75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°1 : Réagissez en configurant votre AdBlock pour ne pas nous faire disparaître comme les dinosaures de Jurassic Park ;)
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Jeu Vidéo : Limbo
Limbo >

Critique du Jeu Vidéo : Limbo

Avis critique rédigé par Sylvain T. le jeudi 12 août 2010 à 0043

Vous en reprendriez bien encore un peu ?

Tel un ange qui descend du ciel, Limbo est arrivé sur le Xbox Live Arcade pour nous divertir et montrer à quel point, les développeurs indépendants sont importants sur Xbox 360.

Chaque année, Microsoft organise ce que l’on appelle les Summer of Arcade synonyme d’arrivée de gros titres sur plusieurs semaines. À destination du Xbox Live Arcade, ils sont mis en avant, car ce sont un peu ceux qui vont servir d’ambassadeur au service. Présents dans les publicités du monde entier, ils vont être joués par plusieurs millions d’utilisateurs avides de bons titres et si jamais ils déçoivent, c’est un peu le coup d’épée dans l’eau pour le constructeur.

Aujourd’hui, on s’intéresse donc à Limbo, un titre qui ne paye pas de mine aux premiers abords, mais qui va se révéler excellent sur bien des points. Vous incarnez un petit garçon lâché dans une froide et épaisse forêt sombre. Vous ne savez pas comment vous en êtes arrivé là, et d’ailleurs vous ne le saurez jamais, mais tout ce que vous devez faire, c’est marcher, ou plutôt courir afin de ne pas être rattrapé par d’horribles créatures. Reprenant le principe du scrolling à l’horizontale, vous avancez sans but afin de sortir de cet enfer. C’est plutôt efficace, surtout que le jeu baigne dans une ambiance bien spéciale. Dans notre cas, le monde qui vous entoure est en noir et blanc, rappelant les films muets des vieilles années, tout juste reconnaitra-t-on la silhouette de ce petit garçon grâce à ses deux yeux blancs.

Pour arriver jusqu’à la fin de ce voyage peu commun, vous devrez affronter des monstres, mais surtout de multiples pièges à loups et autres ronces qui n’hésiteront pas à vous étriper dans un horrible bruit sourd nous révélant par la même occasion que nous ne sommes pas devant un jeu pour enfant, mais bien devant une aventure qui fait froid dans le dos. À l’instar de Mirror’s Edge, Limbo utilise donc une technique qui en fera rager plus d’un : l’accomplissement par l’échec. En clair, sur certaines énigmes, il faudra tester ce qui vous attend en amont (et mourir par la même occasion) pour réussir à avancer. Cela peut être un point positif, mais aussi un point négatif dans le sens ou il est toujours très déplaisant de voir son héros mourir dans d’atroce souffrance… et de ne toujours pas comprendre ce qu’il faut faire.

Reste que graphiquement, malgré sa simplicité enfantine, Limbo est une petite perle vidéoludique à l’ambiance si prenante et oppressante avec sa bande-son unique en son genre et ses bruitages qui mettront vos sens en alerte.

La conclusion de

À l’image de Braid, Limbo est un jeu unique qui trouvera à la fois son public et des rétracteurs au concept sur lequel il est basé. Toutefois, la prouesse artistique est là et il serait dommage de la nier tant sa présence force le respect. Seule la durée de vie (n’excédant pas les 4h si vous y allez doucement) pourra vous faire renoncer à l’achat.

Acheter Limbo en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Limbo sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+