut qui ne brouille jamais la visibilité. Ca explose de partout et c’est tant mieux, on retrouve bien là le style de la licence. Sur Xbox 360, on notera quelques ralentissements lorsque l’écran se veut trop chargé, mais ils semblent être un peu moins présents dès lors que l’on installe le titre sur le disque dur de la console. Un défaut qui, espérons-le, sera corrigé par un futur patch.

Et il n’y a pas que le moteur graphique qui change. Les développeurs de Marvel vs Capcom 3 : Fate of Two Worlds ont aussi décidé de revoir l’un des plus importants édifices de la série : son casting. On le disait, ils sont tous modélidé en 3D et les graphismes leurs rendent honneur, cela dit, ils sont un peu moins nombreux qu’attendu : 36 pour être exact. Il y a de tout pour faire un monde, et la diversité est le principal atout de ce troisième épisode. Les fans de Marvel retrouveront entre autres Magneto (X-Men), Hulk (Hulk), Captain America (Captain America) ou encore Deadpool (X-Men), à cela s’ajoute bien évidemment Capcom avec notamment Arthur (Ultimate Ghosts'N Goblins), Felicia (Darkstalkers Chronicle), Dante (Devil May Cry), Chun-Li (Street Fighter) et même Joe (Viewtiful Joe). Un joli cast 5 étoiles qui devrait gagner en nombre avec de nombreux DLC programmés pour les mois à venir (dont un qui arrivera fin mars avec Jill Valentines de Resident evil notamment), qui vous aidera un vaincre le dévoreur de monde, le bien nommé Galactus. Malheureusement pour les fans de Tekken, le scénario est pratiquement inexistant, on se contentera donc de combattre sans fioritures tout en savourant les répliques du fou Deadpool…

Un beau programme en perspective à plusieurs sur la même console… mais qui peut se révéler problématique en ligne. Car si l’on peut encore pardonner l’absence de choix de la langue histoire de gaiement charrier son ennemi dans sa langue natale, on peut difficilement trouver normal qu’il soit impossible de personnaliser sa partie. Rien n’est permis pour modifier le temps limite, ou le nombre de match. La base que l’on retrouvait dans Super Street Fighter IV ne semble donc pas avoir été ajoutée dans Marvel vs Capcom 3 : Fate of Two Worlds, un comble ! Pire encore, impossible de créer des tournois, ni même de rejoindre un quelconque mode Survival, le titre se cantonnant à des affrontements en 1 vs 1…

La conclusion de

Ce troisième opus de la série se révèle être de très bonne facture pour peu que l’on se contente d’un jeu en solo ou en multi sur le même écran avec un ami. Le multijoueurs en ligne se révèle finalement plus ennuyant qu’autre chose, on aurait en effet souhaité pouvoir utiliser pleinement les nouveautés du gameplay et le casting impressionnant avec autant de plaisir que durant le mode solo.

Acheter Marvel vs Capcom 3 : Fate of Two Worlds en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Marvel vs Capcom 3 : Fate of Two Worlds sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+