75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°2 : Remontez le temps jusqu'à l'installation de votre Adblocker et rajoutez-nous en liste blanche.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
A mort les morts ! >

Critique de la Bande Dessinée : A mort les morts !

Avis critique rédigé par Nicolas L. le vendredi 4 mars 2011 à 10:05

L’étrange destin de Darkill

Dans A mort les morts!, troisième volet des aventures de Badorin et Darkill, LE FAB et Kitex continuent de nous amuser en parodiant l'univers de World of Warcraft, en usant de cette mécanique comique fonctionnant sur l'absurde du MMORPG, pléthore de private joke et de running gags faisant office de carburant. Et cela fonctionne toujours, principalement parce que Le Fab se penche à nous proposer à chaque fois du matériel neuf et toujours plus loufoque. Ainsi, dans ce tome, l'on voit apparaitre deux personnages secondaires désopilants, encore plus crétins que Killbilldouze. Ce sont des gnomes, ils ont pour noms Hokchuibel et Petipois Karott, et leur attitude complètement débile respire tant le vécu que l'habitué du jeu vidéo ne pourra les trouver que désopilants (les autres seront de toute manière noyés depuis fort longtemps sous un tsunami de références et jeu de mots sibyllins). Ces personnages s'ajoutant à ceux déjà introduits dans la saga (Maleficia, Killbilldouze, l'orc Grotang), le récit gagne en volume et donc en intérêt et en qualité.

L'histoire continue de dérouler son fil de manière bien bourrine, chaque quête se concluant par une belle boucherie. Force est d'admettre que même si certaines situations sont bien délirantes, ce procédé répétitif aurait pu conduire à une certaine lassitude... si Le Fab n'avait pas eu l'idée d'enrichir l'intrigue. En fait, en donnant à Darkill, un PJ, une importance "cosmique" pouvant influer sur l'univers de Razemoth, Le Fab s'éloigne de la démarche originelle qui était de coller au plus près à l'univers de World of Warcraft - et donc de se plier à ses limitations scénaristiques - mais en faisant ce choix, il transforme ainsi une succession de gags sympathiques en une véritable intrigue. Une trahison forte utile, donc, qui relance l'intérêt de la série.

Si, en quelques occasions, j'aurais tendance à réitérer mes critiques portant sur la régularité du trait de Kitex, je me dois aussi de signaler que l'on peut noter dans ce album une nette amélioration dans la conduite du dessin. Ainsi, bien que certaines planches restent encore perfectibles, la qualité graphique d'A mort les morts! est nettement plus en phase avec ce que l'est en lieu d'attendre d'une bande dessinée européenne à 13€, à savoir un minimum d'application sur l'ensemble de l'album. Bref, le dessin suit la même voie que celle du scénario: celle du progrès!

70

Waow continue de gagner en qualité au fil des albums. Ici, A mort les morts voit son intrigue s'enrichir d'un élément "hors mythologie" assez étonnant - et intriguant - tout en introduisant quelques personnages bien drôles, et laisse apparaitre un net progrès dans la qualité des dessins, à la fois plus précis et plus réguliers. Bref, de série jusque là simplement sympathique, Woaw glisse lentement vers un niveau de qualité autrement appréciable. Pourvu que cela dure!

Critique de publiée le 4 mars 2011.

Que faut-il en retenir ?

  • Un BD pour geeks, faite par des geeks
  • Des gags souvent très drôles
  • Des personnages désopilants
  • Une intrigue qui prend du volume
  • Un dessin en progrès

Que faut-il oublier ?

  • Ultra-référentielle, donc réservée aux initiés
  • Il manque encore un petit quelque chose...
  • Des dessins encore perfectibles

Acheter A mort les morts ! en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de A mort les morts ! sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Suis nous sur facebook !